Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Aux frontières du Pellerin

    Dossier sur Le Pellerin Dossier sur Le Pellerin

    Le Pellerin se lève à l'ouest. Sur la carte, la ville frontière de Nantes Métropole courbe en effet son doigt sur 18 km, le long de la Loire, pour effleurer Frossay, l'eau du canal de la Martinière coulant dans leur artère commune.

    Si nombre des quelque 4 300 âmes qui vivent là se tournent quotidiennement vers la ville, notamment pour aller travailler – près de la moitié des habitants ont immigré ces 15 dernières années –, la commune reste résolument une terre rurale historique du Pays de Retz, ancien lieu de passage pour les pèlerins bretons en route vers Saint-Jacques de Compostelle, puis deuxième avant-port de Nantes. Sans oublier l'histoire plus récente, lorsque à la fin des années soixante-dix, le village a été le théâtre d'une lutte épique contre un projet de centrale nucléaire, dont on raconte encore le blocus de la mairie – avec le bistrot en face pour QG – jusqu'à Chauvé et au-delà. Et c'est bien le drapeau du Pays de Retz qui flotte toujours au-dessus de la maison de retraite, en plein cœur du bourg.

     

    Preuve que la ville se joue des frontières – à moins qu'elle ne s'y perde –, l'édition locale de Ouest-France, à savoir celle de "Pornic Pays de Retz", y raconte, selon les matins, l'actualité de La Bernerie-en-Retz, Machecoul, Legé, Saint-Philbert de Grand Lieu, Aigrefeuille-sur-Maine, Saint-Nazaire, Saint-Brévin les Pins, La Baule, Guérande… et bien sûr Nantes Métropole. D'ailleurs, à l'heure où l'agglomération achève sa consultation participative dans le cadre du projet "Ma vi(ll)e demain", comment vit-on aujourd'hui dans cette commune métropolitaine qui, pour le plus grand bonheur des Pellerinais(es), a su préserver son "âme de village", et retrouve même tout doucement une Loire qu'elle avait quittée ? Et en 2030, selon les rêves d'avenir de ses habitants, ne risque-t-elle pas de devenir complètement… borderline ?

     

    Les pérégrinations du nom

    L'église du Pellerin En l'an 1 000, quelque 400 personnes vivent de la pêche et de l'agriculture dans un petit village sur la rive sud de la Loire, à 20 km de Nantes. Son nom : Peregrino (ou Peregrinum, évoquant le voyageur ou… le pèlerin). Il s'agit d'un fief, avec son château fort, autour duquel les habitations s'étagent en amphithéâtre à distance respectable du fleuve, sujet à des crues spectaculaires et imprévisibles. L'église Sancta Maria de Peregrino est alors en cours de construction.

    Pourtant, quelques années plus tard, l'édifice est aussi appelé Sancta Maria de Pontello (Saint-Marie du Pontage ou Saint-Marie du Ponteau). En vérité, il fait référence à l'ancien nom du village, Pontellum, issu probablement du breton pont tellou, ou pont des tailles (en lien avec le droit de tonnage). Cela laisse supposer que l'on pouvait y franchir la Loire : bien que les grands axes vers Saint-Jacques de Compostelle ne passaient pas par Pontello, il existait visiblement certaines déviations pour pèlerins peu pressés.

    L'itinéraire deviendra même un véritable chemin vers le XIIe siècle, comme en témoigne le texte "Pontellum quod dicitur peregrinum". L'appellation latine peregrinus va donc s'imposer peu à peu… jusqu'à donner le nom de Pellerin à la commune.

    Informations tirées des travaux de l'association Autrefois Le Pellerin : www.autrefoislepellerin.fr

    -

    Au sommaire :

     

    Valérie Demangeau, maire du Pellerin

    "Nantes Métropole n'est pas un "pays""

    Le Pellerin et Nantes Métropole

    Valérie Demangeau est maire du Pellerin depuis mars 2008, mais également vice-présidente de la communauté urbaine nantaise, en charge du tourisme, et présidente de la société publique locale Le Voyage, à Nantes. Trois fonctions complémentaires que cette femme politique met au service d'un même territoire… [...]

    Lire la suite



     

    Au nord coule un fleuve

    Dans les bras de la Loire

    la Loire au Pellerin
    Depuis ses origines, Le Pellerin flirte avec la Loire. Une histoire d'amour qui a atteint son apogée au XVIIIe siècle, lorsque les navires faisaient escale dans le deuxième avant-port de Nantes. Aujourd'hui, la commune est la seule de l'agglomération à épouser le fleuve sur 18 km. Mais après lui avoir peu à peu tourné le dos, pour des raisons historiques et économiques [...]

    Lire la suite



    Anciens nouveaux arrivants

    Bande de "pèlerins"

    La bande du Pellerin

    Ils sont arrivés ces 20 dernières années, les uns après les autres, en couple souvent, avec des jeunes enfants. Ils ne se connaissaient pas ou ne savaient pas, pour certains, qu'ils avaient des amis communs, voire qu'ils s'étaient croisés autrefois. Dans une autre vie, celle d'avant Le Pellerin où, pour la "bande du Pel", la vie est, ma foi, belle.

    Lire la suite



    Marc Buléon, conteur

    Tour à tour navigateur, écrivain, ébéniste et musicien, Marc Buléon a multiplié les expériences avant de basculer dans l'univers du conte à 38 ans. Après avoir orchestré pendant neuf ans le festival Paroles de partout au Pellerin, près de Nantes, il rédige désormais son troisième roman. La cinquantaine effervescente, il garde plus que jamais la tête dans les histoires [...]

    Lire la suite


    -

    Le Pellerin en 2030

    Projection diapo vers le futur

    Portraits d'habitants du Pellerin (44) - Terristoires.info

    Pendant que Nantes Métropole invitait ses habitants à imaginer leur vi(ll)e en 2030, quelques Pellerinaises et Pellerinais ont accepté de jouer le jeu à l'échelle de leur commune. Témoignages croisés… au pied du mur.

    Lire la suite


    -
    Olivier Retail - Journaliste et rédaction en chef
    Olivier Retail - Journaliste et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...