Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Mémoire d'un club – En Avant de Guingamp, ép. 3/3

    Une coupe et des aventures européennes

    En 2014, En Avant de Guingamp remporte sa deuxième coupe de France. En 2014, En Avant de Guingamp remporte sa deuxième coupe de France. - © FFF

    Dernier extrait du livre En Avant de Guingamp. Georges Cadiou revient sur la victoire du club en Coupe de France 2014, puis sur son remarquable parcours en Ligue Europa qui amènera l'équipe de Jocelyn Gourvennec jusqu'aux 16e de finale. Le petit poucet a désormais tout d'un grand... pourvu que ça dure !

    Et encore une Coupe

    13 mai 2014. Cinq ans après, En Avant retrouve le stade de France pour une troisième finale de Coupe de France. Une nouvelle fois face au… Stade Rennais !

    Score final : 2 à 0 pour Guingamp (buts de Jonathan Martins Pereira, boulet de canon à la 37e minute et de Mustapha Yatabaré à la 46e), En Avant qui remporte sans coup férir sa deuxième Coupe de France devant 80 000 spectateurs. Autant la finale de 2009 avait été longtemps indécise, autant celle de 2014 fut claire et nette ! Guingamp domina Rennes !

    Le parcours jusqu'en finale :

    JavaScript est désactivé!
    Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

    Les buts de la finale :

    JavaScript est désactivé!
    Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

    Pour parvenir à cette finale, Guingamp avait dû, une nouvelle fois, c’est coutumier en Coupe, cravacher. Notamment en 16e de finale en ne venant à bout de Concarneau, un club breton amateur, qu’après prolongation (3 à 2) ! En demi-finale, En Avant éliminait Monaco (3 à 1 après prolongation) et s’ouvrait une nouvelle fois la route du stade de France face à Rennes qui battait Angers.

    Les héros de cette saison avec une deuxième victoire en Coupe étaient : Mamadou Samassa, le gardien d’origine malienne formé au club, Jonathan Martins Péreira, Dorian Lévêque, Jérémy Sorbon, Grégory Cerdan, Reynald Lemaître, Christophe Kerbrat, Mustapha Diallo, Claudio Beauvue, Younousse Sankharé, Steeven Langil, Lionel Mathis, le capitaine, Thibault Giresse, Fatih Atik, Mustapha Yatabaré, Christophe Mandanne, Ladislas Douniama dit "Krikou", Rachid Alioui et Mana Dembélé.

    Nouvelles aventures européennes

    Après cette deuxième victoire en Coupe, En Avant avait encore à assurer son maintien en L1. Ce qui fut fait. Dès lors, une autre aventure européenne s’offrait aux Guingampais : l’Europa League 2014-2015 ! Disons-le d’emblée, la plupart des médias parisiens firent la fine bouche : Guingamp à ce niveau, que va devenir notre indice UEFA ? Heureusement qu’il y a Saint-Étienne ! Bref, on ne donnait pas cher des chances d’En Avant de se distinguer dans cette compétition !

    Et pourtant, Guingamp va se hisser au 2ème tour de cette Europa League après être sorti d’un groupe difficile au premier ! C’est la Fiorentina qui s’impose dans ce groupe en battant deux fois Guingamp (3 à 0 à domicile le 18 septembre 2014, 2 à 1 au Roudourou le 27 novembre, Beauvue a marqué pour Guingamp). Mais En Avant termine second et se qualifie aux dépens des Biélorusses de Minsk (0-0 chez eux le 23 octobre, 2 à 0 pour les Bretons au Roudourou le 6 novembre, buts de Beauvue et de Mandanne) et, surtout, des Grecs de Salonique. Guingamp s’impose au Roudourou, le 2 octobre, face au PAOK, 2 à 0, deux buts de Sylvain Marveaux et gagne en Grèce, le 11 décembre, dans une ambiance de feu, 2 à 1, deux buts de Beauvue ! Voilà En Avant en 16ème de finale de l’Europa League alors que Saint-Etienne, par exemple, a été sorti, au grand dam des médias parisiens !

    JavaScript est désactivé!
    Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

    JavaScript est désactivé!
    Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

    En 16ème de finale, la compétition se déroule par élimination en matches aller-retour. Guingamp hérite d’un gros : les Ukrainiens du Dynamo de Kiev ! Au Roudourou, le 9 février 2015, En Avant gagne 2 à 1. Les buts guingampais ont été inscrits par Beauvue (son quatrième de la compétition) et par Diallo. Le retour, à Kiev le 26 février, se déroule dans un climat délétère, avec un public exacerbé par la situation géopolitique du moment (le conflit du gouvernement central nationaliste avec les populations russophones du Donbass). L’arbitre oublie quelques cartons rouges qui s’imposaient à l’encontre des joueurs ukrainiens qui vont forcer le résultat et s’imposer 3 à 1 (but guingampais de Mandanne). Guingamp aurait pu marquer ce second but synonyme de qualification mais les joueurs avaient alors la nette impression qu’ils ne seraient pas sortis indemnes de ce traquenard ukrainien ! On n’était plus tout à fait dans le football mais En Avant avait fait briller les couleurs du foot breton et français ! A part Nantes, aucun club breton, notamment Rennes, n’avaient réussi à passer un premier tour de Coupe d’Europe ! Guingamp l’a fait !

    Les joueurs qui participèrent à cette nouvelle épopée européenne étaient : Jonas Lössl, le gardien danois, Lars Jacobsen, Benjamin Angoua, Dorian Leveque, Younousse Sankharé, Claudio Beauvue, Christophe Mandanne, Jérémy Sorbon, Lionel Mathis, le capitaine, Jérémy Pied, Thibault Giresse, Mamadou Samassa, le second gardien, Moustapha Diallo, Sambou Yatabaré, Maxime Baca, Laurent Dos Santos, Christophe Kerbrat et le jeune espoir Marcus Coco.

    Après ce beau parcours européen, En Avant va se maintenir en L1 à l’issue de la saison 2014-2015 en terminant excellent 10ème du Championnat ! En Coupe de France encore, on crut bien un moment que Guingamp allait réussir une nouvelle fois, une deuxième fois de suite, à se qualifier pour la finale ! Guingamp élimine, une nouvelle fois, les amateurs de Concarneau en quart de finale mais échoue à Auxerre, aujourd’hui en L2, (1 à 0) en demi-finale ! Au cours de l’été 2015, En Avant repart vers une dixième saison de L1. Beauvue, Mandanne, Pied, Marveaux, autrement dit toute son attaque ou presque, sont partis. Mais Jimmy Briand et Nicolas Benezet sont arrivés et En Avant devrait pouvoir se maintenir tout en lorgnant encore sur des exploits en Coupe, de France ou de la Ligue (où ils ont déjà été demi-finalistes), la marque de fabrique d’un club modeste et ambitieux !

     

    Extrait de Mémoire d'un club – En Avant de Guingamp, de Georges Cadiou, éditions Wartberg, 96 pages, 14 € 90. Achat en ligne sur Amazon.

     

    L'auteur :

    Georges Cadiou, la voix du sport breton

    Portrait de Georges Cadiou, auteur de "Mémoire d'un club - Le stade Rennais"

    Une quinzaine de Tour de France et plus de 1 200 matchs de foot de haut niveau : peu d'amateurs de sport ont le "palmarès" de Georges Cadiou, grand reporter et journaliste radio pendant 35 ans. Né à Brest, ce "Breton de la Bretagne bretonnante" a d'abord travaillé à Paris, notamment pour le magazine sportif Miroir sprint. En 1982, il profite du développement des stations locales de Radio France pour intégrer Radio Bretagne Ouest, à Quimper, où il passera les trente dernières années de sa carrière.

    En parallèle de son activité sur les ondes, il prend alors la plume pour de nombreux ouvrages. "En additionnant les œuvres collectives auxquelles j'ai participé et ceux que j'ai écrits seul, j'en suis aujourd'hui à 25 bouquins. Plus deux avec mon épouse, sur l'histoire du Huelgoat dont je suis originaire." La majorité de ses livres traite des grandes heures du sport breton. Son objectif : "dresser un petit monument" aux héros qui ont porté haut les couleurs de la Bretagne, comme Éric Tabarly et Bernard Hinault, "qui sont connus comme Bretons à l'international".

    Mais Georges Cadiou n'est pas uniquement un chroniqueur de performances sportives. Adjoint au maire de Quimper de 2008 à 2014, il s'attache à préserver un patrimoine immatériel qui a une vraie valeur historique. "Le sport, en particulier le foot, est un miroir de la société. Par exemple, ce qui s'est passé avec l'Islande lors du dernier Euro dépasse le cadre du football. Il n'y a pas que le résultat qui compte, et je pense que traiter l'histoire à travers le prisme sociétal du sport est important."

    En savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Cadiou

    Thibaut Angelvy

     

    Lire tous les épisodes de l'ouvrage En avant Guingamp

    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...