Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Terri(s)toires : rien à battre ?

    Coup de gueule ! Coup de gueule !

    Depuis quelques jours, l'équipe de Terri(s)toires a lancé un questionnaire en ligne sur son avenir. L'objectif ? Solliciter l'avis des lecteurs sur les évolutions souhaitées / souhaitables de notre magazine en ligne. Résultat ? Pas grand-chose, ou pas assez… jusqu'à présent ! Et vous, vous répondez quand ?

    Une quarantaine de réponses, certes riches d'enseignements, mais seulement une quarantaine de réponses. Le doute nous étreint. Nos lecteurs, amis lecteurs, n'en auraient-ils rien à battre de Terri(s)toires ? Vous comprendrez que le moral de l'équipe commence à battre la campagne quand nous espérions que nos petits cœurs battraient la chamade devant tant d'amour démontré… Vous comprendrez que nous sommes déçus qu'ils soient si peu nombreux parmi nos 6 000 visiteurs uniques mensuels ou parmi les 1 500 abonnés à notre newsletter hebdomadaire à répondre à ce questionnaire.

    Ce n'est pourtant pas le temps nécessaire à la réponse qui les bloque : 5 minutes montre en main, avec un questionnaire Typeform très agréable à remplir. Peut-être n'avons-nous pas assez expliqué la mécanique de notre aventure. Nos valeurs, et notre projet éditorial, sont sans doute assez transparents. Mais c'est notre mécanique économique que nous n'avons peut-être pas assez exposée. La voici, en résumé.

     

    L'aventure Terri(s)toires défriche, à petits pas et à notre mesure, les conditions de l'invention d'une presse locale, indépendante, et numérique. Avec un modèle économique qu'il nous reste à construire. D'autant que nous nous imposons une règle intangible : si les rédacteurs intégrés de l'agence Rue Prémion écrivent gracieusement pour Terri(s)toires, chacun des journalistes extérieurs contribuant au site - un réseau d'une quinzaine de pigistes répartis dans l'Ouest - est rémunéré. Alors même que les frais fixes et variables sont nombreux, alors que nos rentrées financières sont maigres – peu d'abonnements, peu de publicités… - et même s'il faut souligner le soutien de deux collectivités locales (Région Pays de la Loire et Nantes Métropole) à notre démarrage, c'est en autonomie que l'agence Rue Prémion finance le webzine Terri(s)toires, sur ses propres deniers. C'est-à-dire en rognant délibérément sur les marges bénéficiaires que peut libérer son activité de prestataire de services. Au risque d'une mauvaise année, qui détruirait l'équilibre.

     

    L'aventure Terri(s)toires reste donc fragile. Sans doute raconte-t-elle une autre façon d'entreprendre, et d'entreprendre dans la presse. Si par hasard elle vous séduisait, et même si seulement elle vous intéresse, nous vous serions infiniment reconnaissants de prendre le temps de répondre à notre petit questionnaire… voire de nous soutenir de manière encore plus concrète. Merci par avance.

    Enquête de lectorat Terri(s)toires

    Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef
    Philippe Le Boulanger - Journaliste et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...