Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Le cidre

    un verre de cidreYvonne, elle croit que Quai des Bulles, à Saint-Malo, du 8 au 10 octobre 2010, c’est une vente de champagne. Et elle veut pas y aller parce qu’elle préfère le cidre.

    C’est pas ça ? C’est de la BD ? Ah ! bah, c’est pas pareil. J’ai lu une BD qui vient de sortir, Silex and the City que ça s’appelle. C’est bien, j’ai rigolé. Il y sera, l’auteur, à votre festival ? Jul, il s’appelle. Non ? Tant pis. Je lèverai quand même ma bolée de cidre à sa santé.

    J’en bois un peu moins, du cidre, ça me gonfle le ventre. Mais je le préfère toujours brut, quand il a bien fermenté. Le doux, qui est plus jeune, il est trop sucré. Les jeunes l’aiment bien avec une beurre-sucre, mais ils disent que c’est pour les vieux. Le jeune est un peu chochotte. Et mal élevé. Et ignorant. Parce que dans le cidre, y a des polyphénols, comme dans le vin. Et vous savez à quoi ça sert le polyphénol ? À vous graisser l’artère sans penser à ce saligot de cholestérol !

    Mais tout dépend de la pomme ; car entre la douce et l’acide, c’est l’amère qui a le plus de polyphénols. On peut aussi faire des assemblages de pommes. Mais là, je simplifie, faut juste retenir que c’est bon pour la santé. Évidemment, il faut choisir du cidre bio. Parce que la bulle du bio, elle vient des levures naturelles qui, pendant la fermentation, vont transformer le sucre en alcool, et hop, lâcher du gaz carbonique. Les bulles vont être fines, glisser gentiment dans le corps… Avec le cidre industriel, pardon, mais ça vous remonte au nez direct, parce que la bulle, elle suinte la grosse artillerie.

     

    Mais quand on sait que la Bretagne produit presque la moitié de la consommation de cidre en France, faut pas s’étonner qu’on ait la bolée facile par chez nous, industrielle ou pas. Même que quand on était petits, on y avait droit au coup de cidre au cul du tonneau. Ça vous forge le goût. Et plus tard, rien qu’avec une goutte sur la langue, vous êtes capables de dire que le cidre doux, c’est celui qui a moins de 3° d’alcool, le demi-sec, entre 3° et 4° et le brut, 4° d’alcool et plus. C’est pas inutile, faut reconnaître.

     

    Yvonne - Chroniqueuse
    Yvonne - Chroniqueuse

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...