Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Être ange

    Les aîles du désir - être ange - Terri(s)toiresJ'ai quitté Kate avec la rage. C'était un minimum, pour la fille d'un pasteur. Aujourd'hui, je ne suis plus qu'un vague souvenir, un rêve errant. Il n'y a pas de médicament contre la tristesse, à part l'alcool peut-être, mais ça me ternit les plumes. Parce qu'il faut que je vous dise : je suis un ange, un messager, un facteur, quoi.

    Kate, c'est la comète de Halley. Elle ne passe qu'une fois par vie et t'as intérêt à être prêt. Pour attirer son attention, je faisais des claquettes sur un arc-en-ciel, devant chez elle. Ça énerve le créateur quand on fait ce genre de truc.

    Saint-Paul a dit : "Toute la Connaissance du Monde ne vaut rien sans l'Amour !" Kate, c'est l'amour… L'amour de son prochain, déjà. Quelle générosité ! Et comme elle dit : "Toi t'es au-dessus de tout ça, et de toute façon tu peux pas ! Alors…"

    C'est bizarre d'être ange. On est investi d'une mission céleste, on protège, on conseille, on modifie discrètement le cours de l'existence de certaines âmes. On bosse pour le patron des patrons. On ne souffre plus, on ne meurt plus. J'étais un ange peinard, un ancien de la DDE disparu prématurément sous les chenilles d'un bulldozer. J'étais plutôt consciencieux jusqu'à cette mission… Je devais protéger une gamine qui ne traversait pas dans les clous ; la routine, quoi.

    Incarné, je n'ai aimé personne, sauf Oxyure peut-être, mon chien. Et puis je suis tombé sur cette enfant qui se fout de tout et surtout de moi. 20 ans, magnifique, indestructible. Les ailes, ça l'a amusée dix minutes, j'aurais pu débouler avec les X Men, j'étais has been avant d'avoir ouvert la bouche, tellement ça va vite dans sa tête.

     

    Je ne sais pas combien de temps ça a duré exactement entre elle et moi, mais suffisamment pour que le patron se foute en boule et me fasse revenir à coups de pied au cul. Enfin à coups d'éclair, de fumée et tout ça… le Père a le sens du spectacle.

     

    Un matin, alors que je me remettais doucement de mon aventure terrienne dans la douceur du paradis, il est venu me voir. À son regard j'ai compris que c'était grave. Ses pensées étaient confuses, il avait créé l'Homme qui avait créé Kate et ça, il ne l'avait pas prévu. Dieu en personne était troublé par cette gamine. Je lui ai demandé de l'oublier comme moi, de la laisser tranquille. Je l'ai supplié pour l'amour de lui ! Il n'y arrivait pas. Il était mordu.

    Kate n'a pas eu le temps de prendre une ride et aujourd'hui le créateur passe ses nuits avec elle à fumer des havanes en écoutant Janis Joplin et Billie Holiday. Quand je lui demande ce qu'ils font, il me répond qu'ils refont le monde.

    Zit - Chroniqueur
    Zit - Chroniqueur

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...