Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    L'aïe-phone en danger

    Tartempion - les mobiles et les bébés - Terri(s)toiresMon cher Tartempion,

    Je  sais que tu es un ancien bébé. C'est une étape importante, conviens-en. J'ai aussi ça dans mon CV. Nous sommes d'ailleurs nombreux dans ce cas-là. Si je t'en parle, c'est qu'il faut que tu interviennes en haut lieu.

     

    Figure-toi que l'alerte est donnée, chez les bébés, justement. Tout part du Mans, où le Criirem, le Centre de recherche et d'information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques, dénonce une nouvelle application de l'aïe-phone, "Dodo-sitter", téléchargeable gratuitement sur un site de vêtements pour enfants. On installe cette nounou numérique sur un de ces smartphones et dès le premier pleur, le téléphone-ange gardien glissé dans le berceau émet une berceuse. Imparable. Ce dispositif indispensable permet aussi d'écouter les gazouillis de bébé comme si on y était, de lui diffuser l'histoire qu'il préfère, du genre "Maman est en voyage d'affaires, Papa est fatigué, Ta baby-sitter préférée est en garde à vue, Le chat n'est pas dans un bon jour et Il n'y a pas un pet de lapin sur la toile cirée", mais en mieux, bien sûr.

     

    Tout allait bien jusqu'à ce que ces Manceaux du Criirem* – un peu pénibles, tu en conviendras – se mettent à chipoter : le crâne des bébés n'est pas tout à fait formé, donc plus vulnérable. Les ondes émises près de la tête de l'enfant et le champ électromagnétique pourraient faire bobo à bébé dans son dodo. Ça irait des maux de tête aux risques de leucémie.

     

    Il faut faire taire ces experts à la noix, ainsi que les écolos rappelant le Grenelle de l'environnement saison 2 qui interdit toute réclame sur les téléphones portables vers les moins de 12 ans. Il faut d'abord sauver la technologie, la relance, la croissance, l'emploi ! Il y a bien une solution. On pourrait équiper les bébés d'un casque capitonné à l'intérieur, blindé à l'extérieur. Si tu as des relations chez les poseurs de capiton et les fabricants de blindage, je n'y verrais pas d'inconvénient.

     

    * Centre de recherche et d'information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques non ionisants.

    Nicolas de La Casinière - Journaliste
    Nicolas de La Casinière - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...