Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…


    Les tops de Terri(s)toires
    Les tops de Terri(s)toires Artistes locaux, endroits flippants, jolies plages, lieux aux noms insolites...  La rédaction de Terri(s)toires explore les territoires de l'Ouest à la recherche de perles, et dresse des…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Timbre FM, radio locale bretonne : la campagne... et le monde

    Le studio de Timbre FM Le studio de Timbre FM - © Alexandra Fresse-Eliazord

    Timbre FM, c'est une radio locale basée à Augan dans le Morbihan. Portée par des militants associatifs pas si timbrés que ça, elle donne la parole aux habitants, propose des émissions pour tous les âges, et de la musique qui va faire du bien à votre auto-radio si vous passez du côté de Ploërmel. Sinon, la radio est aussi accessible sur le web.

    "Aujourd'hui, on a décidé de vous faire voyager..." C'est Clervy, en terminale ES au lycée La Mennais de Ploërmel, qui s'exprime ainsi sur les ondes de Timbre FM le 31 mars dernier, depuis l'amphi de son établissement. Avec ses camarades de l'atelier médias info animé cette année par Fanny, salariée de la radio, elle présente une heure d'émission autour du thème du voyage, avec micro-trottoir dans les rues de Ploërmel, interview du Morbihannais de l'année 2015, revue de presse et musique.

    Des émissions comme celle-là, qui donne la parole aux habitants du Pays de Ploërmel et de toute la zone de diffusion de Timbre FM sur la région de Guer, c'est un peu la marque de fabrique de cette radio associative. Ce sont "les gens du coin" qui font la radio, jusqu'aux jingles qui ont fait l'objet d'un concours en début d'année.

    Une radio porte-voix

    Guénaël Launay, de passage au studio de Timbre FM © Alexandra Fresse-Eliazord Guénaël Launay, de passage au studio de Timbre FM © Alexandra Fresse-Eliazord

     

    Dès le départ, l'idée de Guénaël Launay et d'une petite dizaine d'amis est de récolter du son, des témoignages locaux, et ensuite de trouver le moyen de les diffuser. L'idée d'une radio "de campagne" naît ainsi à Augan en 2009 au sein d'un petit groupe de passionnés qui se retrouvent autour de la création du Champ commun, épicerie et bar associatifs du petit bourg morbihannais.

    La radio, Guénaël connaît. Le voyage aussi. Il gravite dans cet univers depuis maintenant 18 ans, technicien à Radio France puis engagé dans des missions humanitaire au Mali et en Afghanistan dans le but de soutenir le développement de médias locaux. Avec RFI, il a ensuite travaillé pendant 7 ans à l'installation de radios communautaires dans des pays en voie de développement. De retour à Augan, quoi de plus naturel que de créer la radio du coin...

     

    L'ancien bureau de poste d'Augan, local de Timbre FM © Alexandra Fresse-Eliazord L'ancien bureau de poste d'Augan, local de Timbre FM © Alexandra Fresse-Eliazord

     

    Comme elle s'installe dans l'ancienne poste, la radio est baptisée Timbre FM. Ses afficionados sont "les Timbrés" et ils ont leur fête tous les ans, à Augan, le dernier week-end d'août.

    Découvrir Timbre FM et… "halluciner"

    Loïc, lui aussi, a pas mal voyagé avant d'atterrir chez les Timbrés. Il vient d'être embauché à la radio, rejoignant l'équipe de salariés constituée de Fanny, Hervé (le technicien) et Mélisa en service civique. Loïc Le Hir était pendant onze ans parolier et chanteur d'un groupe d'électro hip hop, X Makeena, qui a tourné "un peu partout dans le monde". Depuis 2011, il a posé ses valises à Maure-de-Bretagne (à 20 minutes d'Augan) pour proposer des ateliers pédagogiques et artistiques.

     

    Loïc et Guénaël. La question du moment : retransmettre intégralement ou Par extraits les 4 heures de la radio de la Nuit debout parisienne ? © Alexandra Fresse-Eliazord Loïc et Guénaël. La question du moment : retransmettre intégralement ou par extraits les 4 heures de la radio de la Nuit debout parisienne ? © Alexandra Fresse-Eliazord

     

    Plutôt tourné vers Rennes ou le Centre Bretagne, il a rencontré lors de ses ateliers l'un des bénévoles de la radio au lycée de Rostrenen : Bruno, qui anime l'une des rares émissions en direct, le samedi matin : "Les matins timbrés."

    Contact pris, Loïc découvre Augan et son média local : "J'ai un peu halluciné sur la richesse du lieu et de la radio !". Aujourd'hui embauché à temps partiel, il n'a pas comme rôle de proposer des émissions, mais plutôt de coordonner la trentaine de bénévoles actifs et d'accueillir ceux qui enregistrent les programmes, ou les annonces. Car participer à la vie locale, c'est aussi relayer les événements ; et les organisateurs de manifestations, de Ploërmel jusqu'à Redon, sont invités à venir en studio faire leur promotion. Le "Timbre du coin" fait régulièrement le point, sous forme d'interviews, sur les spectacles à venir, et des événements sont retransmis en direct.

    Une fois par mois, des formations sont organisées pour les habitants qui veulent participer à la radio, notamment pour animer leur propre émission. Une dynamique collective qui sert la diversité : du lundi avec "Sapristi", sur la musique traditionnelle, au samedi matin avec "Enfants lalala", pour les plus petits, il y en a pour tous les goûts sur Timbre FM (voir la grille des programmes).

    Musique et émissions engagées

    Depuis l'ordinateur du studio, les morceaux s'enchainent de façon aléatoire © Alexandra Fresse-Eliazord Depuis l'ordinateur du studio, les morceaux s'enchaînent de façon aléatoire © Alexandra Fresse-Eliazord

     

    Et la musique, justement ? Là encore, on voyage. Beaucoup de "musiques du monde", et avant tout de la musique "indé" ou de petits labels. En bref, tout sauf de la variété, et pas mal de chansons à texte, engagées. Les membres de l'Aprala (Association pour une radio associative et locale à Augan) ont tous amené leur musique. Hervé Hamery, le technicien de la radio, a classé les morceaux et les a mis dans l'ordinateur, distinguant une programmation "jour" de la programmation "nuit", plus pointue.

     

    Marc, nouveau président de l'association, et Fanny, salariée de Timbre FM au Champ commun © Alexandra Fresse-Eliazord Marc, nouveau président de l'association, et Fanny, salariée de Timbre FM au Champ commun © Alexandra Fresse-Eliazord

     

    Timbre FM est une radio engagée. Les chansons militantes font écho à des programmes donnant la parole au monde paysan, se faisant l'écho des réflexions sur l'économie sociale et solidaire, ou diffusant les fondamentaux de "l'autonomie". "Radio de campagne à l'adresse du monde", elle voudrait bien contribuer à le changer, ce monde. Marc Bouché, le nouveau président de l'Aprala, parle d'ailleurs de "ruralution". Radio locale, mais connectée au monde : elle retransmet ainsi depuis fin avril (le mardi et le jeudi à partir de 20 h) "Radio debout", la radio de la "Nuit debout" installée place de la République. De Paris à Augan, il n'y a que quelques ondes...

     

    En savoir plus : http://timbrefm.fr

     

    Timbre FM, quelle fréquence ?

    Timbre FM, quelle fréquence ? Entre 2009 et 2013, Timbre FM reçoit du CSA une autorisation d'émettre éphémère qui lui permet d'exister quelques mois par an, essentiellement l'été. Puis en 2013, la fréquence permanente du 106.6 lui est attribuée sur la zone de Guer. Mais tout le monde sait, à Augan et jusqu'à Redon, que Timbre FM, c'est sur le 107.6. En fait, "on n'y comprend rien", vous avoueront même les plus timbrés. Les jingles qui se succèdent entre les morceaux annoncent Timbre FM, en effet, autant sur le 106.6 que sur le 107.6.

    L'explication est un peu technique : l'émetteur de la radio était placé sur un pylône électrique et les ondes du 106.6 perturbaient le signal ERDF (on apprendra au passage que les sites ERDF communiquent entre eux par radio). Du coup, la radio a squatté le 107.6 ces dernières années. Jusqu'à ce qu'on annonce tout récemment à la radio que cette fréquence venait d'être attribuée à quelqu'un d'autre.

    Pour ne pas disparaître, Timbre FM va donc déménager en mai son émetteur au cœur d'Augan, et rejoindre ainsi sa fréquence d'origine, le 106.6. Mais l'émetteur sera placé 25 mètres plus bas, ce qui risque de réduire la zone de diffusion. "Une solution temporaire", annoncent les Timbrés d'Augan qui espèrent trouver un autre perchoir. En attendant, pour le reste du monde, la radio est diffusée sur le web.

     

    Tous les épisodes du feuilleton La ruralité en mutations

    Alexandra Fresse-Eliazord - Journaliste
    Alexandra Fresse-Eliazord - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...