Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Application mobile : les auditeurs prennent le contrôle de la radio nantaise Sun

    Pierre Boucard, le fondateur de la radio Sun. Pierre Boucard, le fondateur de la radio Sun.

    Envie de se réveiller au son d'un bon vieux titre de Queen, ou de se déhancher sur un tube d'Earth wind and fire ? Il suffit de le demander ! La radio associative Sun qui émet sur la région de Nantes et Saint-Nazaire a récemment lancé sa toute nouvelle application pour smartphones et tablettes : MySun. Ce service innovant et unique en France s'inspire des services d'écoute musicale en ligne comme Deezer ou Spotify et permet aux auditeurs de choisir les titres qu'ils souhaitent écouter.

    "Je voudrais faire une dédicace spéciale à mon lapinou : voilà pour toi Baby Love, de The Supremes !" Ah ! Les dédicaces des débuts de la FM, la nostalgie d'une époque révolue. Révolue ? Pas tant que ça. La radio Sun (le Son unique à Nantes) vient de lancer une application qui permet à ses auditeurs de choisir et de dédicacer les titres qui passent à l'antenne, parmi les 200 000 titres de la discothèque de la radio, dont 5 000 références de talents locaux. Des grands classiques aux nouveautés locales, les auditeurs définissent la programmation musicale des minutes ou des heures à venir en réservant un créneau.

    Plus de 1 000 téléchargements et 2 500 dédicaces

    "La radio fait elle aussi sa mutation vers le numérique", explique Pierre Boucard, fondateur et directeur de Sun, pilier du Gram (Groupement des radios de la métropole nantaise), de la Frap (Fédération des radios associatives en Pays de la Loire), délégué national du SNRL (Syndicat national des radios libres), pionnier et ardent défenseur de la radio numérique terrestre.

    Sur l'application Sun, les auditeurs peuvent écouter la radio en direct et retrouver les podcasts des émissions. "On ne peut pas se limiter au son : on produit beaucoup de contenus vidéo. Nous filmons nos chroniques ou les performances artistiques des groupes qui viennent à la radio, et nous postons ensuite ces vidéos sur Youtube ou Dailymotion." Un outil de live report a également été mis en place : "Par le biais de l'appli, les auditeurs peuvent nous envoyer des photos, par exemple lorsqu'ils assistent à un concert."

    Mysun, l'application mobile de la radio nantaise Sun FM.

    Mysun, l'application mobile de la radio nantaise Sun FM.

    Mysun, l'application mobile de la radio nantaise Sun FM.

    Mysun, l'application mobile de la radio nantaise Sun FM.

    Et puis, il y a bien sûr le service MySun, qui permet aux auditeurs d'agir de façon instantanée sur la programmation musicale de la radio. On peut même dédicacer le morceau et inviter ses amis à écouter le titre sur l'antenne par l'envoi d'un message personnalisable.

    "L'application a dépassé la barre des 1 000 téléchargements. Nous en sommes à plus de 2 500 dédicaces, se félicite Pierre Boucard. Nous nous rendons compte que beaucoup d'auditeurs programment un titre qu'ils aiment pour se réveiller le matin. Grâce à leur participation, nous remarquons un vrai enrichissement musical dans la journée."


    Vidéo de présentation de l'application MySun


     

    Une belle réussite pour cette application "fait maison". "Nous l'avons développée en interne : un membre de l'association s'en est chargé. Nous avons associé à ce projet les étudiants de l'école Polytech Nantes et de l'IUT de Nantes."

    Une idée brevetée

    Dans le top 3

    Les trois artistes les plus demandés par les auditeurs en décembre : 

    1 - Metallica

    2 - Lilly Wood & The Prick

    3 - Mumford and Sons

    L'application MySun est disponible sur l'Apple Store et Google Play. Elle est également accessible sur le site de Sun. Sun s'écoute à Nantes sur le 93 FM, à Saint-Nazaire sur la radio numérique terrestre et sur www.lesonunique.com.

    Au rayon des bonnes idées, Sun a souvent un coup d'avance : "En 2007, nous étions la première radio à mettre en place un système RDS défilant pendant la diffusion de nos titres. (NDLR : le titre de la chanson s'affiche sur l'autoradio). Et aujourd'hui, nous lançons ce service innovant, une solution de musique à la demande, 2.0. Nous avons donc breveté l'idée." La contribution des auditeurs via MySun est désactivée uniquement entre 7 et 8 h le matin. "Ainsi, les artistes que l'on veut promouvoir ont quand même leur place", explique le directeur de Sun.

    Les choix des auditeurs doivent tout de même être validés par les membres de la radio : "Nous limitons la diffusion des titres trop entendus, ou qui ne correspondent pas à l'ambiance et au moment de la journée." Et pour éviter qu'un même utilisateur monopolise la programmation pendant des heures, il faut attendre 30 minutes après avoir programmé un titre pour pouvoir en reprogrammer un autre.

    "On a de belles surprises !"

    Un appel aux bénévoles

    Par ailleurs, la radio recrute des bénévoles. "Des personnes intéressées par le son, le rédactionnel ou le langage HTML… Débutants ou confirmés… Tous les profils nous intéressent !" affirme Pierre Boucard.

    "Le but, c'est que ce service soit vivant et participatif", insiste Pierre Boucard. "L'idée, c'est de créer du lien avec les auditeurs, de mener une expérimentation avec eux. Dans l'esprit d'un blog, on propose aux auditeurs de nous faire des retours sur notre programmation. Parfois, nous recevons des mails d'auditeurs qui ont une connaissance très pointue d'un style musical en particulier, qui vont nous faire découvrir tel ou tel morceau. On a de belles surprises !"

    Aujourd'hui, les titres demandés par le public représentent 30 à 40 % de la programmation musicale de Sun. "Nous avons un peu plus de 10 000 auditeurs aujourd'hui. C'est aussi ce qui nous permet d'être dans cette démarche de transversalité et de proximité avec eux." Quand la musique Sun, Sun, Sun, elle devient participative !

    Pauline Jahan - Journaliste
    Pauline Jahan - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...