Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    La mondiale du monde

    vieil homme On travaille, on travaille, on a plein de choses à faire, et un jour, sans crier gare -ni aéroport, d'ailleurs- tout s'arrête. Scène du quotidien de François Raboteau, chargé de clientèle à la mondiale du monde.

    - Bonjour Monsieur, François Raboteau de la mondiale du monde.
    - Bonjour, Jean-Louis de Bretignolles.

    -Entrez… Je vous sers un café ?
    - Non merci, je ne bois plus que du thé vert depuis ma pancréatite. Alors... j'ai fait une simulation pour votre retraite et ce n'est pas très bon !
    - Une pancréatite, c'est un peu comme une otite du pancréas ?
    - Vous avez commencé à travailler en 1990, vous avez cotisé à la CRICA puis à la CNRACL et maintenant vous êtes au RSI.
    - Ma grand-mère, elle, prenait des pilules de pancréas de porc...
    - Ce qui est étonnant dans votre parcours professionnel, c'est la constante diminution de vos revenus.
    - Elle a pris plein de pilules de porc et elle est morte.
    - Vous avez des enfants ?
    - Non.
    - Prudence et Lucidité ?
    - Adèle et Balthazar, mais je n'en ai pas de toute façon.
    - Donc : pas d'enfants, pas de placement, pas d'assurance vie... Si on se base sur vos salaires actuels, nain, nain, nain, je calcule, tu tu tu, hum, hum... 950 euros !
    - Par mois ?
    - Par trimestre ! Mais pas de panique, la mondiale du monde a des solutions. Avez-vous une idée du montant de la retraite dont vous aurez besoin pour vivre pleinement votre nouvelle vie de senior ?
    - Je sais pas... 4000.
    - euros ?
    - Ouais.
    - Oui alors, je vais reformuler ma question : Combien aimeriez-vous toucher par mois pour continuer à avoir trois repas par jour lorsque vous serez vieux ?
    - 4000.
    - C'est la mondiale du monde, M. de Bretignolles, pas la Française des jeux ! Néanmoins…
    - C'est étrange cette expression nez en moins, vous ne trouvez pas ?
    - Non, c'est un adverbe qui signifie en dépit de cela.

    - Vous avez fait des études ?

    - Peu.
    - Néanmoins vous savez que c'est un adverbe.
    - Oui… Si vous souscrivez au contrat "Vital protec plus" et que vous nous versez chaque mois 200 euros pendant vingt ans, la mondiale du monde s'engage à vous reverser 200 euros par mois pendant les vingt ans qui suivent ! Ça vous fait, par exemple, 25 jambons fumés de la forêt noire en promo chez Lidl à 7 € 95, soit presque un jambon par jour ! Et si vous trouvez mieux ailleurs, la mondiale du monde vous félicite. Alors ?
    - C'est tentant. Néanmoins c'est une somme.
    - Qui vous est restituée intégralement. Pas de cotisations à fonds perdus, chez la mondiale du monde. Sachez enfin que si vous décédiez avant la fin de ces vingt années qui vous sont dues, la somme restante serait immédiatement redistribuée.
    - À qui ?
    - À des gens.
    - Ça c'est bien. C'est tentant.
    - Il est 13 h 45, M. de Bretignolles, il va falloir songer à signer. J'ai un planning chargé, nombreux sont ceux qui vieillissent dans l'ignorance.
    - Vous êtes un peu comme un guide ? Un curé de l'avenir ?  
    - Un peu.
    - C'est beau, dis donc… J'en pleurerais. Parce qu'aujourd'hui, faut pas se leurrer, plus personne ne fait les choses de façon désintéressée, tout est motivé par l'argent ! Bon je ne vais pas vous retarder, je signe où ? Là ?
    - Non, pas là ! Heu… C'est un vieux document ça, il n'est plus bon… Je vais revenir avec la bonne feuille. Ne signez pas ça, je vous dis ! Je reviendrai… Allez, au revoir M. de Bretignolles. À bientôt.
    - Quand vous voulez mon ami.

    La mondiale du monde… Putain, j'y arriverai jamais…

    Zit - Chroniqueur
    Zit - Chroniqueur

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...