Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Un reiki et des accras !

    un reiki Mado a donné du reiki à Lucette. Fallait faire quelque chose, elle pouvait plus lever le bras. Elle a posé ses mains sur l’épaule de Lucette pendant une bonne heure. Marcel, il trouve que c’est pas usuel comme médicament. Pour lui prouver que c’est pas une illuminée, Mado lui a expliqué les grandes lignes du reiki.

    C’est une technique fondée sur le concept taoïste qui consiste à chercher le souffle vital qui circule partout dans la nature, mais il faut être initié. Il faut se faire ouvrir les chakras. Marcel aime pas trop les trucs où on voit rien, justement parce qu’on voit rien ! Mais bon, Lucette pouvait plus tenir une poêle, ça devenait urgent.

    Ça l’a fait drôlement cogiter cette histoire, Marcel. Du coup, il a décidé de se soigner tout seul aussi. Il dit qu’il a développé son propre concept maoïste. Il s’ouvre des accras et boit du raki ! Ça marche, il a mal nulle part.

    Zit - Chroniqueur
    Zit - Chroniqueur

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...