Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    Jean-Sébastien Moizan - Journaliste

    Jean-Sébastien Moizan - Journaliste

    Depuis tout petit, j’aime l’actualité. Je pourrais faire un inventaire à la Prévert de tous les sujets qui m’intéressent : éducation, agriculture, culture, écologie, économie, politique, et même les sciences pourquoi pas. Mais je trahis Prévert.

    Derrière tous ces concepts, il y a un fil conducteur : les gens et leur volonté de changer, un peu, le monde.

    Et moi ? Moi, je mets des mots les uns à la suite des autres, c’est ma manière d’avancer.

    adresse de votre site internet ou blog: http://www.terristoires.info/auteur/jean-sebastien-moizan-journaliste.html

    Exposition de moisissures, tactique du portique, manifestation équipée de brouettes, de pelles et de seaux, le tout sur fond de batucada : à l’heure du brainstorming, le collectif Si on s’alliait ? ne manque pas d’imagination. Mais l’originalité de cette organisation militante ne s’arrête pas aux modes d’action, ceux-ci seraient même plutôt anecdotiques. Si on s’alliait ? est surtout une nouvelle manière de militer, une sorte de syndicat tout terrain, dont les principes reposent sur les travaux d’un sociologue américain, Saul Alinsky, et sur une expérience grenobloise.

    Le collectif Le jour et la nuit militait depuis deux ans pour la création à Rennes d’un lieu culturel géré par les associations elles-mêmes. En septembre, il a ouvert La Basse division pour mettre en lumière la scène alternative rennaise et mêler les publics et les pratiques artistiques. Les premiers événements ont eu lieu au début de l’automne, avec notamment le festival Les Oiseaux de passage.

    Recherche d’alternatives aux importations de soja, dessert à base de sarrasin et de lait de brebis, récolte et transformation de plantes sauvages comestibles, substitut de café à base d’orge… l’agriculture biologique ne manque pas d’idées et de forces vives pour les porter. Depuis 2010, le concours Innova’bio récompense tous les ans les initiatives innovantes dans le Grand Ouest. Cette année, c’est un réseau de fermes laitières qui a été primé.

    L’ACFF (association pour des coopératives funéraires françaises) invite les Nantais à parler de la mort sans tabou. Quatre conférences, intitulées "La mort. Parlons-en", sont ainsi proposées entre le 8 octobre et le 10 novembre dans la métropole. Cette association veut s’inspirer d’un modèle canadien pour créer à Nantes une coopérative funéraire à caractère laïc.

    Court Métrange revient cet automne à Rennes pour une 12e édition. Cette année, les organisateurs du festival ont choisi pour thématique "Territoires des songes". Autour de la sélection officielle, diffusée du 15 au 18 octobre au TNB, un monde onirique et fantastique débarque à Rennes. Des galeries d’art, des bibliothèques et des commerces se mettront au diapason du festival en adaptant leur décoration et leur offre.

    Le nucléaire, l’homosexualité, le sport, l’habitat, l’école… les conférences gesticulées abordent tous les thèmes avec un regard et une forme originaux. D’abord spectateur, Rémi Segret est aujourd’hui devenu organisateur de ces conférences un peu particulières. En 2013, il a fondé à Nantes l’Université populaire gesticulante. Avec l’aide de bénévoles, il a dupliqué le concept à Rennes et Treffieux. Il espère l’étendre à de nouvelles villes prochainement.

    Avec la ferme de Milgoulle, Matthieu Pires a développé un concept original. Il propose aux collectivités et aux entreprises d’entretenir gratuitement leurs espaces naturels, en échange de quoi il dispose d’un accès à la terre pour faire paître son troupeau. Aujourd’hui, ses 400 brebis pâturent sur 70 hectares disséminés tout autour de Rennes. Cette ferme se compose ainsi de parcelles très variées : de la petite île fluviale sur la Vilaine à la grande zone humide en plein centre-ville de Châteaugiron.

    Du 25 au 27 septembre, l’esplanade Charles de Gaulle, à Rennes, se transformera en un village en ébullition. 25 000 personnes y sont en effet attendues pour parler de la pluie et du beau temps. Car c’est le nom de l’événement qui vise à mobiliser les citoyens sur les questions environnementales, impulser une dynamique en vue de la Conférence de Paris sur le climat en décembre (COP21) et proposer des solutions concrètes pour changer son quotidien. Le tout dans une ambiance festive.

    L’Âge de la Tortue, association rennaise qui porte des projets culturels dans l’espace public, a initié fin 2014 la rédaction de L'Encyclopédie des migrants. Elle rassemblera 400 témoignages, recueillis sur toute la façade atlantique de l’Europe continentale, pour proposer une "histoire intime des migrations du Finistère breton à Gibraltar". Rencontre avec Paloma Fernández Sobrino, comédienne et auteur, qui assure la direction artistique de cette vaste aventure collective.

    Pour sa 24e édition, le Chaînon manquant propose du 16 au 20 septembre une programmation dense de 75 spectacles à Laval et à Changé, en Mayenne. Sans oublier d'investir une vingtaine de lieux dans le reste des Pays de la Loire avec la déclinaison "Le Chaînon en région". Théâtre, musique, danse, arts de rue et arts du cirque, contes et spectacles pour enfants : le festival promet des surprises pour tous les publics.

    Précédent - Suivant »
    Page 1 sur 4