10 raisons de détester Saint-Nazaire

Saint-Nazaire, ville impopulaire et mortifère ? Récemment, les humoristes Éric et Ramzy ont provoqué une polémique lors de leur passage au "Petit Journal" de Canal+ en caractérisant la commune de "dégueulasse" et "sinistrée", estimant que quand "tu y entres, tu chiales". Cette vision… nous la partageons largement au sein de la rédaction de Terri(s)...

Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Requiem à quatre mains
Requiem à quatre mains Le dernier polar de Roger Coupannec, Requiem à quatre mains, met de nouveau à l'honneur le journaliste-détective Jo Morel.…


À Montparnasse
À Montparnasse La gare est un monde à part. Un lieu de transit impersonnel, un no man's land, une piste de…


Brest – Hier & aujourd'hui
Brest – Hier & aujourd'hui Dans la collection Hier & aujourd'hui, les éditions Wartberg retracent l'évolution des villes françaises en photos. En juxtaposant image…




  • Les feuilletons à la Une


    Transition positive 2016
    Transition positive 2016 "La jeunesse prend la main !", avertit Open Odyssey. L'association nantaise a lancé une nouvelle opération Transition positive qui consiste à mobiliser le savoir-faire d'étudiants pour donner un…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…


    Les tops de Terri(s)toires
    Les tops de Terri(s)toires Artistes locaux, endroits flippants, jolies plages, lieux aux noms insolites...  La rédaction de Terri(s)toires explore les territoires de l'Ouest à la recherche de perles, et dresse des…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (20 novembre 2015) :

     

    -

    

    Les Tops de Terri(s)toires

    10 raisons de détester Saint-Nazaire

    Saint-Nazaire, ville impopulaire et mortifère ? Récemment, les humoristes Éric et Ramzy ont provoqué une polémique lors de leur passage au "Petit Journal" de Canal+ en caractérisant la commune de "dégueulasse" et "sinistrée", estimant que quand "tu y entres, tu chiales". Cette vision… nous la partageons largement au sein de la rédaction de Terri(s)toires ! Preuve en est avec ces 10 raisons de ne jamais mettre les pieds à Saint-Nazaire.

    

    Requiem à quatre mains, ép. 2/4

    Sans tambour ni trompette

    Augustin Donnet Du Vallon est un mauvais rejeton de bonne famille. Fainéant, réac, homophobe et cynique, il coule des jours paisibles au Pouliguen, dans un confort doré, en suivant sa maxime favorite : "sans tambour ni trompette". Deuxième extrait du roman policier Requiem à quatre mains de Roger Coupannec.

    

    Au fil de l'estuaire de la Loire, ép.4

    Effet de souffle sur la rive de Saint-Herblain

    "Usine Brûlée" ? Drôle de nom pour un arrêt de bus. Mais il est plusieurs fois justifié, à Saint-Herblain, du côté de Roche-Maurice, tant l'histoire du lieu est faite d'industrie et d'accidents. Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps continuent à gratter les berges du fleuve, pour découvrir des épisodes, anciens et moins anciens, qui forgent l'identité du territoire.

    

    Ahhh, un 'tit verre de rhum... Un moment de grâce qui tord parfois quelques boyaux ! Il fallait un puriste pour ôter au spiritueux son côté "tue-diable". Ingénieur, basketteur, concepteur culinaire et désormais maître-artisan, Cédric Brément s'est décidé à arranger le rhum à sa façon. Depuis, les chemins de 800 cavistes mènent aux Rhums de Ced'.

    

    À Montparnasse, ép. 2/4

    Jean-Marc, le chef de gare romantique

    Le jeune Renan est parti de Brest pour un tour du monde mais se retrouve coincé à Montparnasse. L'occasion de s'intéresser à ceux qui y travaillent, comme Jean-Marc, le chef de gare. Deuxième épisode du feuilleton consacré au roman À Montparnasse de Léna Ellka.

    

    En bon foodie (cuisinomane) ou en bonne foodista, vous étiez au restaurant en train de photographier votre Christmas Burger (nouvelle recette ! : schwartzbrod aux pignons de pin, bacon de pingouin, crème chocolat, chantilly, steak de renne, feuilles de houx bouillies, nain et scie en plastique, huître, cerise confite, une slice de fromage fumé de lait de phoque, servi avec des frites de betteraves finnoises) pour balancer l’image sur Instagram1 quand votre interlocuteur vous a expliqué que la bouffe outrancière, ça suffit, qu’il est temps de passer à la Disco Soupe. Disco Soupe ? Grâce à notre fiche trendy word, n’ayez pas l’air de tomber des nues et dans l’assiette.

    

    Peut-on concilier réinsertion sociale, responsabilité écologique et succès commercial ? Ce qui ressemble à une quadrature du cercle est le défi quotidien de Richard Ponthou et des huit salariés de Ma Part du Gâteau. Cette boulangerie solidaire incubée par les Ecossolies, troisième du genre en France, a ouvert en août 2015, sur un rond-point fréquenté des quartiers nord de Nantes. Découverte en portraits.

    

    Dans une boutique underground d'Angers, Marco rencontre Paulo. Les deux petites frappes sympathisent, deviennent partenaires de magouilles. Et leur prochaine affaire, proposée par un type mystérieux à Saint-Brevin, s'annonce lucrative… Premier extrait du polar de Roger Coupannec, Requiem à quatre mains.

    

    L'impression 3D est en plein boom. La démocratisation des outils permet d'inventer de nouveaux usages, et n'importe qui peut concevoir et fabriquer facilement tout type d'objets. En Bretagne et Pays de la Loire, les bonnes idées se multiplient afin d'accélérer cette révolution ou d'en tirer parti. Showroom ou formation dédiés, pièces sur mesure pour l'industrie, objets de communication insolites, prothèses et même habitats d'urgence… Tour d'horizon des initiatives locales.