Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Brins de muguet pour couacs printaniers

    muguets couac muguets couac

    Le muguet porte bonheur, dit-on, malgré les angoisses récurrentes qu’il suscite chaque année aux maraîchers avant sa récolte (sera-t-il tardif ou précoce pour le 1er mai ? Rapportera-t-il encore 32 millions d’euros ? Permettra-t-il l’embauche d’assez de saisonniers à 8 € brut de l’heure ? Des Kazakhs, des Rwandais ou des Tchétchènes viendront-ils le cueillir avant d’être expulsés ? Allons-nous interdire aux particuliers, aux associations et aux gens du voyage de se faire un peu d’argent pour l’occasion* ? Aussi cette chronique va-t-elle adresser des brins de bonheur aux… plus beaux couacs du printemps enfin naissant.

    Couac de Platine :

    À tout seigneur tout honneur, le couac de platine de ce quadrimestre est adressé à l’État pour le retrait de la gendarmerie de la zone de Notre Dame des Landes au terme de 146 jours, et à la suite des nombreux rapports défavorables au projet d’aéroport impliquant de tout remettre sur le tapis de luzerne. Rappelons qu’en décembre 2012, le coût des forces policières était estimé à 536 millions d’euros. On ne calculera pas au prorata à combien cela chiffre à la date du retrait, ce 20 avril dernier, mais cette somme seule représente déjà 134 millions de brins de bonheur à 4 € (prix parisien envisagé). Aussi, on va en prélever quatre pour les offrir, non pas aux CRS qui auront des primes de pressing, mais :

    - un premier au triton crêté qui commence sa période de reproduction protégée jusqu’en juillet et a besoin de clochettes pour attirer sa belle ;

    - un second aux agriculteurs qui vont maintenant avoir au moins un an devant eux pour récupérer leurs terres, préservées de Vinci, mais désormais occupées par des membres des courants alternatifs qui ne se révéleront peut-être pas, au final, branchés sur les mêmes objectifs qu’eux. Finira bien par y avoir des étincelles.

    - un troisième aux Zadistes** parce que si l’aéroport ne se fera probablement pas, l’utopie, on le craint, hélas, non plus, puisqu’ils vont finir par devenir vraiment encombrants à se reproduire plus vite que des tritons crêtés (voir le point 2). D’autant que pour tout arranger, ils sont partis pour s’entredévorer.

    - un quatrième et dernier brin décerné à titre collectif aux Nantais urbains en mal de gadoue et de désobéissance civile. Cela sera moins excitant désormais d’aller semer sa zone là-bas, mais heureusement, l’heure de la plage, des terrasses piétonnes et celle du barbecue dans le jardin arrivent.

    Couac d’or

    Il revient au FC Le Mans pour son gouffre financier annonçant une jolie faillite. Il manquerait à ce club 14,6 millions d’euros, soit 3 650 000 brins de muguet. On en prélèvera un pour M. Claude Hervé, "représentant du pool de repreneurs" qui a décroché un joli bouquet final, hélas peut-être allergène. En tout cas, moi, j’en aurais des boutons. Le football en étant honnête, on n’a pas idée aussi.

    Couac d’argent

    Fouteballe encore : le couac d’argent est remis au FC Nantes qui fête ses 70 ans en étant toujours en Ligue 2. Un brin de bonheur pour son président Waldemar Kita en lui souhaitant que son club, à cet âge, (re)devienne enfin grand, et qu’il n’ait plus d’attaquant marquant davantage de points dans les prétoires que sur le terrain.

    Couac de bronze

     

    Ex æquo décernés aux deux directeurs de discothèque (Le Club 29, au Faou, Finistère ; Le Palais, à Hérouville-Saint-Clair, Calvados) qui ont invité la jeune Nabilla, gironde employée au téléphone et à la télévision, adepte du posage de lapins et de lencaissement d’avances précipitées (2 500 € + 7 500 € soit 2 500 brins de muguet). Quelques clochettes à chacun des deux gérants pour les encourager, malgré leur déception, à perdurer dans la culture et l’exigence. Et les 2 498 brins restants sont adressés à ceux qui auraient fait parfois 200 kilomètres pour voir la nabillasse en chair et en silicone. Pourtant, Thomas, le compagnon de cette jeune femme aussi ronde que creuse, avait bien twitté (sic) : "Désoler pour ce soir à Brest Nabilla et moi sommes retenu à Paris. On reporte ça à très vite Milles excuse encore On vous aimes fort."

    Trop tard, les fautes étaient faites.

     

    * Pour les "marronniers" (sujets qui refleurissent chaque année dans la presse) sur le muguet lire des exemples ici, ou encore .

    ** D’abord nommés anarchistes, et depuis quelques semaines anti-capitalistes par la presse qui s’est ressaisie, mais peut sans doute encore mieux trouver.

    Francis Mizio - Journaliste
    Francis Mizio - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Commentaires  

     
    0 #1 CruelSummer 25-04-2013 15:40
    "Trop tard, les fautes étaient faites".
    Parfait, vraiment.
    Signaler à l’administrateur
     

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...