Gilles Boulard : "La Ruche qui dit oui, c'est ma façon d'agir"

Gilles Boulard a été parmi les premiers à ouvrir une Ruche qui dit oui, ce système qui met en relation producteurs et consommateurs via une plateforme internet. C'était à Rennes, en mars 2012. Ancien informaticien, sensible aux questions environnementales mais pas vraiment militant, il aurait pu continuer sa carrière professionnelle loin des choux ...

#JeSuisCharlie

Hommages en dessins à Charlie Hebdo

Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Vie de com', avec un "aime"
Vie de com', avec un "Le risque, le rire et la rime" : ce sont les trois maîtres-mots de Jean Amyot d'Inville, fondateur du…


La table des Nantais
La table des Nantais Depuis des siècles, la cuisine à la nantaise est un langage dans lequel se traduisent la structure de la…


Breizh Café
Breizh Café Biberonné au lait ribot et passionné par le Japon, Bertrand Larché, cuisinier breton, est le fondateur de Breizh Café,…


  • Les feuilletons à la Une


    Festival des 3 Continents : Preview 2014
    Festival des 3 Continents : Preview 2014 Le festival des cinémas d'ailleurs raconté par des jeunes d'ici. Comme l'an passé, une trentaine d'étudiants de master 2 InfoCom Nantes, réunis en rédaction journalistique, produit des…


    L'Atelier de la gouvernance
    L'Atelier de la gouvernance De septembre 2014 à janvier 2015, un groupe de citoyens, motivés par le débat public, vont tenter d'établir les bases d'une gouvernance ouverte "à la nantaise". Organisé…


    Migrants et militants
    Migrants et militants Attendre. Il n'y a rien d'autre à faire pour ces immigrés dont l'administration française n'a pas reconnu le droit de séjour. Hommes, femmes et enfants sont privés…


  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (19 décembre 2014) :

     

    -

    

    Gilles Boulard a été parmi les premiers à ouvrir une Ruche qui dit oui, ce système qui met en relation producteurs et consommateurs via une plateforme internet. C'était à Rennes, en mars 2012. Ancien informaticien, sensible aux questions environnementales mais pas vraiment militant, il aurait pu continuer sa carrière professionnelle loin des choux et des poireaux s'il n'avait pas eu ce déclic quelques mois auparavant. Portrait d’un homme normal qui a décidé de faire sa part.

    

    Une autre grande personnalité de l'Ouest qui a marqué Jean Amyot d'Inville est Michel Germain. Ce Morbihannais a été tour à tour journaliste, communicant, créateur d’entreprise, professeur et spécialiste d'internet. "Un pionnier", selon Jean Amyot d'Inville, qui lui consacre un chapitre de son livre Vie de com', avec un "aime".

    

    Début des années 2000. La Direction des constructions navales (DCN) ouvre les ateliers de l’arsenal de Brest. Situé sur le plateau des Capucins, dominant la rade, l’espace est un lieu stratégique de la ville. Rétrocédée à la municipalité en 2009, cette friche industrielle attire les promoteurs, mais reste un lieu sacré pour les âmes brestoises. En pleins travaux sur le plateau, enquête de mémoire avec Céline Angot, ethnologue et chargée de mission culture pour Brest métropole océane.

    

    La bave d'escargots à la source d'une crème bio à Saint-Paul-en-Pareds (85)

    En Vendée, les escargots bio mettent le turbo

    À Saint-Paul-en-Pareds, en Vendée, les escargots de la Maison Royer bavent. Tant et si bien que des cosmétiques bio ont vu le jour grâce à leur salive... extraite par chatouillis. Et c'est drôlement porteur : les héliciculteurs ont mis le turbo sur le concept et ont été lauréats du concours Innova'bio 2014.

    

    La table des Nantais, ép. 2/3

    Les boissons d'outre-mer

    Inconcevable de démarrer la journée sans une tasse de café ? Pourtant, il y a quelques siècles, c'était du vin que les Nantais buvaient au réveil. Puis, au début du XVIIe siècle, avec son entrée dans le grand négoce maritime et le cycle colonial antillais, Nantes découvre de nouveaux plaisirs : le chocolat, le café ou le thé. Ces trois boissons coloniales sont de véritables marqueurs sociaux sur les tables des Nantais. Si le café devient progressivement une des boissons du prolétariat, le thé et le chocolat sont bien plus aristocratiques… Deuxième extrait de l'ouvrage des historiens Hervé Yannou et Aude Cassayre.

    

    Depuis dix-huit ans, l'association nantaise Tibhirine défend le dialogue interreligieux. Portée par le même groupe, une autre prend place à ses côtés : Madipax (abréviation pour Maison du dialogue et de la paix). Si les objectifs restent les mêmes, le but est de repousser les frontières. Jusqu'au Sahara.

    

    Lorsqu'on lui demande quelles personnalités de l'Ouest l'ont le plus marqué, Jean Amyot d'Inville cite spontanément Jean-Claude Jaunait. Ce fils d'épiciers vendéens est devenu le fondateur charismatique de Système U. Jean Amyot d'Inville lui dédie un chapitre de son livre Vie de com', avec un"aime".

    

    "Comment qualifier Jean ? Éclaireur, passeur, entremetteur ?" s'interroge Philippe Gildas, dans la préface du dernier ouvrage de son ami Jean Amyot d'Inville. Certainement un peu tout ça à la fois. Dans Vie de com', avec un "aime", Jean Amyot d'Inville présente les portraits de centaines de personnes qui ont croisé sa route. Place, maintenant, à son portrait à lui. Celui d'un communiquant espiègle à l'optimisme contagieux.

    

    Crise économique, crise immobilière. Ces facteurs favorisent une nouvelle forme d'investissement : l'achat groupé de biens entre amis. Comment ça fonctionne et pourquoi ça marche ? Décryptage d'un phénomène en expansion à travers l'exemple de deux groupes d'amis qui ont acheté un appartement à Nantes et un bateau dans le golfe du Morbihan.

    

    En Bretagne et en Pays de la Loire, comme partout en France, des milliers de personnes sont descendues dans les rues, le 7 janvier, en hommage aux victimes de Charlie Hebdo et pour soutenir la liberté de la presse. Au lendemain de cette journée noire, les citoyens et les journalistes se remettent au travail avec une détermination décuplée. Et les initiatives relayées sur la Toile sont toujours plus belles, tournées vers des valeurs que les balles ne peuvent pas atteindre : la liberté, le partage, la solidarité, le respect de l'autre. Tour d'horizon des bonnes résolutions de 2015 dans l'Ouest.

    Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 9 janvier 2015.