Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Finale du tremplin Buzz Booster à Nantes

    Duel de jeunes pousses hip-hop

    Finale du tremplin de hip hop Buzz Booster à Nantes (Stereolux) Finale du tremplin de hip hop Buzz Booster à Nantes (Stereolux) - © Terristoires.info

    Le tremplin national Buzz Booster offre l'occasion à de jeunes talents de la musique hip-hop de se faire un nom. Nantes a accueilli la finale de la troisième édition, quelques jours avant le début du festival Hip Opsession. Zoom sur les deux représentants de l'Ouest, l'Angevin Humanist et le Rennais Da Titcha.

    Samedi soir, les chanteurs hip-hop de demain étaient à Nantes. Dans la salle Micro de Stereolux. La finale nationale du tremplin Buzz Booster a vu s'affronter huit candidats : RPZ (Provence-Alpes-Côte d'Azur), Linso (Rhône-Alpes), Monotof (Languedoc-Roussillon), Kaotik (Nord-Pas-de-Calais), Gaïden et Yoshi (Île de France), O'Nassim (Lorraine), et du côté de l'Ouest, le Rennais Da Titcha accompagné de son "crew" (Bretagne) et Humanist, originaire d'Angers (Pays de la Loire). En jeu : une tournée à travers la France, à l'affiche des festivals partenaires*.

    Lancé en 2007 à Lyon par le collectif L'Original, Buzz Mag et le centre culturel de Villeurbanne, le tremplin Buzz Booster est devenu national en 2009 en regroupant quatre régions. Deux ans plus tard, leur nombre a doublé. Des sélections départementales, puis régionales, mettent en compétition plusieurs centaines de groupes émergents. Les lauréats des différentes étapes de sélection bénéficient d'un accompagnement professionnel personnalisé. "C'est un tremplin hip-hop "alternatif", même si je n'aime pas trop ce mot", explique Nicolas Reverdito, de Pick Up Productions, l'une des structures organisatrices. "Il s'agit d'une autre solution pour faire du buzz, développer des projets musicaux et créer un réseau parallèle. Les schémas classiques ne sont pas forcément adaptés aux artistes hip-hop, dont l'encadrement pourrait être bien meilleur. Il existe pourtant plein de structures qui accompagnent les musiciens, mais il n'y a pas assez de liens entre ces deux mondes."

    Des types hip-hop et atypiques

    Baptême nantais estampillé Stereolux

    "L'objectif est d'organiser la finale dans une ville différente chaque année. La première édition s'était déroulée à Lyon, où le tremplin est né, et l'année dernière c'était dans la capitale. Il est déjà prévu que ce sera au tour de Marseille en 2013, car la ville sera capitale européenne de la culture, donc nous avons proposé de l'accueillir cette année." Nicolas Reverdito, directeur de Pick Up Productions, est ravi d'avoir un tel before pour la huitième édition du festival Hip Opsession*. "C'était l'occasion de faire connaître Stereolux, et programmer la finale du Buzz Booster pendant Hip Opsession permet de communiquer avec les moyens d'un festival." Et vice-versa, car le Buzz Booster permet de faire parler de Nantes. "Il y a des articles un peu partout en France qui valorisent Stereolux et Hip Opsession, c'est bon pour l'image."

    * Hip Opsession, à Nantes et Saint-Nazaire du 9 au 25 février 2012. Plus d'infos sur www.hipopsession.com.

    Grand métis tout peace, large sourire ensoleillé et yeux qui pétillent, le Franco-Burkinabé Humanist rappelle Doc Gynéco à ses débuts, la défonce en moins. Il se dit citoyen du monde, navigue entre Angers et Ouagadougou, prône le panafricanisme, le dialogue, l'amour et la tolérance. Un profil aux antipodes du cliché des rappeurs "wesh wesh" et autres "bling bling"... C'est d'ailleurs l'un des seuls points communs avec le Franco-Libanais Da Titcha. Grosses lunettes de professeur (The teacher), l'air calme et discret, la main droite paralysée, le chanteur-danseur-beatmaker fait partie du collectif Busters crew qui s'investit dans l'activisme hip-hop à Rennes. Une manière de transcender son hémiplégie. Son alter ego sur scène est Arzin, beatboxer de petite taille mais de grand talent. Et toutes les disciplines du mouvement hip-hop sont à l'honneur, car ils sont aussi accompagnés d'un DJ et de danseurs.

    Ce samedi soir, Da Titcha et Humanist ont la pression. Le plateau de cette finale est relevé, et dans les conversations, deux noms se détachent du lot. Ceux des Parisiens Gaïden et Yoshi, notamment connus pour leur "Journal de l'impro". Les favoris ? Peut-être bien. Mais ici plus qu'ailleurs, l'important est de participer. Montrer sa valeur, emmagasiner de l'expérience, grandir et, comme il s'agit d'un tremplin, viser plus haut.

    * L’Original à Lyon, Hip-Hop Dayz à Lille, HIP OPsession à Nantes, Citérap à Saint-Brieuc, East Block Party à Metz, Paris Hip-Hop à Paris, Block Party à Perpignan, Salle L’Affranchi à Marseille…

     

    www.myspace.com/datitcha

    www.myspace.com/humanistofficiel

    www.myspace.com/yoshi360

     


    Interview des groupes qui représentaient l'Ouest et résumé de la soirée :


     

    Envie d'essayer ? Suivez un cours de beatbox avec Arzin.

    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef
    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...