Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Premiers plans : "passer à l'échelle internationale"

    Le festival de cinéma Premiers Plans à Angers et la Chine Le festival de cinéma Premiers Plans à Angers et la Chine

    L'année prochaine, le festival angevin premiers plans fêtera son quart de siècle. L'âge de la maturité. Solidement implanté sur le plan national, il affirme désormais ses ambitions internationales. Un changement de dimension symbolisé par une nouvelle gouvernance et un "mariage" chinois.

     

    Le premiers plans nouveau est arrivé. Le retrait du président emblématique Gérard Pilet en avril dernier ne constitue pas une rupture, mais il correspond néanmoins à la fin d'une époque, car la présidence est désormais partagée. Yves-Gérard Branger, vice-président depuis la création du festival, est chargé de l'association premiers plans. Jérôme Clément, ancien président du Centre national de la cinématographie (CNC) et du directoire d'Arte, se consacre au festival lui-même. "Jérôme Clément va permettre à premiers plans de changer de dimension", affirme Yves-Gérard Branger. "Aujourd'hui, il s'agit du troisième festival de cinéma en France, et du premier sur les courts métrages européens, mais il nous faut désormais passer à l'échelle internationale. Avec son expérience et son aura, Jérôme Clément est la bonne personne pour atteindre cet objectif."

    Le festival de cinéma Premiers Plans à Angers - Xavier MasséLa ville d'Angers, partenaire de la première heure, accompagne ce développement. "Le festival est une vitrine pour la ville sur le plan national, mais aussi à l'international", souligne Monique Ramognino, première adjointe au maire, en charge de la culture et du patrimoine. "À l'image de premiers plans, Angers est une ville dynamique qui compte 32 000 jeunes et défend une certaine conception de la culture et de l'élégance. Au XIXe siècle, on l'appelait d'ailleurs l'Athènes de l'Ouest..."

    Aller/retour avec Pékin

    Lorsque la Chine s'est éveillée... Réalisateur, producteur, distributeur et entrepreneur multicarte, Wen Wu a suivi des études de cinéma en France. De retour en Chine, il a créé sa société de production, Legend Film Production, réalisé son premier long métrage de fiction, puis fondé le Beijing First Film Festival en 2008. Il était à Angers l'année dernière, car la manifestation partage les valeurs de premiers plans et souhaite s'inspirer de son aîné de 20 ans. Un voyage concluant, puisque les deux festivals ont décidé de s'associer avec un partenariat prometteur.

     

    En novembre dernier, une délégation de premiers plans s'est rendue en Chine à l'occasion de la quatrième édition du Beijing First Film Festival. "Ce partenariat vise à faire circuler les films et leurs auteurs. Nous nous sommes donc rendus à Pékin et dans six autres villes chinoises pour présenter une sélection de six longs métrages et d'une dizaine de courts métrages", précise Xavier Massé, administrateur de premiers plans. "Nous y avons fait de très belles rencontres, notamment dans les universités où les jeunes Chinois sont pleins d'enthousiasme, émerveillés devant les films européens. Il s'agit d'un échange artistique et culturel, l'occasion d'apprendre à mieux se connaître à travers un langage commun. C'est un signe fort d'ouverture du cinéma européen sur le monde : pas uniquement un partenariat entre la France et la Chine, mais un échange entre deux continents." Lors de cette 24e édition de premiers plans, c'est au tour du Beijing First Film Festival d'avoir carte blanche : cinq longs et sept premiers courts métrages asiatiques sont à l'affiche et une table ronde aura lieu demain sur le jeune cinéma chinois*. "Nous espérons attirer les sinophiles de la région, voire plus", confie Xavier Massé.

     

    Le "mariage" des deux festivals du cinéma émergent est destiné à s'inscrire dans la durée et a été construit avec des partenaires historiques : le conseil régional des Pays de la Loire et la ville d'Angers, la fondation Mécène et Loire, l'université d'Angers... mais aussi l'institut Confucius et l'institut français. Il renforce aussi le jumelage entre les Pays de la Loire et la province du Shandong, puisque le Beijing First Film Festival s'est étendu à la ville de Jinan (jumelée avec la ville d'Angers) et devrait s'étendre à deux ou trois autres villes de la province dès l'année prochaine.

    Un nouvel écrin en 2015

    logo du Beijing First Film FestivalVictime de son succès, le festival est de plus en plus à l'étroit dans le Centre des congrès. Samedi soir, 20 heures, Yves-Gérard Branger soupire. "Une salle était pleine, et des gens n'ont pas pu y entrer pour assister au film. Du coup, je leur ai offert des billets pour demain, mais c'est dommage ! On arrive à saturation, car c'est rempli tous les soirs et il nous manque souvent 150 à 200 places. Lorsque nous avons créé ce festival, jamais je n'aurais cru qu'il atteindrait une telle popularité : l'année dernière, nous avons vendu 68 900 entrées !"

    Le problème a heureusement une solution toute trouvée : un nouveau Centre des congrès devrait sortir de terre en 2015. Projet ambitieux dont le coût est estimé à plus de 50 millions d'euros ; il devrait permettre de doubler le chiffre d'affaires et d'attirer des congrès internationaux jusque-là hors d'atteinte selon la Chambre de commerce et d'industrie du Maine-et-Loire. "Nous attendons sa construction avec impatience !", s'exclame Yves-Gérard Branger. "Nous sommes d'ailleurs associés au travail de conception de ce nouvel équipement qui nous permettra de prendre une autre dimension, d'accroître notre visibilité internationale et de poursuivre notre progression."

     

    * Mercredi 25 janvier - 14 h 15 - Centre du congrès d'Angers – salle Groupapa Gan – entrée libre

     

    La programmation du Beijing First Film Festival : http://www.premiersplans.org/festival/selection_officielle-hors_competition-Beijing.php

    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef
    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...