Des financeurs pour la 1675, bière bretonne et solidaire

La bière bretonne 1675 sera bientôt une réalité grâce à l'appel de fonds lancé sur le site web KissKissBankBank. Un projet porté par Gaël Roblin, militant de la cause bretonne et patron du bar rennais le 1675.

Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Des fêtes bien allumées !

  • Des fêtes bien allumées ! // Concours photo
  • Des fêtes bien allumées ! // Concours photo
  • Des fêtes bien allumées ! // Concours photo
  • Des fêtes bien allumées ! // Concours photo
  • Des fêtes bien allumées ! // Concours photo
  • Des fêtes bien allumées ! // Concours photo
  • Des fêtes bien allumées ! // Concours photo
  • Des fêtes bien allumées ! // Concours photo
  • Des fêtes bien allumées ! // Concours photo

Les ebooks à la Une


Selon les premiers éléments de l'enquête
Selon les premiers éléments de l'enquête 150 ans de meurtres non résolus qui, lorsqu'ils sont mis bout à bout, forment un ensemble cohérent.…


Esquisses d'elles
Esquisses d'elles Histoires de femmes modernes. Sara, Julia et Yuna n'ont pas que la sonorité de leurs prénoms comme…


Voyage en Bretagne
Voyage en Bretagne Quand on parle de surf en France, on pense avant tout au Sud-Ouest. Pourtant, depuis vingt ans,…


  • Les feuilletons à la Une


    Migrants et militants
    Migrants et militants Attendre. Il n'y a rien d'autre à faire pour ces immigrés dont l'administration française n'a pas reconnu le droit de séjour. Hommes, femmes et enfants sont privés…


    Associations & développement durable
    Associations & développement durable Structurer les initiatives en faveur du développement durable, c'est l'objectif du Groupe d'accompagnement collectif (GAC) mis en place par l'antenne régionale du Comité 21. Sur deux années,…


    Les médias nantais coopèrent
    Les médias nantais coopèrent À partir de 2014, les acteurs nantais de l'économie sociale et solidaire (ESS) pourront s'appuyer sur le Pôle de coopération, projet unique en France qui sera implanté…


  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (07 février 2014) :

     

    -

    

    Il y a un peu plus d'un mois, j'ai poussé un coup de gueule sur le manque de participation de notre lectorat... et, quelques jours après, un "ouf" de soulagement. Car manifestement, vous n'en avez pas "rien à battre" de Terri(s)toires ! Notre questionnaire a récolté une belle centaine de réponses, toutes plus intéressantes les unes que les autres pour alimenter nos débats sur les possibles évolutions du média. Merci !

    

    Selon les premiers éléments de l'enquête, ép 3/5

    Une sœur pas très catholique

    L'enquête sur la mort du bourreau de Nantes, Jacques-Auguste Gasnier, piétine (voir épisode précédent). Les policiers explorent toutes les pistes, même celles émanant de ragots. On prêtait à la victime une relation avec une jeune sœur du couvent des Insulines. Détail inquiétant : cette dernière aurait disparu...

    

    Pas facile d'être un citoyen impliqué quand notre attention est sans cesse happée par un appel, un tweet, un mail... Pourtant, dans ce bouillonnement numérique dopé à coups de 3, 4, voire 5 G (si, si, ça arrive, paraît-il !), certains trouvent une issue. Et si le retour à la terre germe dans l'esprit des urbains, c'est aussi - il faut l'admettre - grâce à cette profusion d'informations numériques. Terri(s)toires est allé à la chasse aux belles initiatives, sur la Toile et dans les terroirs.

    Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires.
    Récolte du 16 avril
    2014

    

    Les "Johnnies", milliers de vendeurs d'oignons rosés issus de Roscoff et sa région, firent commerce de leur production par colportage durant presque deux siècles à compter de 1828, en s'expatriant presque huit mois de l'année sur toute la Grande-Bretagne. Ils sont restés fameux pour leur courage, leur organisation, leur ouverture sur le monde, sinon leur humour face à leur vie difficile1. Ce que l'histoire n'a toutefois pas retenu, c'est le métier parallèle que l'absence de ces hommes a failli engendrer à Roscoff en 1923 : celui "d'occupeur de vos oignons", disparu tôt à la suite d'une révolte féminine locale à la hauteur du caractère des Bretonnes.

    

    Vers un laboratoire du bonheur en centre Bretagne ? Dimanche 6 avril, à 17 h, neuf villes françaises accueillaient un café "Happylab". Ce concept inventé par une Morbihannaise a été repris au Marrakech Breizh de Pontivy par Marie-Christine Le Mouel et Françoise Ramel, également cofondatrices du collectif Les ELLES du désert. Objectif avoué : ne pas reporter à demain le bonheur que l’on peut dès aujourd’hui s’offrir et offrir autour de nous.

    

    BMK (concentré de Buzz Mediatik) organisait, jeudi 3 avril, une soirée Musiques connectées au Chabada (Angers). Rompues à la communication électronique, les filles du cru au rayonnement national avaient invité tout leur carnet d’adresses. Retour sur une soirée anniversaire où les porteuses du projet ont soufflé, en catimini, les cinq bougies d’existence de l'association d'accompagnement d'artistes.

    

    Esquisses d'elles, ép. 3/3

    Le galet rouge sang

    Retour en terres bretonnes. Dans sa maison de famille, Yuna réapprend à vivre au rythme des saisons. Loin de son métro-boulot-dodo parisien, elle prend le temps de se replonger dans ses souvenirs d'enfance. Elle repense à cet arrière-grand-oncle Yvonnic, volontairement effacé de l'histoire familiale. Comme elle, ce jeune pêcheur aspirait à plus de liberté. Mais l'histoire a mal tourné et son nom hante encore la mémoire des anciens. Une nouvelle extraite du livre Esquisses d'elles de Valérie Hervy (voir tous les épisodes).

    

    Made In Pas Loin a vocation à devenir une épicerie-restaurant coopérative, en circuits courts, comme un trait d’union entre les producteurs locaux et les consommateurs, dont l’ouverture à Nantes est prévue pour l’automne prochain. (Une tribune libre de Nadia Boukir et Frédéric Mercier)

    

    Une cause, un designer, et une collection limitée hebdomadaire. La startup nantaise Fresh Collabs a lancé ce lundi son e-commerce atypique de tee-shirts et sweat-shirts solidaires. L'ambition : promouvoir l'achat utile et relier des associations aux shoppers du web.

    

    Piocheur de musiques d'Europe, Eurofonik est un bel exemple de diversité culturelle. Vendredi 11 et samedi 12 avril, le festival ouvre ses portes à La Cité de Nantes. En seulement trois éditions, il s'est fait un nom et une place dans la grande famille des musiques du monde. Entre traditions, folklores et musiques actuelles, le festival explore des courants différents issus d'un même continent. Pour gagner des places, répondez à notre quiz sur les réseaux sociaux ou sur cette page.

    

    Depuis 1993, l’association nantaise la Maison des Poupies lutte pour l’intégration des personnes en situation de handicap, et ce dès le plus jeune âge. Dans les deux crèches qu’elle gère, le Jardin et la Chanson des Poupies, enfants malades et valides cohabitent pour le plus grand bonheur de leurs parents. Reportage.

    

    Selon les premiers éléments de l'enquête, ép 2/5

    Peine de mort pour le bourreau nantais

    18 ans après la mystérieuse disparition d'un chien à Nantes (voir épisode précédent), la ville ne s'est toujours pas éclaircie. Pire encore, un effroyable meurtre assombrit davantage le tableau. Dans ses rapports de police, le commissaire indique que les faits se sont déroulés dans une rue malfamée non loin du passage Pommeraye.

    

    Du clubbing au metal, il n’y a qu’un pas… de géant. Et ils l’ont franchi. Dancefloor Disaster convertit les tubes radio en riffs hardcore et passe du mainstream à l’underground à coups de jeux de mots mordants. Un concept qui les a menés jusqu’au Hellfest. Rencontre avec le groupe nantais qui n’a pas peur de franchir les frontières musicales les plus extrêmes.