La tête sous l'eau

l'aspirateur à eau - Terri(s)toiresKevin a bien pensé demander un peu de fric à sa mère, qui a bien pensé en demander aussi à sa mère, qui a bien pensé à lui dire d'aller se faire foutre. Il a pensé aussi à ses amis, ça n'a pas été long. Il a Frantz qui bosse à l'usine de brioches et qui verse deux pensions alimentaires, et Marc qu'il n'a pas revu depuis 2005.

C'était à la sortie du film Brokeback Mountain, Marc lui avait dit: "C'est beau cette histoire de cow-boys qui s’aiment, non ?" Kevin avait répondu qu'il aurait préféré voir King Kong. Fin de chantier. Il a alors pensé à une solution alternative : le suicide. C'est en cherchant une méthode douce d'euthanasie sur le net qu'il est tombé sur ce message : "Bonjour, je m'appelle Kevin. Comme toi, j'ai pas de diplôme, mais je gagne 3 000 euros par mois, clique ici !" Il a donc cliqué.

 

 

Deux jours après, ça sonne à sa porte. Là, une jeune fille, Kevina, avec un matelas et un aspirateur à eau. Kevina est gentille et commence à nettoyer chez Kevin. C'était pourtant propre, mais c'était sale. De la saleté invisible qui ne se nettoie qu'avec cet aspirateur. Ils parlent longtemps sur le canapé. Ils parlent aussi du matelas à eau. Kevin se dit qu'il irait bien nager avec Kevina sur le matelas à eau pour faire des petits Kevinous. Des Kevinous purs, bio, aux huiles essentielles, des Kevinous respectueux de l'environnement, et protégés du monde hostile et invisible des acariens et autres virus, bactéries… Kevin signe en bas et fait un chèque de 4 500 euros. Le crédit est inclus. Maintenant, il va pouvoir essayer de vendre ces deux machins à d'autres gens. Il est content parce qu'il a la preuve que ça marche, Kevina a gagné 1 000 euros, aujourd'hui !

Zit - Chroniqueur
Zit - Chroniqueur

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...