Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    C'est vous qui le dites ! #12

    Le Voyage à Nantes, et ensuite ?

    Tribune de l'Institut Kervégan sur le Voyage à Nantes Tribune de l'Institut Kervégan sur le Voyage à Nantes - © Terri(s)toires

    Retour et réflexion prospective sur la grande manifestation culturelle et artistique de l'été à Nantes. (Un texte de la Tribune Libre de l’Institut Kervégan, par Gwenaël Boidin, consultant en développement touristique).

    Un projet attaché à son territoire ?

    Le développement du Voyage à Nantes s'est inscrit dans la continuité des précédentes éditions de la biennale d'art contemporain "Estuaire 2007-2009-2012". Cette manifestation avait pour but d'accompagner le développement de la métropole Nantes - Saint-Nazaire et de renforcer son attractivité et, selon son directeur Jean Blaise, de "s'inscrire dans une véritable logique politique de développement du territoire, et déborder le cadre traditionnel des biennales d'art contemporain" (Revue 303, N° 106).

    L'objectif de ce projet était donc de créer du lien entre les collectivités locales et de renforcer l'identité métropolitaine. Selon moi, en se concentrant exclusivement sur la ville de Nantes, le Voyage à Nantes n'a pas repris cette volonté de développer les coopérations territoriales.

    Une nouvelle perception du centre-ville de Nantes ?

    En se détachant progressivement de l'estuaire de la Loire, le Voyage à Nantes a voulu "renverser la ville de Nantes par l'art" et changer le regard des visiteurs français et étrangers sur la ville. Néanmoins, cette volonté de réinterpréter le centre-ville en rythmant les déambulations des visiteurs par diverses œuvres d'art ne semble pas nécessairement s'être appuyée sur une identité nantaise et avoir créé un lien entre les différents monuments (historiques et contemporains) dans la Cité des Ducs.

    Le Voyage à Nantes a malgré tout contribué à modifier la perception de la ville auprès de ses habitants. Nous pouvons néanmoins nous interroger sur ce qu'il restera de cet événement après le déménagement de la majeure partie des œuvres ? En dehors d'une ligne rose (peinte sur le sol pour guider les visiteurs entre les différents sites, NDLR), que retiendront les touristes et les visiteurs du Voyage à Nantes ?

    Une destination touristique internationale ?

    La création d'une destination touristique immédiatement reconnaissable a été l'un des éléments fondateurs du Voyage à Nantes, structure qui porte au quotidien la politique de développement touristique de l'agglomération nantaise. La manifestation Le Voyage à Nantes a-t-elle contribué à renforcer l'attractivité touristique de Nantes ?

    Sans tirer des conclusions hâtives, de par mon expérience, l'élaboration d'une destination touristique internationale ne peut reposer uniquement sur le développement d'une manifestation culturelle ponctuelle, quelle qu'en soit la réussite, mais sur un renouveau quotidien. Des incursions ponctuelles et inattendues de l'art tout au long de l'année dans la ville, comme le Virage à Nantes a pu le faire au cours de ces dernières semaines, viendront-elles rythmer le quotidien des Nantais et des visiteurs ?

    La suite du VAN

    Le Voyage à Nantes va-t-il inscrire sa politique de développement culturel dans la filiation de sa "grande sœur" lilloise (projet Lille 3000) et développer une programmation annuelle au fil des saisons ? Impliquer les habitants dans le développement de nouvelles expressions culturelles et de manifestations ?

    Durant la conférence de presse de bilan du Voyage à Nantes, Jean Blaise a donné un premier élément de réponse sur la suite du VAN : "Sincèrement, on ne sait pas quel sera l'avenir immédiat de la manifestation" (Presse Océan).

    Est-ce une invitation faite aux Nantais et Nantaises de réfléchir à l'avenir du Voyage à Nantes ? Et si l’Institut Kervégan s’invitait dans le débat ?

     

    logo Institut KerveganL’Institut Kervégan est un laboratoire d’idées, un centre de réflexion de la société civile. Ce think-tank nantais se donne pour mission d’encourager le croisement des analyses entre les générations, les professions et les disciplines, favoriser l’émergence d’idées innovantes pour orienter les choix des politiques publiques à une échelle locale, nationale et européenne.

    A travers ses débats, ateliers de réflexion et études sociologiques, l’objectif est de favoriser la compréhension du monde pour produire des idées depuis notre territoire de vie.

    www.institut-kervegan.com

     

    Parce que les bonnes idées se partagent…

    … et parce que nous croyons qu'il faut toujours favoriser le partage des idées, Terri(s)toires ouvre ses pages aux prises de parole des acteurs des territoires. Notre rubrique "C'est vous qui le dites !" est une chronique où nous souhaitons accueillir les points de vue les plus divers, ceux de simples particuliers et ceux d'experts patentés, parlant en leur nom propre ou pour le compte d'une organisation, d'une association ou d'un groupe… pour en tout cas provoquer le débat.

    Parmi les thématiques que nous privilégions, il y a celles qui intéressent la communauté des "Terri(s)toriens" : les initiatives sociétales de tous ordres, les modes de vie, et la culture dans son sens le plus large. Nous choisissons cependant de ne pas limiter les sujets potentiels, car c'est bien la nouveauté ou l'originalité des analyses, des opinions et des points de vue qui nous intéresse… et qui intéressera les lecteurs de Terri(s)toires.

    La rédaction se réserve le droit d'agréer les propositions qui lui seront faites. Pour proposer un texte, il suffit de nous contacter sur redaction@terristoires.info.

     

    Gwenael Boidin, adhérent de l'Institut Kervégan

     

    Gwenaël Boidin

    Consultant en développement touristique

    Adhérent de l'Institut Kervégan

    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...