Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Frédérique Costantini : une nouvelle vie au rythme des jeux Tam Tam

    rédérique Costantini, dirigeante fondatrice d'AB Ludis. rédérique Costantini, dirigeante fondatrice d'AB Ludis.

    L'enseignante s'est reconvertie dirigeante ; et avec Tam Tam, ses jeux éducatifs que s'arrachent les orthophonistes, Frédérique Costantini est revenue dans le sillage de ses premières expériences entrepreneuriales. Le cap des 100 000 ventes bientôt franchi ne lui permet cependant pas encore de gagner sa vie. Y a-t-il un pilote dans l'avion ? Oui, et c'est encore elle.

    Bouche mobile, regard souple et fossettes timides ; au premier abord, Frédérique Costantini pourrait sembler réservée et empruntée. L'habit ne fait pas le moine. Derrière cette apparence simple, se révèle une personnalité atypique et une force de caractère rare. "Dans la vie, il faut savoir prendre des risques ! Lorsque j'ai envie, j'y crois et je vais jusqu'au bout." Y compris lorsqu'il s'agit de… s'envoyer en l'air ! Cette maman de trois enfants, aujourd'hui âgée de 45 ans, a appris à piloter un avion... Une volonté qui explique en partie le succès des jeux Tam Tam.

    Dans une première vie, Frédérique Costantini s'était déjà frottée au business. Diplômée d'une école de commerce et titulaire d'une maîtrise de marketing, elle a en effet lancé une entreprise d'import / export à la sortie de ses études. "Mais quand mes enfants sont nés, j'ai eu envie de changements et ai été attirée par l'enseignement." Elle change alors de voie et devient formatrice pour adultes et en lycée, puis enseignante en primaire en s'occupant notamment d'une classe de CP à Thouaré.

    "Mais j'avais besoin d'aller plus loin, notamment par rapport aux élèves qui présentaient le plus de difficultés." Comme les défis la motivent, elle change de nouveau de métier pour devenir enseignante en Réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased).

    Pédagogie ludique

    Tam Tam, un jeu de lecture qui sonne juste

    Tam Tam est un jeu de bataille, de reconnaissance visuelle et de rapidité. La moitié des cartes comporte des mots, l'autre des images, et il est toujours possible de former une paire. Deux cartes sont retournées en même temps et le plus rapide à trouver le couple à associer remporte les cartes. "Il y a ensuite plusieurs manières d'y jouer", explique son inventrice, Frédérique Costantini. "On peut aussi y jouer seul, à deux ou en groupes. C'est un jeu de lecture, mais il est aussi bénéfique pour un enfant qui ne sait pas lire, car il peut apprendre à reconnaître les formes des mots, à les comparer. Des éditions spéciales ont été réalisées pour les orthophonistes, par exemple sur la confusion entre "B" et "D". Il est aussi utilisé pour les personnes âgées, notamment dans des clubs mémoire pour des personnes atteintes d'Alzheimer." Le jeu peut aussi faire l'objet de variantes : par exemple la "pêche au mot", où il faut retrouver un terme parmi toutes les cartes étalées sur la table, ou en l'utilisant comme jeu dit d'inférence ("Je suis rouge, j'ai deux roues et pas de moteur, qui suis-je ?"). Nomade et pas cher, Tam Tam est aussi joli, graphiquement : "les dessins ont été réalisés par l'illustratrice Amélie Thiébaud", précise Frédérique. "Je voulais marier le jeu avec la littérature jeunesse."

    Jeux Tam Tam, d'AB Ludis édition, de 9 à 12 €. www.abludis.com


    Au quotidien, les enseignants en Rased interviennent avec de petits groupes. "Le travail ressemble à celui des orthophonistes, et nous utilisons des supports similaires, souvent ludiques", précise Frédérique. Créative et inspirée, elle fabrique les siens et imagine régulièrement de nouveaux jeux. "Un jour, fin 2008, alors que j'étais enceinte de mon troisième enfant, j'accompagnais une petite fille qui avait eu des problèmes de santé pendant la maternelle, et accusait un gros retard scolaire. J'ai eu une idée de jeu dans lequel il fallait reformer des paires de cartes, une avec des visuels et l'autre avec des mots." Tam Tam est né, même si Frédérique Costantini ne le sait pas encore.

    L'idée lui revient soudain pendant son congé parental. Il faut l'améliorer, donner forme à ce nouveau jeu, et sans s'en rendre compte, elle y pense souvent, "en tâche de fond". Un soir, en éteignant les lumières, une ampoule s'allume au-dessus de sa tête. Eurêka ! Elle a trouvé le modèle mathématique pour que le jeu fonctionne. "J'étais hors du temps scolaire, du stress quotidien... sinon, cela ne serait sans doute pas arrivé. D'un coup, tout m'a semblé évident."

    De l'idée au succès

    Frédérique Costantini réalise des tests et des prototypes de son jeu. Elle protège son idée auprès de l'Inpi (Institut national de la propriété industrielle). "Dans mon tiroir, j'avais désormais un très beau jeu protégé, mais je n'en faisais rien. Pourtant, je disais régulièrement à mon mari qu'il y avait un vrai besoin, et qu'un jeu de lecture aussi complet (voir encadré) qui tient dans une poche n'existait pas encore."

    Début 2012, elle prend une disponibilité de six mois pour s'occuper de son fils qui n'a pas de nourrice. Après avoir fait éditer son jeu, elle postule au prestigieux Concours Lépine, obtient une médaille d'argent... et vend aussitôt 850 exemplaires. "C'était une étude de marché en direct ! Avec tous les profils représentés : orthophonistes, enseignants, parents, grands-parents, maisons de retraite... Après, on m'a déroulé le tapis rouge dans les librairies spécialisées, et le jeu est tout de suite arrivé dans le top des ventes. Je ne m'attendais pas à un tel succès !"

    Tam Tam remporte de nouvelles récompenses (prix handicap de la ville de Paris, prix Kid'Expo -au nez et à la barbe du géant allemand Ravensburger-) et toutes les portes s'ouvrent : désormais vendus  à la Fnac, chez Cultura ou encore dans les espaces Leclerc, les jeux Tam Tam s'écoulent à plus de 60 000 exemplaires.

    En mode start-up

    Malgré ce beau succès, les jeux Tam Tam ne font pas (encore) la fortune de Frédérique Costantini. Son petit bureau accolé à un hangar de stockage dans une zone industrielle de Thouaré-sur-Loire n'est pas chauffé, et AB Ludis, sa maison d'édition (partenaire officiel de la fédération nationale des orthophonistes), ne peut toujours pas lui verser un salaire. Une situation précaire qui ne devrait pas durer, mais qu'il faut gérer au quotidien. "J'ai embarqué toute ma famille dans l'aventure. J'ai deux enfants en écoles d'ingénieur, et ce n'est pas toujours facile économiquement..."

    Sa disponibilité de l'Éducation nationale prolongée, Frédérique Costantini doit désormais transformer l'essai entrepreneurial. Enfin ! Heureusement, sa détermination est intacte : "Ce qui me porte, c'est la reconnaissance des acheteurs. Croyez en vos idées, car elles sont précieuses et la France en a besoin."

    En savoir plus : www.abludis.com

     

     

    Tam Tam, mode d'emploi - loire-atlantique.fr

    JavaScript est désactivé!
    Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef
    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...