Footu ?

footLe foot, parfois, ça fait mal à la tête. C’est sûrement ce que doivent se dire les supporters du Football Club de Nantes (FCN) en regardant leurs protégés s’enfoncer dans les profondeurs de la ligue 2, et parfois même dans le ridicule. Pourtant, beaucoup d’espoirs — et surtout d’argent — avaient été misés avec l’arrivée du nouveau propriétaire du club, Waldemar Kita. À gros coup de chèque, le self-made-man venu de l’Est avait fait chavirer de bonheur le navire jaune et vert… mais depuis, a fait couler le beau jeu à la nantaise.

Une philosophie de jeu basée sur le mouvement, le don de soi et le collectif et dont Sébastien Piocelle a longtemps été un élève assidu. L’ancien "canari", couvé sur les bords de l’Erdre, au centre d’entraînement de la Jonelière, doit bien rigoler aujourd’hui. Lui, qui avait reçu une fin de non-recevoir à sa demande de venir s’entraîner l’été dernier avec les joueurs du FCN, est aujourd’hui en passe de fouler les pelouses de Ligue 1 avec son nouveau club Arles-Avignon.

Mais rassurons-nous, l’Ouest aura encore de beaux porte-drapeaux la saison prochaine en Ligue 1 avec Lorient de "Papa" Gourcuff et Brest qui après un long voyage de 19 ans, tel Ulysse, vient d’arriver à bon port. Du côté de Rennes, on cogite déjà beaucoup depuis l’annonce de l’arrivée à la tête du club de Patrick Le Lay, le célèbre marchand de "temps de cerveau disponible"…

À Rezé dans la banlieue nantaise, d’autres sportifs se posent moins de questions. Eux jouent avec les mains et non comme des pieds. Ce sont les volleyeurs — hommes et femmes — qui viennent récemment d’accéder à l’élite. Des équipes composées de jeunes formés au club, des encadrants issus du cru, des supporters à fond derrière leur équipe. Ça ne vous rappelle rien ?

Grégory Marolleau - Journaliste
Grégory Marolleau - Journaliste

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...