Les cinémas du sud au jour le jour

Affiche du Festival des 3 continents, édition 2011 Bienvenue dans les coulisses du cinéma ! Du 23 au 29 novembre, Terri(s)toires vous propose de suivre depuis Nantes la 33e édition du Festival des trois continents. Interviews, reportages, portfolios… grâce à notre partenariat avec les jeunes journalistes de Preview, vous saurez tout sur ce petit festival pionnier du 7e art… vu d’ailleurs.

C’est un événement incontournable pour les cinéphiles en quête de talents méconnus, d’exigence esthétique et de rencontres. Depuis 1979, le Festival des trois continents projette à Nantes des films et documentaires en provenance d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. Un positionnement qui lui a permis d’acquérir une solide réputation de défricheur. De l’Iranien Abbas Kiarostami au Malien Souleymane Cissé en passant par le Hongkongais Wong Kar-wai, certains de ces coups de cœur se sont en effet imposés au fil du temps comme des références emblématiques de leur pays.

les étudiants du master d'Info-Com de Nantes Pour la 33e édition du festival nantais, du 22 au 29 novembre, l’accent est mis sur le cinéma japonais, indien et les figures du héros. Autant de découvertes que vous pouvez suivre sur Terri(s)toires par l’intermédiaire de notre partenaire Preview. Une équipe qui, là aussi, laisse place aux jeunes talents, ceux des élèves du master d’Info-Com de l’université de Nantes. Du Community manager chargé des réseaux sociaux aux journalistes en herbe, ils sont 25 à se mobiliser pendant dix jours… pour nous faire découvrir autrement les cinémas du sud.

 

Pour suivre le festival sur Terri(s)toires, c'est ici.

 

www.3continents.com


L'un des trailers du festival :

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Album photo Flickr "Le Katorza sous tous les angles"

"À la veille du festival, le Katorza nous ouvre ses portes pour une visite exclusive en compagnie du chef de cabine, Olivier Mège. Loin de l’agitation habituelle, le lieu est à la fois désert et habité d’une certaine frénésie."

Err :

 

Alexandra Jore - Journaliste
Alexandra Jore - Journaliste

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...