Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Dans la famille Pateau, je demande le père, Philippe. Mais aussi les deux fils, Maxime, 29 ans, et Clément, 27 ans. Une famille d’artistes. Humanistes. Engagés. Jamais très loin, la mère, Marijo. La femme de l’ombre, pilier de sa tribu d’hommes.

    

    Diana a grandi dans l'archipel des Açores puis est allée en métropole pour étudier le droit. Avocate en formation, elle est aussi chanteuse de fado sur son temps libre. Renata a découvert le fado lorsqu'elle vivait en Pologne, et elle a décidé de s'installer au Portugal en 2014 pour apprendre la langue et devenir chanteuse de fado. Elle pratique aussi les arts plastiques et a notamment réalisé des collages sur le fado (voir galerie). Le fado est une musique traditionnelle portugaise mélancolique, reconnue par l'Unesco en tant que patrimoine immatériel de l'humanité. (Quatrième épisode du feuilleton Chomlaik).

    

    On se souvient des concerts au fond de la piscine du Fouloir (Saint-Herblain), de ce qu’a été POL’n avant de s’institutionnaliser. On imagine ce que pourraient devenir les Ateliers Bitche (Nantes), peut-être expulsés. Sur le fertile terreau culturel nantais, les lieux alternatifs poussent en bordure. Dernier à sortir de terre malgré tout, L'Atelier du Dahu, au pied de la butte Sainte-Anne depuis un an et demi, à défaut d’être à flanc de montagne.

    

    Un festival prometteur vient de se monter dans la petite commune de Juigné-sur-Sarthe. Les 2 et 3 juillet, la première édition de Jazz-in-Juigné regroupera quelques pointures du jazz, mais aussi du funk, du blues ou de la salsa.

    

    Apprendre l’arabe en jouant : c’est l’idée qu’a eue la jeune maman choletaise Hanna Lenda. Elle ne trouvait pas d’outils pour apprendre la langue maternelle de leur papa à ses deux garçons. Designer, elle a donc décidé de créer une nouvelle marque de jeux éducatifs, Daradam, qui s'inspire de l'héritage culturel du monde arabe. Le lancement de la première collection est prévu cet été.

    

    Yeshi a quitté le Tibet lorsqu'il était jeune pour aller étudier en Inde. En février 2013, depuis Dharamsala (Inde), il a créé Tibet World qui est devenue une organisation reconnue. Cette plateforme participative favorise les rencontres entre le Tibet et le reste du monde. L'objectif est d'encourager les échanges culturels, de préserver la culture tibétaine, de scolariser les réfugiés tibétains et de les accompagner vers l'autonomie. Chaque semaine, l'organisation accueille aussi des spectacles folkloriques avec de la musique, de la danse et des contes. (troisième épisode du feuilleton Chomlaik)

    

    Certains disent qu’un écrivain, ça vit d’amour, d’eau fraîche et de belles lettres. Bien sûr… Et de sa plume alors ? Ça, c’est moins sûr… Pour le savoir, nous sommes allés parler droits d’auteur, à-valoir et charges avec Éric Pessan, écrivain reconnu qui vit à Saint-Fiacre-sur-Maine (44).

    

    Timbre FM, c'est une radio locale basée à Augan dans le Morbihan. Portée par des militants associatifs pas si timbrés que ça, elle donne la parole aux habitants, propose des émissions pour tous les âges, et de la musique qui va faire du bien à votre auto-radio si vous passez du côté de Ploërmel. Sinon, la radio est aussi accessible sur le web.

    

    Cheychanrith a étudié la danse traditionnelle et folklorique avec le maître Ieng Sithul dans une communauté d'artistes de Phnom Penh, le White Building. Il poursuit désormais ses études de chorégraphie à l'Université royale des beaux-arts tout en montant sur scène chaque semaine en tant que danseur et chanteur professionnel de la troupe Komar Bassac. (deuxième épisode du feuilleton Chomlaik)

    

    En journalisme, en politique, dans les milieux associatifs, l'immigration est aujourd'hui un thème récurrent sur toutes les bouches. Cette problématique, très complexe et hautement polémique, la plasticienne Annick Sterkendries a choisi de la traiter par le prisme de l'art : durant plusieurs mois, elle est partie à la rencontre de migrants pour leur faire porter une cagoule en forme d'oiseau. Nommé Posture Imposture, ce projet singulier sera bientôt présenté à Nantes.

    

    Arn a grandi à Phnom Penh à l'époque du règne des Khmers rouges. Enfant, il a connu les camps de travaux forcés, puis a été obligé de devenir soldat. À son adolescence, il a été adopté par le révérend Peter Pond et s'est exilé aux États-Unis. Après ses études, il est revenu au Cambodge en se fixant la mission de retrouver l'héritage de sa famille, qui était impliquée dans l'opéra cambodgien, son ancien professeur de musique et les stars de son enfance. Ce voyage a donné naissance à une ONG locale, Cambodian Living Arts. Arn vit désormais en périphérie de Phnom Penh et continue de s'impliquer dans différents projets visant à développer les arts cambodgiens. (Premier épisode du feuilleton Chomlaik)

    

    Il y a tout juste un an, la librairie de la chaîne Chapitre baissait son rideau dans l'ancien marché couvert de Feltre, à Nantes. Parallèlement, les 22 indépendantes nantaises vivent une seconde jeunesse. Que ce soit Durance et Coiffard, les historiques, ou Les Biens-Aimés et La Vie Devant Soi, les nouvelles venues. Comment font-elles ? Voyage entre étagères boisées et quatrième de couverture.

    

    Ils s'appellent Özlem, Fatma, Marcia, Gregori… Ils viennent d'Arménie, du Brésil, d’Italie, de Russie, de Tunisie et de Turquie. Tous habitent aujourd'hui le quartier du Château, à Rezé, et ont accepté d'évoquer leur exil en récit, chanson et musique auprès de Zsòfia Pesovàr, ethnomusicologue et artiste. L'aboutissement de ce travail de collecte : un CD accompagné d’un livret de trente pages.

    

    Créateur d’In&Fi Crédits, Pascal Beuvelet est une figure du monde de l’immobilier. Mais l’homme d’affaires de 69 ans, originaire de Saint-Nazaire, est aussi un artiste peintre accompli. Portrait d’une personnalité aux multiples contours.

    

    Le collectif Le jour et la nuit militait depuis deux ans pour la création à Rennes d’un lieu culturel géré par les associations elles-mêmes. En septembre, il a ouvert La Basse division pour mettre en lumière la scène alternative rennaise et mêler les publics et les pratiques artistiques. Les premiers événements ont eu lieu au début de l’automne, avec notamment le festival Les Oiseaux de passage.

    « Précédent - Suivant »
    Page 2 sur 18