Du travail d'Arabe

L'Alhambra de Grenade (photo Thibaut Angelvy) Mon voisin a deux repères : midi pour la bouffe, et 19 h pour la bouffe. Aujourd'hui, il est en colère : avec Myriam, ils ont décidé de faire repeindre la cuisine, et comme il dit, "Mes ouvriers font du travail d'Arabe".

Depuis quelques mois, les Arabes travaillent à construire une société plus juste pour mettre fin à l'oppression ainsi qu'aux entraves aux libertés. Des hommes et des femmes meurent tous les jours pour ça. Si ça, ce n'est pas un chantier ambitieux !

Mon voisin, il s'en fout de toutes ces conneries, puisqu'il vit dans un pays démocratique et qu'il a des saucisses à volonté. Comme beaucoup de Français, il votera Marine Le Pen aux prochaines élections.

Comme ça, une fois nos libertés supprimées, on n'aura plus qu'à bosser pour faire à notre tour notre Printemps français.  Du travail d'Arabe, quoi !

 

Quelques exemples de travail d'Arabes : la Médersa Ben Youssef (Maroc), le Château de millions d’années de Ramsès II (Égypte), la citée nabatéenne de Pétra (Jordanie), la ville de Tyr (Liban), l'Arc de galère (Syrie), Kalâa Beni Hammad (Algérie), la medina Azahara, l'Alcazar et l'Alhambra (Espagne).

 

Photo de Une : l'Alhambra de Grenade (Espagne)

Zit - Chroniqueur
Zit - Chroniqueur

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...