Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    "Tokyo eat" en danger

    Semaine sans pesticidesLes compteurs Geiger - petits appareils de mesure du taux de radioactivité dans l’air - sont en rupture de stock en France ! Pourtant, Tania, la jolie Miss météo de France 2, nous dit qu’on ne craint rien.

    Le nuage - qui en fait n’en est pas un ! – s’est essoufflé bien avant d’arriver. Ouf ! Il a juste contaminé la moitié de la planète avant. L’inquiétude est cependant compréhensible ; car ce sont les mêmes – pas Tania, car elle était trop young ! – qui nous disaient que le nuage de Tchernobyl s’était arrêté à la frontière.

    En attendant, c’est une tout autre bombe – elle aussi invisible et beaucoup plus dangereuse – qui inonde depuis 50 ans nos assiettes : les pesticides. Sans bruit ou presque. En 2010, une marche pour dire "oui aux alternatives aux pesticides" a été organisée en Bretagne : un vrai succès avec près d’un millier de personnes. Eh bien on remet le couvert cette année, avec deux rendez-vous dans l’Ouest : samedi 26 mars à Ploemeur dans le Morbihan (à 15 h au mail République), et dimanche 27 mars (à 13 h 30 à Mûrs-Erigné en Maine-et-Loire). De quoi prendre l’air sans se gonfler les poumons de petites particules tokyoïtes…

     

    Plus d’infos sur www.semaine-sans-pesticides.com.

     

    Grégory Marolleau - Journaliste
    Grégory Marolleau - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...