Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Des concerts contre 10 kg de nourriture

    Les Rastas du cœur remettent le couvert à Nantes

    Soirée de préparation des Rastas du cœur à Nantes * Soirée de préparation des Rastas du cœur à Nantes *

    Pirmil (Nantes) vibrera tout le week-end au son du roots. L'événement est labellisé "Rastas du cœur", du nom d'un mouvement né en Mayenne, et qui débarque pour la première fois dans la cité des ducs. Sur le principe des "Rockeurs ont du cœur", le billet d'entrée s'obtient en échange d'un don solidaire. Pour les Rastas du cœur, c'est dix kilos de denrées alimentaires non périssables. Préparez les sacs à dos !

    Avant le spectacle, le trac laisse place au troc. Pour obtenir son billet d'entrée aux concerts "Rastas du cœur", il suffit en effet de remettre 10 kg de denrées alimentaires non périssables (riz, pâtes, sucre, conserves...), directement récupérés sur place par une association humanitaire1. "Avant, on demandait l'équivalent de 10 €, mais il y en avait toujours qui n'apportaient que de l'argent. Maintenant, c'est 10 kg, comme ça il n'y a plus aucun rapport financier." Mickie – Mickaël Lemaitre à l'état civil – est l'un des organisateurs du festival caritatif organisé à Nantes ce week-end. Arrivé au rendez-vous tout essoufflé d'avoir parcouru la ville pour déposer des flyers, il s'enfonce dans le canapé de son acolyte, Pierre alias Original MC Mancheck.

    Tout juste réveillé après une nuit d'artiste, le programmateur du festival, également DJ et chanteur, suit le mouvement Rastas du cœur depuis les débuts mayennais, en 2011. Dans son appartement de la Maison Radieuse du Corbusier, à Rezé, il vient de recevoir Yacine, musicien producteur qui donne aussi un coup de main pour l'organisation. Avant d'aller s'isoler dans le home studio aménagé dans l'appartement, ce dernier glisse : "j'ai monté un label de rap sur Nantes, et j'ai aussi travaillé dans le social. J'essaie donc de partager mes contacts et d'apporter mon expérience." Rappeurs et Rastas main dans la main ? "Oui. Peu importe le style musical, c'est un projet fédérateur."

    Label solidaire ouvert

    Le 27 août 2011, la Chapelle-au-Riboul, bled mayennais de quelque 500 habitants, accueillait le tout premier concert des Rastas du cœur. Lancé par Taleb, de Chap'asso, avec le soutien des Nantais de l'association Réel Son, l'événement inaugurait un concept qui s'est depuis rapidement propagé. Des concerts ont ainsi été organisés à Évron, Pré-en-Pail (53), Maure-de-Bretagne (35), Pornic (44), Saint-Hilaire-de-Riez (85), mais aussi Boulogne-sur-Mer (62) ou encore Clermont (60).

    Original MC - Photo F.Laudrel "C'est un mouvement qui est tour à tour porté par des associations locales2", explique Original MC, qui, par le biais "d'un pote qui est le sondier officiel des Rastas du cœur", était sur l'affiche de leur première soirée à Pornic, il y a un peu plus d'un an. Il avait lui-même participé à l'organisation de plusieurs soirées sur Nantes avec l'association High Bass Sound System, créée en 2003. L'idée s'impose vite : il faut organiser la première soirée Rastas du cœur dans la plus grande ville de l'Ouest.

    Week-end reggae à Nantes

    Pour cette première nantaise, les Rastas du cœur ont vu double : concerts ragga le vendredi soir et reggae le samedi soir, sur le principe des soirées Danse jusqu'à l'aube !. "Depuis trois semaines, on n'arrête pas", sourit Original MC. "Mais le pire, ça sera ce week-end : en plus de gérer les deux soirées, je vais passer les après-midi de vendredi, samedi et dimanche ici, à enregistrer des dubplates3 avec les artistes, notamment ceux qui viennent de loin. D'ailleurs, si des DJ locaux veulent en commander, qu'ils me contactent sur Facebook4 !"

    Saï Saï is back !

    Saï Saï, pionnier du reggae français, se reforme. Le duo (Ramses et Ricky) qui a commencé en 1985 va se retrouver sur scène le 10 mai à Saint-Nazaire pour la prochaine date des Rastas du cœur. Ramses est déjà sur l'affiche de la soirée nantaise avec sa femme, Fleur Saï Saï. "Dimanche dernier, Ricky revenait de vacances avec sa femme et ils se sont arrêtés chez Ramses", commence Original MC, programmateur. "On devait aller chez Prun* pour une émission spéciale, donc il nous a accompagnés. Avec Ramses, ils ont enchaîné les impros en direct et on a foutu un sacré bordel dans le studio ! Un bon moment."

    * radio étudiante nantaise

    L'organisation se fait avec les moyens du bord : High Bass Sound System fournit le matériel de sonorisation et d'éclairage, les artistes sont hébergés par l'équipe, la salle n'est pas très grande, la com se fait "au freestyle"... Mais l'affiche est alléchante (Saï Saï -voir encadré-, Difanga & Komar de Wake Up Sound, Missié Bamboo, Zion Gate, BI.BA, la Néerlandaise Leah Rosier et bien d'autres) et le succès devrait normalement être au rendez-vous. "Moi, je vise les deux tonnes de nourriture récoltée !", lance Mickie, gourmand, car "il y aura du roulement sur tout le week-end."

    Original MC, lui, préfère ne pas s'enflammer. "Le dernier concert auquel j'ai participé, il y avait trois pélos dans la salle. Les gens sont toujours enthousiastes lorsqu'on leur parle des Rastas du cœur, et puis finalement, le jour J, beaucoup ne viennent pas... espérons que le public nantais répondra présent !"



    1 Pour cette première édition nantaise, un partenariat a été conclu avec Saint Vincent de Paul.

    2 Chap'asso et Réel Son, mais aussi Madrigal Musique (Mayenne), Roots Résistance (Pornic), Askan United (Bourgueil), Smic'Art (Tours)... Et High Bass Sound System à Nantes !

    3 Dans le reggae/ragga, un dubplate est un enregistrement unique qu'un chanteur dédie à un sound system. Il peut s'agir de l'une de ses chansons, adaptée, ou d'une production nouvelle. Dans les battles, les dubplates sont les principales armes des sound system qui rivalisent de stars pour remporter le vote du public ou du jury.

    4 http://www.facebook.com/originalmc44

     

    Week-end Rastas du cœur

    Le 12 avril (16 h 30 – 4 h du matin) - ragga / dancehall

    Le 13 avril (14 h jusqu'à l'aube) - roots / reggae / dub

    Sous Le Ripaillon (centre commercial des Châtelets, Nantes) – Tramway 2 et 3, arrêt Pirmil.

    Restauration sur place.

    + Conférence, exposition et stands (Pascal Mawuli, auteur de la première traduction en français de l'autobiographie d'Haïlié Selassié / artisans d'art africain / Askan United qui fabrique artisanalement les t-shirts des Rastas du cœur / Terre War)

     

     

    • L'événement sur Facebook : https://www.facebook.com/events/136089263235821
    • Le groupe des Rastas du cœur sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/238765026212735
    • Pour organiser une soirée Rastas du cœur dans votre ville : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

     

    * Légende originale de la photo de Une sur le groupe Facebook :

    "C'était une big soirée, hier, avec Ramses Saï Saï, Fleur Sai Sai, Ricky Saï Saï, Original MC Mancheck, Missié Bamboo, Dean Magic, Mickael Lemaitre, Thié Gangue, Pascal Mawuli Macé et les frères de Bass Addict Show. On as terminé la soirée avec Back Ina Days au Duplex, une Big ambiance juska 4 h du mat, pour se préparer au week-end des RASTAS DU COEUR"

     

    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef
    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...