Lourd…

Journalistes retenus en otage et libérésBon. On est tous vraiment contents que Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière aient été libérés. Et aux mauvais esprits qui questionnent le pourquoi/maintenant de cette libération, qui parlent de rançon, qui s'étonnent même de la présence de la première future maman de France sur le tarmac de l'aérodrome de Villacoublay pour accueillir les otages, et filmée par la seule caméra de TF1… je propose une réponse évidente. La peur !

On a averti les talibans que le prochain ministre "des Français de l'étranger" serait David Douillet, ceinture noire sous l'écharpe tricolore. Les gars ont eu les foies : d'ici à ce que l'ex-champion de judo poids lourds ait fait le voyage de Kaboul pour leur foutre une rouste et récupérer les otages…

Je parie de la même façon que le procureur de New York, lui aussi, a eu peur - ça ne peut pas être une coïncidence ! - que le judoka géant désormais en costume ne débarque pour lui faire la leçon et les gros yeux. Alors il a consenti à faire savoir, 24 heures après la nomination de Douillet, que DSK était peut-être moins coupable que prévu.

Bref, à tous ceux qui ne voient pas bien ce que sont les missions de ce nouveau ministre, aux pernicieux qui vont jusqu'à suggérer qu'il aurait pour seul objectif de séduire, pour l'UMP, le million d'électeurs français vivant à l'étranger à l'horizon 2012… il faut répondre que, sans aucun doute, David Douillet représente le retour du volontarisme - et du muscle - dans la diplomatie française.

Et tant pis si certains d'entre nous se sentent chaque jour de moins en moins Français et de plus en plus étrangers à cette conception de la république.

Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef
Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...