Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Depuis Nantes...

    Fresh Collabs, e-commerce solidaire et inspiré

    Manuel Leray, Guillaume Grimaud et Matthieu Beurel de Fresh Collabs Manuel Leray, Guillaume Grimaud et Matthieu Beurel de Fresh Collabs

    Une cause, un designer, et une collection limitée hebdomadaire. La startup nantaise Fresh Collabs a lancé ce lundi son e-commerce atypique de tee-shirts et sweat-shirts solidaires. L'ambition : promouvoir l'achat utile et relier des associations aux shoppers du web.

    Sur des hauts unis aux couleurs chaudes, une grande tête d'animal africain. Le dessin, soigné, évoque l'univers des talismans. Les vêtements ne comportent aucun autre message... et pourtant ils permettront de lutter contre la transmission du VIH entre la mère et l'enfant au Gabon (voir la vidéo en fin d'article).

    Derrière ce produit surprenant, la jeune entreprise nantaise d'e-commerce Fresh Collabs. Officiellement lancée ce lundi, la startup fonctionne sur un modèle inédit : chaque semaine, du lundi matin au dimanche soir, une nouvelle collection est mise en vente avec trois visuels créés par un designer et déclinés sur des tee-shirts et des sweat-shirts. Une partie des ventes revient à une association partenaire. Le principe tient dans leur slogan : "good people & great design for real acts".

    TVA humanitaire

    T-Shirt-Fresh-collabs2 En moyenne, 20 % du prix d'achat des vêtements Fresh Collabs (5 €) sont reversés à une association pour soutenir une cause. Presque une "TVA humanitaire". Comme sur les sites de crowdfunding, un objectif chiffré est annoncé et une barre de progression permet de connaître en temps réel l'évolution des participations.

    "Il s'agit d'un beau projet qui m'a tout de suite plu", témoigne Élodie Evanno, première graphiste à jouer le jeu pour le compte de l'association Opals*. "Avec ces collaborations, tout le monde est gagnant. Et il y a une vraie liberté créative qui permet de sortir des clichés... car sinon, un tee-shirt d'asso, ça finit souvent en pyjama !" Chaque produit vendu lui rapportera 1 €, mais l'essentiel est ailleurs : la collaboration lui permet de donner un coup de pouce à un projet solidaire tout en se faisant connaître.

    Coupes mode pour cible jeune

    T-shirt Fresh Collabs

    "Cette initiative est différente de tout ce qui existe actuellement", assure Manuel Leray, 30 ans, cofondateur et directeur général de Fresh Collabs, anciennement chef de marque chez Woodbrass.com. "Nous souhaitons mettre l'inspiration des designers talentueux au service de bonnes causes et créer des produits tendance." Car la cible est plutôt les jeunes urbains, adeptes du shopping sur le Web mais pas forcément habitués aux achats solidaires. "On dit que beaucoup de personnes de cette génération ne contribuent pas, voire ne réalisent pas les enjeux des actions de solidarité... mais peut-être tout simplement parce que les modes de participation ne leur sont pas adaptés !"

    L'équilibre à 150 ventes par semaine

    Ambitieux, les trois dirigeants de Fresh Collabs annoncent un point d'équilibre autour des 100 à 150 ventes par semaine, mais espèrent atteindre le chiffre de 400 à 500 à moyen terme.

    Pour séduire cette cible exigeante, Fresh Collabs mise sur le renouvellement : en plus de changer de designer chaque semaine, la start-up se charge de décliner les visuels sur 10 à 12 articles différents d'une fois sur l'autre pour femme, homme et enfant. "Nous avons pour cela sélectionné un fournisseur, une marque jeune et très mode, qui propose une grande variété de coupes et des couleurs de saison", explique Guillaume Grimaud, directeur artistique (et actionnaire cofondateur, comme le directeur technique, Matthieu Beurel).

    La jeunesse est aussi au pouvoir dans l'équipe qui regroupe cinq personnes aux profils complémentaires, et âgées de 22 à 30 ans. Les deux derniers arrivants, Nadja et Romain, sont même encore en formation ! Résolument fresh...

    * Opals : Organisation panafricaine de lutte pour la santé.

     

    Soirée de lancement avec présentation des produits le jeudi 10 avril 2014 au Café sur cour, place Daubenton à Nantes.

    En savoir plus : www.freshcollabs.com

    Responsable sur toute la ligne

    En se positionnant sur l'achat solidaire, Fresh Collabs ne pouvait que proposer des produits irréprochables. Un soin particulier a donc été apporté pour rendre les collections aussi "responsables" que possible : conception en coton bio, fabrication par des entreprises qui respectent des chartes éthiques précises, zéro gaspillage puisque les produits sont fabriqués une fois les commandes clôturées, impact sur l'emploi local avec la réalisation du travail de sérigraphie par un atelier nantais...

     

     

    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef
    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...