Les faits “pas pillons”

Terri(s)toires - un papillon Selon Freud, le hasard n’existe pas.

Me demandez pas pourquoi, j’ai oublié. Comme par hasard.

Longtemps, j’ai trouvé cette idée terrifiante, car retirant toute sa magie au monde.

Alors qu’en réalité, non (en fait, c’est Freud qui me terrifiait).

Et ça tombe bien parce que j’adore les coïncidences.

Comme quand Tintin et Haddock tombent sur Alcazar en sortant du cinéma.

Étrange ? Pour celui qui ne voit pas, ou ne veut pas voir, sans doute.

Mais pour l’initié, la magie rejoint finalement la théorie du chaos : celle qui veut qu’un battement de queue de sardine à Saint Gilles Croix de Vie provoque un chaos (d’où le nom) granitique à Huelgoat.

Et il faut être particulièrement doué pour y arriver ! Avoir combattu au moins un balrog dans la Moria pour passer du gris au blanc. Sous peine de sombrer dans les arcanes noirs de l’insondable connaissance… Au risque de provoquer l’effet inverse.

Terri(s)toires - PAYSAGE DE CHAOS Prenons un apprenti en la matière : mettons Nicolas Sarkozy.

Avec un champ d’expérimentation : disons au hasard – oups, pardon – les médias.

En guise d’incantation (et en gros, parce qu’il s’agit d’un sortilège très long et très complexe à lancer), voici comment il s’y est pris (la formule magique, avec ses composants et ingrédients, est cependant disponible dans son intégralité sur ecrans.fr) :

- Forcing pour limoger le directeur de la rédaction de Paris-Match.

- Idée d’un présentateur noir au JT de 20 heures soufflée à TF1.

- Parachutage d’un directeur adjoint de campagne dans le premier cercle de direction de TF1.

- Nomination d’une journaliste du Point comme conseillère du Président.

- Droit de nommer les présidents de France Télévisions.

- Réapparition sur les écrans de Patrick Sabatier, des frères Bogdanov, et tout récemment, de Pierre Sled.

- Suppression de la publicité sur les chaînes publiques.

- Remplacement de la patronne de l’info sur France Télévisions.

- Critique du traitement de l’affaire Woerth par Mediapart via le patron de TF1.

- Éviction de Stéphane Guillon et Didier Porte.

- Convocation du patron du Monde pour évoquer les postulants au rachat.

- Fouille des ex-RG dans les ordinateurs du JDD.

- Recherche d’une source du Monde, hors procédure judiciaire, par le contre-espionnage français.

 

C’est long, hein, pour un battement d’aile (parce que ça marche aussi avec les papillons, en Californie) !

Tout simplement parce que l’apprenti sorcier est tombé du côté obscur.

Il a commencé par le tsunami au Japon (en rapport avec le battement d’aile de papillon. C’est pas facile à suivre, je sais, mais c’est de la magie).

Or, qui sème la tempête, récolte… un vent.

Qui pue bien, en plus !

Parce qu’on voudrait nous faire croire, en pleine affaire Bettencourt, que les cambriolages d’ordinateurs à Mediapart, au Monde et au Point* (non non, pas au Figaro) seraient le fruit du… hasard ?

Oh oh oh ! le vieux numéro du lapin blanc dans le chapeau claque.

Et puis, quitte à voler, autant que ce soit en grand.

Sur les ailes du dragon !

“Anál nathrach, orth’ bháis’s bethad, do chél dénmha”

 

 

* http://www.rue89.com/schneidermann-9-15/2010/10/29/cambriolages-le-gouvernement-veut-la-guerre-aux-medias-il-laura-173714

Olivier Retail - Journaliste et rédaction en chef
Olivier Retail - Journaliste et rédaction en chef

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Commentaires  

 
0 #2 Olivier Retail - Journaliste et rédaction en chef 07-11-2010 15:40
Juste du vieux gaélique, que l'on retrouve dans le film Excalibur de John Boorman en guise d'incantation par Merlin pour invoquer le dragon et qui se peut se traduire par : ""Serpent's breath, charm of death and life, thy omen of making."
Signaler à l’administrateur
 
 
0 #1 fif 05-11-2010 16:24
j'ai pas tout compris à cette histoire de Hobbit, et ça veut dire quoi ? “Anál nathrach, orth’ bháis’s bethad, do chél dénmha” ? C'est de l'elfique
Signaler à l’administrateur
 

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...