J'ai un client

Bar à tadoussac J'ai un client. Ce sont eux qui nous font vivre et je n'en avais pas. C'est fait. Je lui ai donné rendez-vous ce matin à 11 h. J'aime bien la fin de matinée, on est en forme, le cerveau encore lavé de la nuit. Je vais me raser et m'habiller sobrement.

10 h 20. Je ne me parfume pas, je me recoiffe, je suis prêt.

 

10 h 32. J'ai du mal à inspirer à fond et me crée un blocage dans le haut du corps. Je sais qu'il faut respirer avec le ventre. J'expire lentement et longuement, ce qui provoque un bâillement et me détend un peu. J'ai les mains moites et mes chaussures me serrent. À présent, je doute de l'accord entre ma veste noire et mon pull marron. Comment savoir ? Je sais que le vert et le bleu ne se marient pas, le rouge et le rose non plus... Je vais mettre un pull noir. Dans le psychisme, le noir donne une impression de lourdeur. J'ai lu ça quelque part. Je vais mettre une chemise blanche et pas de veste. Je ne la rentre pas dans mon jean pour avoir l'air décontracté.

10 h 47. Je ne peux plus revenir en arrière, dans quelques minutes il sera là. Il est tombé sur mon site hier soir. Je l'ai activé à 18 h 05 et il m'a appelé à 18 h 08. Ça marche ! C'était écrit sur le prospectus : "Pour faire venir des clients ciblés sur votre site Web". Il est ciblé et c'est comme ça que je le voulais. Objectif et pacifique. Pour 10 euros de plus, j'aurais pu m'assurer qu'il soit militant et apaisé, mais je n'avais plus le budget. J'espère que ce sera un bon client, je n'aurai pas l'énergie de tout recommencer.

11 h 39. C'était bien. Je lui ai dit que c'était mon premier client, il ne voulait pas me croire. Après quelques minutes, je me suis détendu, lui aussi, et nous nous sommes un peu confiés. C'était une première pour lui également. Il est tombé sur mon site par hasard en tapant son nom sur Google, c'est comme ça qu'il a découvert qu'un médecin récemment décédé portait le même nom que lui. C'était un endocrinologue dont le père tenait un bar à Tadoussac, au Canada. Il cliqua sur Tadoussac. Tadoussac, baleines, baleines, soutien-gorge, soutien-gorge, Youporn. C'est comme ça que finissent la plupart des errements sur le net. C'est sur la page d'accueil de Youporn qu'il a vu un bandeau publicitaire renvoyant à mon site.

 

J'aurais dû lui poser des questions précises pour établir son profil psychologique et ainsi lui dire ce qu'il avait envie d'entendre pour le fidéliser. Grâce à cet entretien, je devais connaître ses traits de caractère dominants: "vain et contrôleur", "existant et volatile", "vivant et équilibré", "prudent et assidu" ou "inquiet et indécis". je suis reparti avec une seule info: Il aime les tartes au citron meringuées.

 

On se revoit vendredi prochain, à 11 h, au même endroit. J'ai refusé les autres clients, pour l'instant je n'en veux qu'un car j'ai besoin de temps pour moi, sinon je ne serai pas bon et je risque de le perdre.

Dans le commerce, la règle est 80/20. 80 % du chiffre d'affaires doit être fait par 20 % de ses clients. Je suis à 100/100 avec mon client, et je suis sûr qu'il apprécia cette attention.

J'ai un ami qui a un client depuis trois ans. Ils n'ont aucun contrat écrit ou verbal, pas de remises en cause régulières, pas de négociations. C'est une relation saine et durable qui tient sur le fait que personne ne sait ce que l'un vend et ce que l'autre veut acheter. La réponse à cette question mettrait sans doute un terme immédiat à leur relation et c'est pour ça que nous aurons l'intelligence de ne jamais aborder ce sujet avec mon client.

Zit - Chroniqueur
Zit - Chroniqueur

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...