Journal d'une gueule de bois

un vieux portable et un sms rigolo...Les smartphones, c'est cool ; mais pas solide du tout. Le mien vient de me lâcher pour la deuxième fois (!) Retour en réparation, et je me coltine un portable de prêt daté du XXe siècle. Si si, vous savez, ceux qui ne servent qu'à téléphoner, avec un écran de trois centimètres et des sonneries de micro-ondes ! Mais je n'étais pas au bout de mes surprises ; car ce téléphone qui était passé par plein de mains avant les miennes recèle un petit bijou…

Dans la boîte de sms, un brouillon. Et une histoire qui pourrait éveiller quelques souvenirs chez les plus fêtards. Je vous fais grâce de l'écriture texto :

"Je me réveille en slip, dans une chambre que je n'avais jamais vue. Ça sent la cannelle et le rhum. Yvan est à côté de moi, à poil, une substance non identifiée sur la joue. En me levant, j'ai mal à la cheville, je découvre un énorme bleu.

Je bute contre quelque chose. C'est un pote qui dort par terre, en caleçon-chaussettes. Je me regarde dans la glace, et je comprends d'où vient l'odeur de cannelle, j'en ai plein les cheveux. En me mouchant, je m'aperçois que j'en ai aussi plein le nez.

Je retrouve mes fringues dans la baignoire. Elles sont pleines de bière et ma jupe est déchirée. En-dessous, il y a un autre pote, en peignoir.

En allant pisser, je trouve du vomi dans les chiottes. Même couleur que la joue d'Yvan…

Vive Le Mans !"

 

Appel à témoins : si vous êtes l'auteure de ce sms, où l'un de ses protagonistes, la rédaction se fera un plaisir de vous offrir un café bien serré, quelques aspirines et un smecta. Et si on peut avoir des photos…

 

* Le nom a été modifié

Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef
Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...