Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Vie de com', avec un aime, ép. 2/3

    Michel Germain, six jobs et une passion : "Internet, tout net !"

    Couverture de l'ouvrage Vie de com', avec un "aime". Couverture de l'ouvrage Vie de com', avec un "aime".

    Une autre grande personnalité de l'Ouest qui a marqué Jean Amyot d'Inville est Michel Germain. Ce Morbihannais a été tour à tour journaliste, communicant, créateur d’entreprise, professeur et spécialiste d'internet. "Un pionnier", selon Jean Amyot d'Inville, qui lui consacre un chapitre de son livre Vie de com', avec un "aime".

    1975. Bas de plafond, son bureau de l’époque l’oblige à se baisser pour éviter certaines poutres – gare à la calvitie naissante – mais il est fort bien situé : en face du château des ducs. La Bretagne, la mer, il connaît. Le Morbihan, berceau de sa famille, reste son port d’attache. C’est là qu’il se ressource et navigue à la voile depuis l’enfance, de la planche à voile à la croisière, en monocoque ou multicoque.

    Directeur du Comité des vins du Pays nantais, il parraine en 1980 le trimaran Muscadet dans la course La Baule-Dakar. Vingt-huit ans plus tard, il embarque comme " écrivain de bord " sur le Belem, pour une traversée transatlantique qui le mène de Madère à Québec. L’ouvrage Belem : Destins croisés obtiendra en 2011 le Prix Jean Mocaër de l’Association des Écrivains Bretons. Car il aime écrire. Rédacteur à Ouest-France, au début des années soixante-dix, il relate la publication des Cahiers de l’Académie de Bretagne... dont il deviendra membre en 2011.

    Entre ces deux dates, que de chemin parcouru ! Son premier septennat (1974 - 1981) se déroule à Nantes. Il assume en parallèle les fonctions de vice-président de l’office de tourisme. Puis il en effectue deux autres à Paris : d’abord à Elf Aquitaine, à la direction de la communication, puis au Crédit Commercial de France, comme directeur de la communication interne. Il publie à cette époque un livre sur l’histoire de la banque. Il enchaîne une expérience dans le conseil anglo-saxon, propice à la création en 2009 de son entreprise – Arctus – spécialisée dans l’accompagnement des mutations en lien avec internet. Il conseille des entreprises nationales et des collectivités (conseil général de Loire-Atlantique, Région des Pays de la Loire, etc.) dans leurs stratégies numériques. Passionné par les enjeux humains et de professionnalisation, il conçoit le Référentiel des métiers de l’Internet, pour le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

    Homme de communication, créateur d’entreprise, spécialiste d’internet. À ces trois fonctions, il ajoute celle de professeur des universités associé. Il a enseigné au Celsa (université Paris-Sorbonne), mais aussi à l’université de Paris-Dauphine comme à celle de Paris VIII, les transformations sociales en lien avec les nouvelles technologies. Président du Club de Bretagne à Paris jusqu’en janvier 2013, il participe à la vie associative de la diaspora bretonne. Il a publié – en son nom propre ou comme coauteur – une douzaine d’ouvrages professionnels ou littéraires.

    À nos interrogations sur la disparition du livre, il réagit avec une conviction humaniste que le virtuel et le réel sont complémentaires, dans une synergie équilibrée. Nous vivrons avec des livres et des e-books. Dans son discours de réception à l’Académie, en décembre 2011, il rappelle l’enseignement que nous livre l’Histoire : La diction a précédé la scription, puis sa reproduction. Avec l’imprimerie, la ponctuation s’est développée au Moyen Âge. Alors les textes cessent d’être lus à voix haute. Le silence s’instaure, succédant aux bruits de la vie, fond sonore de la lecture publique. Avec le livre, débute l’intériorisation de la lecture personnelle. Par la dictée vocale, la technologie actuelle me conduit à revenir aux origines mêmes. La sonorité des mots et la musique des phrases s’expriment à nouveau en premier. Éternel et confondant renouvellement !

    Grand, droit dans ses bottes, persuasif, il arriverait à nous convaincre et surtout à nous faire rajeunir de 5 000 ans. Décidément, il ne change pas.

     

    Vie de com', avec un "aime", de Jean Amyot d'Inville, Éditions d'Orbestier, 2013, 359 pages, 22 €. Achat en ligne sur le site de l'éditeur ou sur celui de la Fnac.

     

    L'auteur : Jean Amyot d'Inville

    "On a le devoir de plaisanter dans la vie"

     Portrait de Jean Amyot d'Inville, auteur du livre Vie de com' avec un "aime".

    "Comment qualifier Jean ? Éclaireur, passeur, entremetteur ?" s'interroge Philippe Gildas, dans la préface du dernier ouvrage de son ami Jean Amyot d'Inville. Certainement un peu tout ça à la fois. Dans Vie de com', avec un "aime", Jean Amyot d'Inville présente les portraits de centaines de personnes qui ont croisé sa route. Place, maintenant, à son portrait à lui. Celui d'un communiquant espiègle à l'optimisme contagieux. [...]

    > Lire la suite

     

    Lire tous les épisodes de Vie de com', avec un"aime"

    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...