Terri(s)toires, mets ta morphose !

Les métamorphoses de Terri(s)toires Ouh là, ça bouge ! Mais faut dire qu'on l'a bien cherché. En tout cas, on y a cru. Résultat, depuis son lancement officiel fin janvier, Terri(s)toires croît. Les fréquentations du site sont en effet en hausse comme le rapportent – je sais, c'est pas bien – ces quelques chiffres : 2 700 visiteurs uniques et 11 000 pages vues pour le mois de mars (contre 1 400 et 4 000 en septembre dernier), 220 "abonnés" (via les comptes créés gratuitement) et plus de 300 fans sur Facebook.

Bon OK, on est encore loin des objectifs, non pas de rentabilité, mais simplement d'équilibre… alors que la pression économique commence déjà à se faire sentir. D'où – première nouveauté – l'apparition de publicités dans toutes les pages. Via Google dans un premier temps, c'est-à-dire celui de décrocher nos premiers partenariats commerciaux. Que l'on se rassure, nous avons bloqué les catégories trop éloignées de notre ligne éditoriale… même si quelques annonces dont on se passerait peuvent toujours se glisser entre les mailles du cyber filet.

Surtout – deuxième nouveauté – nous avons créé une page de soutien pour tous ceux qui veulent… nous soutenir (c'est par là que ça se passe : www.terristoires.info/soutenez-terristoires.html). Visible dès la Une, elle liste toutes les possibilités qui peuvent vous permettre d'accompagner l'aventure : en ouvrant un compte d'abonné (toujours gratuit, mais pas forcément !), en rejoignant l'association la Compagnie des Territoires, en devenant "ambassadeur" de Terri(s)toires, ou tout simplement en contribuant directement au projet.

Allez, assez parlé d'argent – sauf si vous ne savez pas quoi en faire ! –, au fond aussi (qu'il a bon), le site évolue. Même si c'est pour commencer par une triste nouvelle : Denis Sardine a décidé de lever la plume pour se concentrer sur d'autres projets que nous lui souhaitons heureux… Et comme à toute chose malheur est (là aussi) bon, Nicolas de la Casinière, journaliste aux multiples "coups" de crayon(s), a dès cette semaine – troisième nouveauté – pris le relais.

Mais vous êtes sans doute nombreux à avoir vous aussi des choses à dire, en direct et bien fort. Notre tribune-feuilleton "C'est vous qui le dites", inaugurée – quatrième nouveauté – en ce moment par Frédéric Ratouit sur le thème de l'économie sociale et solidaire, vous est alors ouverte, que vous soyez simple particulier, expert dans votre domaine, ou représentant d'une association, d'un groupe… Histoire de provoquer le débat.

Et on ne devrait pas en rester là. Déjà un "agenda subjectif" est dans les tuyaux pour annoncer les événements de nos partenaires. Déjà, la rubrique "À vous de jouer" devrait prochainement faire clic neuf… Ouh là, mais ça bouge tout le temps, alors ? Ça prouve au moins que Terri(s)toires est toujours vivant !

Olivier Retail - Journaliste et rédaction en chef
Olivier Retail - Journaliste et rédaction en chef

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...