La Machine

fil de machine- Bonjour docteur, il faut que je vous raconte. J'ai fait un drôle de rêve et depuis, ça me perturbe. Je crois qu'il me faudrait du sirop ou des sachets à dissoudre.

- Asseyez-vous M. Rotureau et racontez-moi ça, on verra pour le traitement après.

- Très bien docteur, ça s'est passé comme ça… J'étais dans mon champ à coudre, je ramassais des aiguilles à tricoter et un peu de laine, comme dans tous mes rêves du vendredi. Le vent maladroit était encore tombé et la lune éclairait mon champ où se trouvait… UNE MACHINE. Elle était là, devant moi. Une machine à trois côtés. Made in Algébrie. Un triangle élémentaire souillé de taches rouges. Sûrement des problèmes de segments de nez, j'ai pensé. Elle était assise sur un côté mou, l'air désespéré.

 

- Vous lui avez parlé ?

- Certainement, j'ai écrit tout ce qu'on s'est dit, en me réveillant. Alors voilà :

 

- Bonjour, moi c'est Eugène, vous avez besoin d'aide ?

 

- Laissez-moi tranquille !

- Je vois bien que vous n'êtes pas dans votre assiette.

- Monsieur fait dans la gaudriole ? Ça va passer, laissez-moi, j' vous dis.

- Je fais pas dans la gaudriole, je suis dans le maïs. Vous savez, on croit que personne peut comprendre quand on souffre, mais…

- Bon écoute Euclide, j'ai un angle mort, et pour un triangle, ça fait désordre. Finir rond comme un ballon de foot quand t'as connu la perfection d'un polygone régulier, c'est juste impensable pour moi. Alors ma seule chance de ressembler à quelque chose, c'est de rencontrer l'Incal pour lui demander les codes de l'anneau de Moebius.

- Ah ! bon ? C'est que, dans le coin, je connais pas trop de gens, on est dans mon rêve, et je viens juste d'arriver. En plus, le coq va pas tarder à sonner. Je l' sais, je me réveille toujours juste avant. J' suis désolé, je peux pas trop vous aider.

- Tu vois, je te l'avais dit.

- J'entends la cafetière qui se met en route, tout va s'arrêter. J' reviendrai sûrement vendredi prochain. Votre nom, c'est quoi ?

- ABC, c'était ABC. Salut Oedipe.

- Salut.

 

- Alors docteur ?

- C'est rien, M. Rotureau.

- Quand même ! C'est étrange.

- Non, le tricot, les leçons de géométrie, la bande dessinée, c'est votre enfance qui resurgit de votre inconscient. Classique.

- Faut du sirop ?

- Oui, faut du sirop.

Zit - Chroniqueur
Zit - Chroniqueur

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...