Henri Boillot - Journaliste

Henri Boillot - Journaliste

Né en 1962 à Paris, arrivé avec mes parents artistes peintres et céramistes à La Chartre-sur-le-Loir (sud Sarthe) à l’âge de deux ans, je suis d’abord de la vallée du Loir avant d’être Sarthois ou Manceau. D’abord journaliste au Maine Libre au début de ma vie active, j’ai ensuite collaboré à de nombreuses publications régionales et louvoyé dans le milieu de la communication. J’ai publié une dizaine d’ouvrages avant de choisir la voie de guide conférencier indépendant. Mes engagements associatifs passés : la sauvegarde des maisonnettes de vigne, le tourisme comme « dynamiseur » du patrimoine, la vie de mon quartier du Mans, l’organisation de salons du livre dans un château, etc.

Aujourd’hui, à 49 ans, j’ai plus que jamais à cœur la protection de l’environnement et la recherche d’une vie plus raisonnée, sinon raisonnable… Une vie où chacun aurait sa place. Douce utopie mais, pour moi, valeur sûre au sens large du terme, partagée par mon épouse Nadia Gypteau, auteur de livres jeunesse et, donc, elle aussi tournée vers l’avenir !

 

Ouvrages principaux

Les Fermiers de Loué (Transit) ; Sarthe, tourisme & culture, 52 balades (Siloë) ; Marion des chênes, amour secret de Ronsard (Libra diffusio) ; Sarthe (Lec éditions) ; Vallée du Loir, Vues du ciel, vu du cœur (Transit) ; Mes balades au Mans (ITF) ; Carnet de voyage en Vallée du Loir (ITF).

 

Télévision

J’y ai goûté sur Le Mans Télévision Sarthe pendant quelques mois (émission culturelle hebdomadaire)

 

Radio

Plusieurs émissions culturelles et littéraires sur radio Alpa et RCF-Le Mans

80 chroniques quotidiennes sur France bleu Mayenne pendant deux étés.

adresse de votre site internet ou blog: http://www.terristoires.info/auteur/henri-boillot-journaliste.html

Yves Robert, réalisateur de l’ouest

Il y a de l’Anjou dans La guerre des boutons

Yves Robert, l’acteur et cinéaste dont l’enfance est angevine, a su mieux que personne adapter l’œuvre de Pergaud à l’écran. Mais il l’a dit : son film est aussi un peu autobiographique !

Le plus jeune avait 19 ans. Comme quelque 650 autres, il a été passé par les armes de ses camarades de la Grande Guerre. "Fusillés pour l’exemple", a retenu l’histoire qui ne mâche pas ses mots. Éric Viot, un Sarthois, se bat pour faire graver enfin leurs noms sur le monument de leur commune. On l’appelle de partout en France !

L’association sarthoise Tous ces chaps milite pour un spectacle populaire en milieu rural. Elle veut offrir au public local un beau théâtre à l’italienne comme on en voit dans les grandes villes… mais en le "plantant" en plein champ. Un théâtre qu’elle veut financer "au chapeau" !

Pierre Gleizes, photographe engagé

30 ans de Greenpeace dans l'objectif

Originaire de la vallée du Loir, Pierre Gleizes est depuis 30 ans photographe pour l’organisation environnementale Greenpeace. De son parcours, commencé tout jeune et semé de voyages au long cours, le journaliste militant a fait un livre qui se lit comme un roman. Nucléaire, pollutions, pêche intensive, baleines et bébés phoques, OGM… rien ne manque et les photos sont "chocs".