Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Community management : tweete la police !

    Compte Twitter de la Police nationale de Loire-Atlantique. Compte Twitter de la Police nationale de Loire-Atlantique.

    Depuis le 23 décembre, la police locale de Loire Atlantique possède son compte Twitter. Après la police nationale en novembre 2012, c'est donc au tour de cinq départements pilotes de tester une présence sur le réseau social. La question d'étendre ou non à toute la France ce dispositif sera tranchée en mars 2014. Pour l'instant, l'heure est à l'expérimentation... et ça se voit !

    "Police Nationale 44 vous suit désormais". Chaque utilisateur de Twitter peut désormais recevoir cette troublante notification depuis le 23 décembre 2013, jour où @PNationale44 effectuait ses premiers gazouillis sur le réseau social. La démarche est suivie par quatre autres départements pilotes : Alpes-Maritimes, Ille-et-Vilaine, Pas-de-Calais et Bas-Rhin. Une présence sur les réseaux sociaux qui vise à rapprocher citoyens et police nationale au niveau local. Des retours d'expérience sont prévus en mars prochain afin de décider si le projet est étendu à tous les départements.

    Depuis qu'elle est présente sur les réseaux sociaux, la police nationale a déjà connu des hauts et... des bas. L'occasion est trop belle pour ne pas lister les bonnes pratiques et inspirer Jean-Christophe Bertrand1, Olivier Binet2 et Thierry Palermo3, les nouveaux Community managers4 du compte @PNationale44.

    L'art du bon ton

    "#LaBauleEscoublac Conflit entre époux éméchés. Les policiers frappés par le mari réfugié chez ses voisins... ivres. #solidarité". Depuis quelques jours, le compte @PNationale44 semble opérer un virage et s'essayer à l'humour. Une voie déjà empruntée par la police espagnole et qui semble porter ses fruits puisqu'elle est suivie par 700 000 abonnés. Une popularité qu'elle doit en grande partie au style familier utilisé, et aux blagues qu'elle diffuse avec ironie. Ce succès lui a même permis d'être la deuxième institution la plus populaire du pays. @PNationale44 doit donc continuer ses efforts !

     La police s'essaye à l'humour sur Twitter.

    To buzz or not to buzz?

    Les thèmes abordés par les cinq comptes pilotes sont les mêmes. Mais dans les faits, le choix de diffuser un contenu est lié au libre arbitre du Community manager. L'un des trois officiers affirmait dans Ouest France que, lors de la venue de Dieudonné à Nantes, le choix avait été fait de ne pas diffuser l'annulation du spectacle. Le bad buzz5 n'étant jamais très loin, il faut en permanence réfléchir au bon mot tout en mesurant les risques de l’instantanéité.

    Couvrir ses arrières

    Message de la Police nationale sur Twitter pour récupérer ses comptes @ + Pnationale + numéro du département. Sur Twitter, les cinq comptes pilotes ont tous la même nomination. Si le procédé venait à être étendu à toute la France, chaque département aurait donc la même forme. Hors, personne au sein de l'administration n'a pensé à réserver les profils. Des petits malins se sont donc amusés à créer des comptes parodiques en reprenant la forme générique. S'étant aperçu de l'erreur, la police nationale a diffusé un message accompagné d'une image demandant aux blagueurs de leur céder les noms usurpés. Malheureusement, le geste de la police a encore une fois été moqué à cause d'une faute de conjugaison sur le verbe "désirer"...

    Gare aux retweets

    Fin décembre, la police nationale a donné accès durant plusieurs heures à du contenu pédopornographique. La cause de ce faux pas ? Des tweets remerciant des internautes qui avaient signalé des comptes à caractère pédophile. Sauf que le compte de @PNationale citait du coup les profils frauduleux : ceux-ci n'étant pas encore désactivés, chacun pouvait donc accéder librement aux contenus pédopornographiques. Si certains internautes ont ironisé sur la situation, d'autres ont manifesté un vrai mécontentement.

    Arrêter de jouer à Banana Kong

    "Je viens d'atteindre 155 mètres dans #Banana Kong. Télécharge-le sur l'App Store et essaie de me battre !" Non, ce tweet ne provient pas d'un ado atteint de nomophobie6, mais bien de celui du compte officiel de la police nationale... Une erreur de manipulation du gestionnaire qui a fait rire les internautes, d'autant qu'une annonce pour un poste de Community manager a été postée sur le site de Pôle emploi quelques jours après l'imprudence. La police a cependant démenti que cette offre avait un quelconque rapport avec les tweets maladroits.

    Bref. Dur métier que celui de Community manager. Ces simples conseils sont aussi valables pour le nouveau gestionnaire du compte de la gendarmerie. Il semblerait en effet qu'il ait déjà rencontré quelques problèmes...

     

    1 Directeur de la police départementale
    2 Commandant de police chargé de la communication
    3 Directeur départemental adjoint
    4 Le Community management est l'animation de comptes sur les réseaux sociaux en ligne
    5 Un bad buzz est un phénomène de "bouche à oreille" négatif qui se déroule généralement essentiellement sur internet   et qui est subi ou provoqué par une action initiale de la marque
    6 Maladie entraînant une dépendance à son téléphone portable

    Corentin Vital - Journaliste & Community manager
    Corentin Vital - Journaliste & Community manager

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...