TEDx Nantes

L'enthousiasme est une idée neuve

conférenceTEDx a débarqué à Nantes. De quoi s'agit-il ? D'une conférence de format très efficace où des orateurs se succèdent à un rythme soutenu, disposant d'une quinzaine de minutes, et pas plus, pour partager des points de vue créatifs et innovants. La première, le 15 décembre, a convaincu.

Depuis 1984, TED pour Technology Entertainment Design fait des petits. D'abord conférence annuelle organisée à Monterey (États-Unis), où des "esprits brillants et iconoclastes partagent leurs visions innovantes et créatives" face à un auditoire trié sur le volet, TED s'est muée en plateforme mondiale de diffusion d’idées. D'abord par une mise à disposition de l'intégralité des contributions sur le web (www.ted.com). Mais aussi par un programme TEDx qui permet d'organiser depuis 2009 sous l'appellation TED, et conformément au format d'origine, d'autres conférences aux quatre coins du monde. C'est une d'entre elles qui s'est déroulée au Lieu Unique de Nantes le 15 décembre dernier.

Le format éminemment efficace (des "stands-up" bien calibrés), le thème (La ville, utopies et réalités) et les intervenants choisis par les programmateurs nantais (autour de Patrick Gyger, patron du Lieu Unique) ont emporté la conviction ; et provoqué comme un petit miracle d'excitation et d'enthousiasme chez ceux qui avaient la chance d'y assister. Il faut dire que seulement cent personnes étaient cette fois présentes : une limite imposée par la licence TED pour une première, mais TEDxNantes promet d'ouvrir les invitations au plus grand nombre dès la prochaine édition, en 2012.

Intelligence, audace, coopération, confiance

Ne manquez pas d'ores et déjà d'aller sur le web (http://tedxnantes.fr) écouter ces contributions. La poétique et vertigineuse "artefactologie" de l'écrivain et chercheur Miguel Aubouy : "Les objets que nous créons sont vivants et se servent de nos cerveaux pour se reproduire"… L'analyse de cette compétence des villes, de leurs habitants, à refuser, à s'opposer et à surmonter tout pouvoir institutionnel, par la sociologue Saskia Sassen… Les visions révolutionnaires de la cité végétale déployées par l'architecte Luc Schuiten… Les métiers "ékovores" (www.lesekovores.com) d'une ville enfin économe de ressources, imaginés par les designers nantais Victor Massip et Laurent Lebot… La monnaie locale eutopique (bénéfique et possible, et non pas seulement idéale) théorisée par l'économiste Massimo Amato, inspiré par les piliers déjà recommandés par Keynes : l'intelligence, l'audace, la coopération et la confiance…

logo tedx nantes

Dans notre monde décidément morose, on ne peut que se féliciter que le TEDxnantes ait démontré que les idées neuves donnent de l'enthousiasme. Et que l'enthousiasme est une idée neuve.

 

TEDxMinesNantes,

le 12 janvier 2012

À ne pas manquer dès le 12 janvier prochain, un autre TEDx organisé à Nantes, cette fois-ci par des étudiants de l'école des Mines. Le TEDxMinesNantes (www.tedxminesnantes.com) s'est donné comme thématique "L'économie technologique".

 

 

 

 

 

 


Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef
Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...