Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Des auxiliaires dans mon jardin, ép. 2/3

    Le hérisson

    Le hérisson, meilleur rempart anti-nuisibles Le hérisson, meilleur rempart anti-nuisibles - © Gilles Leblais

    Deuxième épisode du feuilleton sur Des auxiliaires dans mon jardin de Blaise Leclerc et Gilles Leblais. Après l'abeille, zoom sur le hérisson. De moins en moins nombreux, ils disparaissent des jardins alors qu'ils peuvent jouer un rôle déterminant pour l'équilibre naturel. Donc si vous avez réussi à en attirer un, il faut le chouchouter !

    Le hérisson a un régime alimentaire très diversifié : chenilles, insectes, escargots, vers de terre, batraciens, campagnols, reptiles… C’est une chance d’en avoir un au jardin ! Malheureusement, ils sont de moins en moins nombreux, victimes de la circulation automobile, de la perte de leur habitat et des pesticides.

    Comment le favoriser ?

    Le meilleur moyen de garder ou d’attirer une famille hérisson dans votre jardin, c’est de lui confectionner des nids pour l’hiver. Il est recommandé d’en construire plusieurs car les hérissons aiment en changer de temps en temps. L’endroit idéal est à l’abri d’une haie ou sous le couvert d’un tas de bois. Comme tous les animaux évoluant à la surface du sol, faites attention à ne pas les blesser avec la tondeuse ou le coupe-fil, et surtout évitez de brûler les tas de feuilles ou de branchages en automne, lieux propices à leur hibernation.

    Laissez les hérissons tranquilles !

    Comme il mange beaucoup de "nuisibles", vous pourriez être tenté d’attraper un hérisson pour le mettre dans votre jardin. C’est inutile. En effet, s’il s’agit d’une femelle, elle est sans doute en train de chasser pour ramener de la nourriture à ses petits… qui se retrouveraient orphelins et mourraient de faim. S’il s’agit d’un mâle, il ne restera pas longtemps dans votre jardin, car il sillonne un territoire beaucoup plus vaste à la recherche des femelles.

    • Embranchement des Vertébrés
    • Classe des Mammifères
    • Famille des Érinacéidés

     

    Extrait de l'ouvrage Des auxiliaires dans mon jardin de Blaise Leclerc et Gilles Leblais, Terre vivante, 132 pages, 14 €. Achat en ligne sur le site de l'éditeur.


    Le photographe : Gilles Leblais
    L'indien du jardin paradis


    Portrait de Blaise Leclerc, photographe.Né en 1961, Gilles Leblais a grandi à Clisson (44) dans une famille proche de la nature. Mais c'est à la fin de l'adolescence que survient le vrai déclic. "J'étais intéressé par les petits mammifères, notamment les carnivores. À 18 ans, un ami m'a fait découvrir les oiseaux du jardin. J'ai commencé à les observer, à lire plein de bouquins, à faire des dessins, et ensuite des photos." Il crée un club nature à Clisson et organise des sorties naturalistes, rejoint le groupe ornithologique de Loire-Atlantique. Il se met ensuite à travailler pour la Ligue de protection des oiseaux, puis pour des revues spécialisées. "De fil en aiguille, cette passion pour la nature est devenu mon travail !" Rédaction, photos, dessins, conférences, expositions : il creuse tous les sillons et collabore avec plusieurs éditeurs et organisations environnementalistes, dont Terre vivante.

    Aujourd'hui installé en Isère, il a créé un jardin pilote de 5 200 m² ouvert au public, "Mon jardin paradis". "Le jardin est le meilleur moyen de sensibiliser les gens à la nature, de leur montrer ce qu'il est possible de faire. Le mien est assez sauvage. Il regroupe plus de 600 arbres et arbustes, dont la quasi-totalité des espèces les plus communes d'Europe. Il illustre les fondamentaux pour avoir un jardin naturel et cohabiter avec des animaux au pas de sa porte. Et sans le vouloir, je suis devenu spécialiste des mares naturelles et de la biodiversité dans les jardins !"

    Surnommé "l'indien" par ses amis, Gilles Leblais est un photographe patient et passionnel. "Pour moi, observer, c'est m'incorporer à l'univers et y participer. J'ai une approche très affective, et un amour inconditionnel de la nature. En arrivant en Isère, j'ai entendu et entraperçu un lynx, et c'est lui qui m'a décidé à emménager dans la région... mais j'ai mis plus de neuf ans à en revoir un et à pouvoir le photographier ! Je suis un pisteur, un guetteur de la féerie de l'instant."

    Son site : www.gillesleblais.com

    Blaise Leclerc, fondateur d'Orgaterre.L'auteur : Blaise Leclerc

    Des auxiliaires dans mon jardin a été réalisé en partenariat avec Blaise Leclerc, fondateur d'Orgaterre, un bureau d'étude spécialisé dans l'agriculture et l'environnement.

    Lire son interview sur le site de Terre vivante.

    Thibaut Angelvy


    Lire tous les épisodes de notre feuilleton sur le livre Des auxiliaires dans mon jardin

    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...