Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Ruben Rodriguez, musicien et professeur de danse

    Salsa thérapie

    Ruben Rodriguez, musicien et danseur de salsa cubain installé à Nantes Ruben Rodriguez, musicien et danseur de salsa cubain installé à Nantes

    Dix ans déjà que Ruben a posé ses valises en Loire-Atlantique. Ce musicien professeur de salsa est un véritable ambassadeur de la culture cubaine. Toujours sur la route, entre Nantes, La Baule, Pornichet et Saint-Nazaire, son emploi du temps bien chargé n'a rien à envier à celui d'un ministre !

    Rencontrer Ruben Rodriguez, c'est déjà faire une immersion dans la culture cubaine. Un look soigné et étudié, un pas chaloupé, des yeux pétillants, un sourire aux lèvres... le trentenaire nous fait entrer bien volontiers dans son univers rythmé et coloré. "Je suis toujours resté fidèle à l'esprit cubain, notamment par mon look", avoue-t-il. Ruben est un artiste multicarte : un jour professeur de salsa, l'autre chanteur dans son orchestre ou aux côtés de sa femme Geysa, et le suivant, animateur socioculturel auprès de jeunes... Le touche-à-tout n'a de cesse de transmettre sa culture et ses savoirs.

    Cuba au-delà des sentiers battus

    Ces dernières années, Ruben a trouvé un moyen très efficace de faire découvrir sa culture. Il organise régulièrement des voyages avec ses élèves dans son pays d'origine, sur le thème de la danse. Au programme, pas de grands hôtels froids ni de all inclusive. Les voyageurs se retrouvent chez l'habitant, dans l'immersion la plus totale ! Et c'est parti pour la découverte de la Havane, de Trinidad et de Pina del Rio, la fameuse terre du cigare. "Le contact avec les gens est très différent d'un circuit touristique classique", assure-t-il. Ici, place à la convivialité et au partage autour de la danse. La prochaine excursion Cuba Danza se déroulera d'ailleurs du 6 au 20 mai 2012. Au programme : stages de danse, repas typiques, visite de plantations de tabac et du temps libre pour découvrir l'île et ses charmes, à son rythme !

    Trois mois deviennent dix ans

    Si le jeune Cubain a le rythme dans la peau, c'est qu'il baigne depuis son plus jeune âge dans le monde de la musique. Il participe très tôt à des concours de danse et musique dans sa ville natale, El Cotorro, près de la Havane. Passionné, il décide d'en faire son métier. Après avoir décroché son diplôme de professeur de danse et de musique à l'université, il commence à enseigner auprès d'enfants. Il rejoint ensuite le groupe Ases des Caribe avec lequel il participe en 1998 à l'équivalent cubain des Grammy Awards. Il se retrouve alors aux côtés d'artistes de renommée internationale tels que Compay Segundo. Dans la foulée, il enregistre un premier album. Mais alors qu'il s'apprête à faire une longue carrière dans son pays, il décide de participer à un échange culturel avec la ville de Nantes. Une expérience qui va changer le cours de son existence... Lorsqu'il s'envole pour la France en 2000, Ruben ne doit partir que pour trois mois. Il ne sait pas encore qu'il posera ses valises en Loire-Atlantique pour de très longues années...

    En changeant de continent, il devient enseignant auprès d'adultes. Il anime des cours dans un bar nantais fraîchement ouvert, Cuba Cuba, place du Commerce. Très vite, son style fait mouche. D'ailleurs, il décroche rapidement un CDI. Il se rappelle de cette période avec émotion : "La France, c'était pour moi une grande découverte ! J'ai été très bien accueilli. Mais en arrivant dans ce pays, j'avais surtout hâte de voir comment les Français allaient s'imprégner de la culture cubaine".

    Culture en partage

    Alors que l'Hexagone découvre depuis peu le monde de la salsa, notamment grâce au film Buena Vista Social Club, Ruben fait de plus en plus d'adeptes de la danse cubaine, en Loire-Atlantique. Le temps passe et la danse caribéenne que l'on prenait pour une mode s'installe. Avec le temps, le jeune Cubain étoffe son carnet d'adresses et donne des cours aux quatre coins du département : au Beach Océan à La Baule, au Hulot à Saint-Marc-sur-Mer, ou encore au bar El Latino à Saint-Sébastien et au Red House à Pornichet... Avec un effet boule de neige, puisque plusieurs de ses anciens élèves sont désormais professeurs et propagent à leur tour la "culture salsa". En parallèle, Ruben rejoint plusieurs formations musicales : d'abord l'orchestre El Camino, puis Candela Mi Son et Faltan Cuatro, ses groupes actuels. Il se produit aussi régulièrement avec son épouse Geysa Maria ainsi qu'avec le groupe Mas Bajo. Au menu, des reprises de grands standards comme Guantanamera ou des compositions plus personnelles.

    Le succès est là, mais il ne perd pas de vue son objectif, transmettre la culture cubaine. "Un esprit de partage et de relations humaines que j'aime communiquer. En France, on a plutôt tendance à être renfermé sur soi. La salsa est un moyen de retrouver sa joie de vivre. Elle peut aider à bien commencer la journée, et à bien la poursuivre ! Elle amène du soleil et rend la journée positive". Cette danse a même des vertus étonnantes : "J'ai des élèves qui ont guéri leur mal de dos grâce à cette danse. D'autres ont soigné leur déprime". La preuve en est faite. La salsa thérapie, ça marche !

     

    Agenda :

    • Le 3 février à la discothèque La Guinguette (Saint-Nazaire ) pour une grande soirée latino.
    • Le 11 février à la discothèque le Palacio (Vigneux-de-Bretagne), journée et soirée consacrées aux danses latines. Au programme, salsa, mais aussi cuduro et merengue...
    • Le 3 mars à Challans, concert de Faltan Cuatro.


    Cours :

    Ruben dispense des cours de salsa le lundi et le jeudi soir à Pornichet (bar le Red House) et tous les dimanches au bar le Hulot à Saint-Marc-sur-Mer. Cet été, il proposera régulièrement des cours de salsa au Beach Océan à La Baule.

     

    Plus d'infos : www.cubaouestsalsa.com / www.candelamison.com / www.agozarlasalsa.fr

     


     

    Catherine Chantepie - Journaliste
    Catherine Chantepie - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...