Le projet MSS

Micro Jonas est à la tête d'une société-écran chargée de soustraire un maximum de matière imposable par l'intermédiaire d'autres sociétés offshore basées dans des paradis fiscaux. Jonas est donc dans sa chambre. Son père tente par cette promotion virtuelle de le détourner de son projet de vie : devenir Michel Jonasz.

Comme le chanteur, il a quitté l'école à 15 ans, s'est essayé à la peinture, au théâtre, et a appris le piano. Il lui faut maintenant connaître le succès avec son Dites-moi à lui, 37 ans après celui de l'autre. Les experts sont formels : impossible sans cette mélancolie slave génératrice d'inspiration. Le père de Jonas est puissant et des équipes de chercheurs travaillent aux quatre coins du monde pour fabriquer de la mélancolie slave de synthèse. Le projet MSS. Aujourd'hui, les résultats sont décevants et le plus probant fait penser à du mauvais Ivan Rébroff.

Jonas doute et envisage déjà un autre destin. Il veut participer à la rédaction du traité de Versailles de 1919, et ainsi éviter ses conséquences désastreuses. Son père est puissant et des équipes de chercheurs travaillent aux quatre coins du monde sur ce projet de secours. Jonas veut dire colombe en arabe ; son père fera tout pour le protéger de la bave du crapaud. Ce soir, dans un bureau perché au dernier étage d'une tour de verre, dans un quartier d'affaire de New York, un homme se sent un peu fatigué.

Zit - Chroniqueur
Zit - Chroniqueur

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...