Arrête ton cinéma

vue d'une plage- Tu vois, je sens que c'est l'heure du bilan avec son florilège de questions qui piquent. J'ai des valoches sous les yeux, mais pas un voyage dans le ciboulot. Je regrette pas mes choix, mais j'ai pas toujours été très inspiré. Et puis qu'est-ce qui reste vraiment ? C'est vrai que c'est beau la plage en hiver, et que j' me lasse pas d'un bon bœuf bourguignon, mais à part ça ?

- Tu dis ça parce que t'as pas connu Claudine, la sauterelle de Trévignon. Elle en a passé, des nuits, à me dessiner des poches sous les yeux, et c'était pas du malheur !

- Bien sûr que j'ai connu Claudine, la barboteuse de sommeil, avec son cul tout rond et des étoiles dans le regard. Moi aussi j'ai eu du dessert, deux fois, même !

- Deux fois ! Tu dois être dans ta dernière réincarnation pour être passé aussi près du Nirvana.

- Peut-être, mais j'ai raté la sortie, et depuis, je suis sur l'autoroute des emmerdes.

- Les emmerdes, c'est la couenne de l'existence, ça donne du goût à la vie. Tu sais, j'ai bien connu un type il y a longtemps qui remerciait Dieu tous les jours d'avoir une vie simple et facile, un homme tranquille…

- Et alors ?

- Alors il est mort.

- Ma grand-mère aussi.

- Ta grand-mère est morte ?

- Non, elle remercie Dieu. Et toi tu remercies qui ?

- Personne, c'est le privilège de ceux qui n'ont rien.

- Tu fais des belles phrases, mais au fond j' te connais pas.

- C'est vrai que j' me suis pas présenté, mais j'espère que t'as du temps parce que je sais pas faire court quand il s'agit de moi. Je vais te mettre plus d'un siècle de souvenirs dans les esgourdes, on démarre en 1904 et en Peugeot type 33, ça va pas très vite !

- J'ai toute la nuit.

- Alors en voiture, et cherche pas la ceinture, y en a pas ! Et sers-moi donc quelque chose à boire, j'ai la gorge sèche.

- C'est au moins ta dixième bière !

- La onzième, monsieur, la dixième m'a donné soif.

Le père agacé quitte son ordinateur et s'adresse à ses enfants.

- Pierre, Jules, quand vous aurez fini de jouer à Jean Gabin en vidant les bouteilles de Coca, vous irez faire vos devoirs !

- Oui papa, on arrivait à la scène de la cuite dans Un singe en hiver.

- Peut-être, mais pendant que vous remontez le Yang Tse Kiang, moi j'arrive pas à me concentrer sur mon boulot, et ce soir j'avais prévu une soirée Baron de l'écluse avec maman ! Et qu'est-ce qui se passe avec Lucie, elle dit qu'elle est vivante et qu'elle nous emmerde ?

- C'est rien papa, elle joue à Annie Girardot.

- J' vais vous acheter une Playstation, moi, ça sera plus simple.

Zit - Chroniqueur
Zit - Chroniqueur

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...