Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Les territoires retrouvent la mémoire

    Des collecteurs de l'OPCI (office du patrimoine culturel immatériel) Des collecteurs de l'OPCI (office du patrimoine culturel immatériel)

    De mémoire, les histoires des territoires étaient racontées à voix haute. Pas d'internet, pas de télévision, pas même de papier-crayon. Les savoir-faire et autres secrets traditionnels sont passés de bouches à oreilles, au risque d'être oubliés à jamais. Depuis 20031, l’Unesco incite tous les États du monde à signer une Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel2. À l'Ouest, de nombreuses initiatives, associatives ou collectives, se font les gardiens du passé.

    Mass-medias, urbanisations, migrations et… mondialisation ; la diversité culturelle est en danger. Le patrimoine culturel immatériel, donnée fragile de l'humanité, doit être sauvegardé. Il regroupe les formes d'expressions les plus variées, dites non "matérielles", comme les langues, les chants, les danses ou encore les recettes de cuisine. D'une génération à l'autre, ces savoirs ne sont pas figés, ils suivent leur cours et se renouvellent. "C'est un ensemble qui bouge et qui évolue dans le temps", explique Michel Colleu, coordinateur de l'Office du patrimoine culturel immatériel (OPCI ).

    L’OPCI, créé en 2009 et basé à Nantes, regroupe des chercheurs et connaisseurs qui œuvrent pour la sauvegarde du patrimoine immatériel local, partout en France. Michel Colleu témoigne : "dans les années soixante-dix, la culture orale était négligée dans notre société. Aujourd’hui, cela a progressé, c’est même devenu un avantage de connaître les traditions et les "savoir-parler". Intégrer des manières de vivre traditionnelles permet de combattre la normalité de la mondialisation en provoquant un certain sentiment d’identité. C'est aussi un gage de respect et de partage entre les différentes cultures."

    Cette association inter-régionale accompagne, développe, et met en œuvre des projets autour du patrimoine oral pour le compte d’organismes publics ou associatifs. Ces travaux se constituent sur plusieurs années, de l’enquête à la transmission. "Par exemple, en ce moment, nous accompagnons un projet autour de la mémoire des ouvrières de la manufacture d'allumettes de Trélazé, près d'Angers, afin que la transformation architecturale prévue des bâtiments de l'usine intègre son passé humain et industriel. Nos enquêteurs ont donc pour mission de collecter ces connaissances afin qu'elles ne disparaissent pas avec les années." L'Office organise, à la suite des collectages, des colloques internationaux, des festivals, et met à disposition diverses publications (revue, CD, DVD…).

    Histoire numérique

    Patrimoine et nouvelles technologies : c’est possible ! La société nantaise I-réalité, portée par l'université de Nantes, a développé une initiative basée sur les QR codes1 sur l'île de Noirmoutier, qui se nomme "Carré d’Empreintes". Une opération innovante pour la valorisation de la mémoire orale, développée en partenariat avec EthnoDoc, une des sections de l’association Arexcpo. Les personnes qui ont un Smartphone peuvent ainsi consulter des témoignages et récits de vie en vidéo ou photo, sur le "Balis’âge" où est apposé le QR code.

    Plus d'informations ici : http://www.terristoires.info/societe/terroirQhighQtech.html

    qrcode

    http://www.carredempreintes.com/

    1 QR code : code barre en deux dimensions

    Cependant, l’OPCI n’est pas une médiathèque, il ne s’occupe pas de l’archivage. C'est un véritable accompagnateur de projets qui sont, par la suite, poursuivis par les demandeurs.

    Collecter, sauvegarder, transmettre et sensibiliser : protéger la mémoire est un travail titanesque.  Retrouvez dans notre dossier les acteurs de la mémoire et les initiatives qui les accompagnent. Des associations comme Dastum44 ou Arexcpo protègent la matière grise des territoires de l'Ouest depuis plus de 40 ans. Mais la mémoire peut aussi être participative : le L@boratoire des internautes, mis en place par les archives départementales de Vendée, met ainsi à contribution le grand public pour résoudre les énigmes de l'histoire. Pour les musiciens, des trésors comme la Veuze, instrument traditionnel, ont été redécouverts. Enfin, le festival interceltique de Lorient organise un grand flashmob virtuel de danse traditionnelle bretonne avec l'action An Dro the World.

    Un dossier qui s'annonce donc…mémorable !

     

    1 Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

    2 Signée en 2006 par la France

    Rubrique "Patrimoine immatériel" sur le site de l'UNESCO

    Photo de Une : des collecteurs de l'OPCI à l'oeuvre

     

    

    Au sommaire :

  • Association Dastum
    Collecteurs de mémoire bretonne
    Collecteurs de mémoire bretonne

    Un slogan : collecter, sauvegarder, transmettre. Le réseau Dastum, dont la maison mère se trouve à Rennes, regroupe onze associations locales. Mission : collecter et valoriser le patrimoine oral breton pour le faire découvrir au grand public. Depuis 1972, un fonds d’archives remarquable, environ 90 000 documents sonores, s’est constitué grâce au travail des collecteurs.

    Lire la suite...
  • Le L@boratoire des internautes
    Patrimoine vendéen 2.0
    Patrimoine vendéen 2.0

    L'histoire vendéenne s'étend sur la Toile. En juillet dernier, les archives départementales ont mis en ligne un nouveau site internet de découvertes et de recherches sur l'histoire de Vendée : le L@boratoire des internautes. Un appel aux connaissances du grand public pour résoudre les énigmes de l'histoire.

    Lire la suite...
  • An Dro the World
    Flashmob international breton
    Flashmob international breton

    An Dro conquiert le monde ! Le festival interceltique de Lorient organise un flashmob international de danse bretonne, la nuit du 12 au 13 août. De l'Espace Marine de Lorient à votre jardin, en passant par un pub canadien, les petits doigts vont valser !

    Lire la suite...
  • Thierry Bertrand & la veuze
    Le facteur sonne toujours
    Le facteur sonne toujours

    T’as voulu voir l’ veuzou… et on a vu Thierry Bertrand. Ce Maraîchin qui a eu un coup de cœur pour une cornemuse oubliée, qui lui a insufflé une nouvelle vie et qui l’a fait renaître par centaines d’entre ses mains. Ce facteur musicien qui a sonné plus fort que le glas qui sonnait. Résonnez hautbois !

    Lire la suite...
  • Clémentine Jurvilliers - Journaliste
    Clémentine Jurvilliers - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...