Je vous invite (si, si !) pour la bonne année.

Xynthia aux Sables d'OlonneEn 2011, j’ai vérifié, un jour férié sur deux tombe le week-end. Génial. Déjà, le jour de l'an était un samedi ! Le 1er mai sera un dimanche, comme le 8 mai : il n’y aura du coup en mai aucun de ces viaducs qui font triper les cossards que nous sommes. Ô désespoir, même Noël sera un dimanche, en 2011…

Triste année, alors ? Pas forcément. D’abord parce que les vacances et les week-ends, ce n’est pas toute la vie (quoique…). Mais aussi parce que je prêche que l’avenir n’est radieux qu’à ceux qui essaient. Il me semble ainsi que, pour ceux qui veulent les voir, il y a mille signes qui démontrent que l’espoir existe toujours, même après le plus grand des malheurs.

En ce début 2011, je suis très content qu’existent des Irène Frachon, cette courageuse pneumologue au CHU de Brest, qui a lutté farouchement contre toutes les inerties du système médico-administratif pour révéler la sale affaire du Mediator.

En ce début 2011, je suis également impressionné par les gens de la Tranche, la Faute et L’Aiguillon-sur-Mer, qui, moins d’un an après les terribles ravages de la tempête Xynthia, cherchent à reconstruire leur avenir. Lundi 10 janvier, lors d’une journée de réflexion à L’Aiguillon, à l’initiative de la Région Pays de la Loire, 130 personnes du cru, associations, élus, professionnels et particuliers, ont dressé le portrait de leur territoire à vingt ans, imaginé les dominantes qu’ils voudraient lui donner, évalué les moyens et actions nécessaires… Sans œillères ni acrimonie, mais avec un bel esprit de service et d’intérêt général. Reste dorénavant aux élus à poursuivre le travail, et à passer à la concrétisation. Bel exemple de participation citoyenne, en tous les cas, sur un sujet pourtant complexe.

Alors, pas si triste, cette nouvelle année 2011, d’autant que c’est l’année du lancement officiel de Terri(s)toires. Nous lançons une (petite) campagne de presse à la fin janvier, et espérons passer la démultipliée. Nous organisons même une réception festive le 27 janvier à la Barakason de Rezé. Allez, je suis grand seigneur : aux trois premiers lecteurs de cette chronique, je propose de passer la soirée avec nous, musique, light graff et petits fours compris. Ça vous dit ? Laissez un commentaire ci-dessous avec un mail valide et nous vous recontacterons...

Bonne année.

Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef
Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Commentaires  

 
+1 #2 marion 17-01-2011 11:00
Bonne année 2011 !!!
Signaler à l’administrateur
 
 
+1 #1 david 13-01-2011 17:57
longue vie a terristoires en esperant etre de la fete. bonne soiree a vous
Signaler à l’administrateur
 

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...