Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    La finance version solidaire

    Dossier finance solidaire Dossier finance solidaire

    Finance solidaire. Deux mots qui semblent incompatibles tant l’argent s’apparente de plus en plus à une finalité. Et pourtant, des alternatives qui choisissent de mettre l'argent au service de projets à utilité sociale et environnementale existent et elles ne cessent de prendre de l’ampleur ! Du troc à la banque alternative, Terri(s)toires est allé à la rencontre de ces acteurs qui concilient l’économie et l’humain.

    Opacité, spéculation, traders fous… La finance n’a jamais été aussi critiquée, et n'a sans doute jamais autant dérapé qu’aujourd’hui. Par contraste, sa version solidaire séduit de plus en plus largement. Pour preuve, en 2010, plus de 700 000 Français ont choisi de soutenir des projets éthiques via l’épargne solidaire. Ils ont ainsi mobilisé trois milliards d’euros, un montant multiplié par cinq depuis 2004 ! Ces fonds ont permis de créer des emplois locaux, d’agir en faveur du social, de l’environnement, ou encore de la solidarité internationale.

    3 au 10 novembre

    Semaine de la finance solidaire

    À cette occasion, des manifestations sont organisées partout en France : conférences, débats, projections, concerts… Le programme en Bretagne est disponible ici, celui des Pays de la Loire ici. À ne pas rater pour les Nantais, une journée d’échange et d’information samedi 5 novembre, place du Commerce. Elle inclura notamment l’enregistrement en direct de l’émission Comment vont les fourmis ? de Jet FM à 15 h sur le thème Les finances solidaires, des solutions pour l’accès au foncier.

    Il ne faudrait pas croire pour autant que la finance solidaire n'a émergé qu'en réaction à la crise économique actuelle. Elle a en effet fait ses premiers pas dès le XVe siècle avec les Monts-de-piété. Elle s’est ensuite développée aux XVIIIe et XIXe siècles, en Europe, avec le mouvement des coopératives d'épargne-crédit de type banques Raiffaisen, mais aussi en Amérique latine… Elle a connu un nouvel élan à partir de 1977 grâce à "la banque des pauvres" mise en place au Bengladesh par Muhammad Yunus. Ce système de microcrédits s’est répandu jusqu’en France où ils concernent désormais 50 000 prêts par an.

    Le réseau est particulièrement actif à l’Ouest, comme en témoigne l’interview de Pascal Glemain, enseignant-chercheur en économie, rattaché à l’université de Nantes. Il y décortique avec simplicité les mécanismes de cette solidarité : microcrédit pour les particuliers et les entrepreneurs, mobilisation de l’épargne, mais aussi accompagnement et soutien pour les entreprises éthiques.

    Terri(s)toires est aussi, et bien évidemment, allé sur le terrain. En feuilletant ce dossier, vous pourrez donc découvrir un système de troc à Rezé, une banque alternative qui soutient un café-culture-magasin dans un village breton, ou encore une association qui loue des appartements aux plus modestes. Autant d’actions qui ne représentent encore que des gouttes d’eau… mais qui pourraient bien un jour faire tache d’huile.

     

     

    Au sommaire :

     

    Interview de Pascal Glemain enseignant-chercheur en économie

    L'Ouest, territoire solidaire

    Pascal Glemain

    La finance solidaire a le vent en poupe, tout particulièrement à l’Ouest où s’est développé un réseau structuré d’acteurs alternatifs. Petit tour d’horizon avec Pascal Glemain, spécialiste du sujet et enseignant-chercheur en économie rattaché à l’université de Nantes.

    Lire la suite


     

     

    Association Habitat et humanisme

    L'épargne solidaire pour loger les plus démunis

    Logement Habitat et humanisme

    Familles monoparentales, jeunes apprentis, modestes retraités... Pour ceux qui ont de petits revenus, trouver un toit relève du parcours du combattant. Une précarité insoluble sans une caution ou un accès rapide à un logement HLM. Pourtant d'autres solutions existent, comme le prouve l’association Habitat et humanisme.

    Lire la suite



    Julien Lecouturier de la Nef

    En France, La Nef est ainsi considérée comme l’exemple le plus abouti en terme d’éthique et de transparence. Cette société financière a une autre spécificité : elle soutient de nombreux projets écologiques et solidaires comme Le Champ commun, un café-culture-magasin situé dans un village du Morbihan.

    .

    Lire la suite



    À Nantes, comme dans bien des villes françaises, les Sels, Systèmes d’Échanges locaux, réhabilitent le troc. Plomberie, soutien scolaire, déménagement… ses membres offrent et reçoivent des services sans contrepartie financière. Leur ambition ? Réhumaniser les rapports économiques.

     

    Lire la suite

     

    Alexandra Jore - Journaliste
    Alexandra Jore - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Commentaires  

     
    0 #1 Xavier 09-11-2011 19:06
    :D Bravo pour cet article comme je les aime, au contact des réalités du terrain! L'épargne solidaire peut paraître compliquée pour monsieur et madame tout le monde, c'est pourquoi le CCFD-Terre Solidaire a créé une page pas trop mal faite pour répondre aux questions des internautes. Venez voir :roll: : www.facebook.com/epargneethique
    Signaler à l’administrateur
     

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...