Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Les soirées de l'ambassadeur

    La maison de l'ambassadeur La maison de l'ambassadeur - © Zit

    - "Si Nathalie n'était pas partie elle serait toujours là et comme moi je suis toujours là elle serait avec moi".

    - C'est bon, entrez.

    - Il faudrait penser à changer le mot de passe, il est un peu long.

    - OK, tout le monde est là, on peut commencer. Messieurs, vous êtes ici parce que vous êtes les meilleurs, l'élite, mais que votre expérience, vos exploits, vos galons, vous les gardez au chaud pour faire rêver vos petits-enfants à l'heure de la retraite. Ici, vous n'avez plus d'histoire, plus de passé, plus de prénom. Désormais, toi tu seras "L", toi tu seras "M", toi "O" et toi tu seras "Q".

    - Donc moi c'est "Q" ?

    - Oui, pourquoi ? Ça te pose un problème ?

    - Non, c'est très bien, c'est très... très actuel.

    - Bien, je vous présente le Colonel Barett des forces spéciales.

    - Excusez-moi, je reviens un instant sur mon nouveau nom, j'avais pensé qu'après "O", comme il y a "P"… Enfin, c'est souvent comme ça, d'habitude. On dit : "M, N, O" et après c'est le "P" qui vient spontanément. Et comme personne ne l'a pris, je me disais que peut-être…

    - Je ne vois pas où vous voulez en venir ?

    - C'est simple, tout a commencé en Grèce dans les années… vers… Astérix ; le tourisme marchait du feu de Dieu, il n'y avait pas la crise, les mecs avaient du temps, ils s'asseyaient sur des gros blocs de granit, grignotaient des petites galettes d'épeautre, tout ça en robe, parce que ça cogne, là-bas, l'été, et ils mettaient les lettres dans l'ordre de l'alphabet. Il y avait Socrate, Aristote, Platon... que des pointures. D'ailleurs, depuis, personne n'a remis cet ordre en question, c'est pour ça que je pensais...

     

    - Depuis quand vous pensez ?

     

    - Hou la… Je ne sais pas, ça fait plusieurs années, déjà, je ne me rappelle plus.

    - Rappelez-moi votre nom ?

    - Ruchaud. Jean-Jacques Ruchaud, comme l'écrivain.

    - Vous n'êtes pas sur la liste. Qu'est-ce que vous foutez ici, Ruchaud ?

    - Je postule, on n'est pas à Hyper U, là ?

    - Mais qui êtes-vous bordel ? Comment êtes-vous entré ici ?

    - Je suis animateur en grande distribution, enfin, plus exactement, je suis ambassadeur de grandes marques : "Ruchaud ! Avec Ruchaud c'est chaud, avec Ruchaud, vous allez voir !". Les cinq palettes de Petits Filous dans la semaine du 7 au 14 octobre, c'est moi ! J'y connais un rayon…

    - Foutez-moi ce type dehors !

    - Un rayon… Rapport aux...

    - DEHORS !

    - Vous avez tort, j'ai une solide expérience ! Les Chamonix... vous ne vous êtes jamais demandé qui les vendait les Chamonix ? En plus vous pouvez m'appeler "Q", je ne suis pas fier.

    Zit - Chroniqueur
    Zit - Chroniqueur

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...