Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    2016, des raisons d'y croire

    Et si 2015 nous avait laissé autre chose que de noirs souvenirs… Difficile à croire, tant certaines images restent gravées sur nos rétines. On a cherché cependant des raisons d'espérer, au fil des pages de Terri(s)toires publiées l'année passée. En espérant que certains levains prometteurs puissent gonfler en 2016.

    Des attentats terroristes par dizaines, en France où les déflagrations des armes assourdissent encore nos tympans, mais aussi ailleurs, en ces terres étrangères où les morts pèsent autant qu'ici, faut-il le rappeler ?

    Des crimes de non-assistance à peuples et/ou personnes en danger devenus tellement banals que rien désormais ne semble pouvoir les arrêter, ni même le cliché du corps du petit Aylan noyé en Méditerranée qui n'aura ému finalement que pendant quelques journées.

    Des politiques sans prise sur la réalité, sans force et sans imagination face à la crise qui dure, à l'emploi qui chute, au mal-être qui grandit… risquant de transformer la désespérance de certains en descente aux enfers mettant en péril notre démocratie tout entière.

    Bref, nous ne pouvions en rester là de cette accumulation de mauvaises nouvelles et, conformément à l'ambition de Terri(s)toires – montrer que dans l'Ouest il existe des modes de vie nouveaux, différents, portant des valeurs d’humanisme, de créativité et de respect… – il nous fallait pointer, à travers une petite récolte des informations positives publiées sur notre site, qu'arrive sans doute, pour nous tous, un karma bien plus lumineux.

    Innovations citoyennes

    Comment par exemple ne pas être inspiré par le dynamisme des makers dont les initiatives bousculent heureusement notre quotidien. Il y a par exemple les ateliers de fabrication numérique, ces fab labs qui fourmillent dans l'Ouest et qui étaient bien représentés au Fab11 de Boston en août dernier, ou encore des initiatives pionnières comme celle des Artisans du changement, à Nantes, sur laquelle nous reviendrons prochainement sur Terri(s)toires, c'est promis. Il y a aussi le nouveau militantisme que porte à Rennes le collectif Si on s’alliait ?, ce syndicalisme tout terrain qui s'efforce de lutter contre les inégalités politiques pour renforcer le pouvoir de chaque habitant.

    Passionnante aussi la valorisation des richesses produites par le monde associatif que met en avant le Collectif des associations citoyennes de Loire-Atlantique (Cac 44), invitant à vraiment "rebattre les cartes". Rafraîchissante la suite qu'a décidé de donner, à sa façon, un collectif d'associations nantaises au grand débat sur la Loire lancé par Nantes Métropole. L'institution voulait susciter la mobilisation citoyenne ? Elle l'a trouvée à travers cette interpellation des décideurs sur le maintien et le développement des accès à la Loire. Et enfin, comment ne pas rappeler le beau souvenir d'Hélène Combe, partie cet été en nous laissant bien tristes… mais riches cependant de son invitation à nous transformer tous en "avant-courriers d'un monde meilleur"...

     

     

    Un environnement meilleur

    Le monde meilleur, c'est celui qui saura profondément, et sans opportunisme, construire et conduire la transition écologique. La Greenweek, en octobre, en donnait un premier aperçu enthousiasmant, à travers une soixantaine d'événements aux quatre coins des Pays de la Loire, parmi lesquels la reprise de l'opération "Transition positive" pilotée par l'association Open Odyssey, avec plus de 300 étudiants qui ont travaillé sur des projets dans les domaines de l’alimentation et des déchets. Remarquable initiative aussi que la grainothèque Bombus, où les membres de l'association nantaise Ecos recueillent des semences afin de contribuer à sauver des variétés.

    Il faut dire en effet que cultiver son jardin est depuis fort longtemps un secret du bonheur, celui que mettent en œuvre sans faire de bruit de nombreux jardins partagés (ou "ouvriers", comme on disait naguère), où les liens entre les gens poussent aussi vite que les plantes. Les jardins du Tillay, à Saint-Herblain en sont sont une jolie illustration. Le goût des belles et bonnes choses se partage d'ailleurs, et c'est tout le projet de la démarche Slow food que les Ateliers du goût déploient à Nantes et ailleurs.

     

     

    La juste économie, c'est le vivre-ensemble

    Car il y a un monde qui naît sous nos yeux, avec une génération d'entrepreneurs – sociaux ou solidaires, comme on veut – qui méritent notre attention car nous avons besoin de leur énergie. Ceux de Twiza, Mycookr, StudyEnjoy, Baludik, ou Mieux trier à Nantes, par exemple, ces applis numériques sociales qui sont en train de prendre corps en Loire-Atlantique. Ceux de Lilokawa, qui conçoit à Ancenis à partir de toile de jute de sacs de café des objets de décoration et des accessoires assemblés dans un atelier d’insertion. Ceux (celles !) d'Ô Bocal, un projet nantais de supermarché de proximité où les produits seront vendus sans emballages jetables… Ceux de Nomad’Yo (le Finistérien Christophe Favrot), produisant un yaourt végétal et open source.

    Côté économie nouvelle, encore, l'essor continu des monnaies locales est une excellente nouvelle. Le retz'L poursuit son développement, tandis que l'agglo nantaise a lancé au printemps dernier sa "SoNantes" dont on espère qu'il saura faire aussi bien. Jean-Philippe Magnen, alors vice-président EELV de la région Pays de la Loire, en est un grand défenseur, comme il l'a écrit dans un rapport sur la question.

     

     

    Et de la magie et de la musique pour finir…

    À Terri(s)toires, nous croyons – et nous ne sommes pas seuls – que la culture, dans toutes les disciplines et dans toutes les sensibilités, représente le meilleur des antidotes contre le désespoir, le repli sur soi, la peur des autres, et même la connerie ! Parmi d'autres initiatives qui nous ont charmés en 2015, il nous faut revenir par exemple sur le Dub Camp Festival, dont nous sommes sûrs que la réussite au Pellerin en 2015 se poursuivra à Carquefou en 2016, et qu'il continuera à nous donner à découvrir des (futurs) grands comme le crew breton du Stand High Patrol. Nous attendons également la 25e édition du festival le Chaînon manquant, surtout en Mayenne mais un peu partout en Pays de la Loire, aussi belle que la 24e. Et nous suivrons la piste prometteuse de l'époustouflant duo nanto-nazairen Moongaï, dont le concert l'été dernier à la Carrière de Fégréac était vraiment féérique.

     

     

     

    Allez… foin de pessimisme. Voilà de belles et bonnes raisons de croire que l'année naissante sera meilleure que la précédente. On vous/nous souhaite une chouette année !

    Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef
    Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...