Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Stop aux ravageurs dans mon jardin, ép. 4/4

    Les bons gestes au jardin

    Les bons gestes au jardin - © Denis Pépin

    Dernier extrait du livre Stop aux ravageurs dans mon jardin, de Denis Pépin. Au-delà des traitements contre les limaces ou les vers, de bonnes pratiques permettront de limiter les nuisances des ravageurs : votre jardin ne doit surtout pas devenir leur petit coin de paradis !

    Couper

    C’est une solution radicale qui, souvent, règle les problèmes. Par exemple, les jeunes branches de pommier envahies de pucerons lanigères peuvent être coupées, puis broyées et compostées.

    Ramasser

    Vous pouvez ramasser à la main les insectes ravageurs (doryphore par exemple) ou les faire tomber sur un tissu blanc tendu sous la plante en frappant les rameaux de quelques coups fermes, sans abîmer la plante pour autant. Cela convient bien pour l’anthonome (sur jeunes pommiers), le criocère du lis, la chrysomèle, les mollusques, les chenilles.

    Asperger au jet

    Le jet d’eau permet de faire tomber à terre les ravageurs présents sur les plantes : pucerons, jeunes cochenilles non fixées, larves de criocère, de doryphore, chenilles, fausse chenille de tenthrède, cicadelle (crachat de coucou)… Très souvent, seule une petite partie des insectes tombés remonte sur les plantes. Et une deuxième séance de jet d’eau les fait tomber à nouveau… Il est utile de vérifier l’état des plantes quelques jours plus tard, car il est possible que des œufs de ravageurs aient éclos et que de nouvelles larves soient apparues.

    Le jet d’eau doit être réglé à une pression suffisante pour déloger les insectes, mais pas trop forte pour éviter d’abîmer les plantes. À défaut d’un jet d’eau branché sur un robinet, vous pouvez utiliser un pulvérisateur sous pression en dévissant légèrement la buse de traitement.

    Travailler le sol

    En exposant les ravageurs du sol (taupin, ver blanc, limace…) au dessèchement, à la chaleur et aux prédateurs, le travail du sol (fourche-bêche, croc…) est un bon moyen de réduire leurs populations. Profitez de périodes chaudes et sèches, fréquentes au printemps (avril), pour travailler la terre au croc à plusieurs reprises.

     

    Abonnez-vous au Bulletin de santé du végétal (BSV)

    Alimenté par un réseau d’observateurs professionnels et bénévoles, le BSV permet de connaître l’importance des problèmes (maladie, ravageur) dans chaque région et pour chaque type de culture (légumière, arboriculture fruitière, zone non agricole/ jardin, vigne…). Il est une aide précieuse pour observer les problèmes dans son jardin et déclencher, si nécessaire, les interventions préventives et curatives adaptées. Selon les régions et sur demande, il est possible de recevoir une lettre d’information par Internet. Pour consulter les BSV de votre région et vous abonner à ceux qui vous sont utiles : tapez sur votre moteur de recherche Internet : "Bulletin de santé du végétal" suivi du nom de votre région.

     

    Extrait du livre Stop aux ravageurs dans mon jardin de Denis Pépin, Éditions Terre vivante, mars 2016, 144 pages, 14 € 90. Achat en ligne sur le site de l'éditeur.

     

    L'auteur

    Denis Pépin, tuteur de jardinage biologique

    Portrait de Denis Pépin

    D'habitude, un pépin pose problème. Denis Pépin, au contraire, excelle à proposer des solutions. Expert du jardinage biologique qu'il pratique depuis 40 ans, ingénieur en écologie et en agronomie, chargé de mission Environnement à l’Agence d’urbanisme de l’agglomération rennaise pendant un quart de siècle, il transmet désormais son savoir-faire depuis le "Jardin des Pépins" qu'il fait fleurir avec la complicité de sa femme biologiste...

    Lire la suite...

    Tous les épisodes de Stop aux ravageurs dans mon jardin

    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...