Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Le collectif des Vers luisants

    Eh, Voltaire, t’éteindras les lumières !

    Les Vers luisants, au Mans Les Vers luisants, au Mans

    Du silex aux leds, sans oublier la bougie, Dieu ou Voltaire, la quête de la lumière côtoie l’histoire humaine. Un siècle officialisa même la lutte menée par quelques phares de la pensée d’alors contre l’obscurantisme. La flamme de ces Lumières-là tente depuis d’éclairer nos esprits, mais avec un inégal succès. Alors, l’ampoule est venue se substituer à l’existentielle flamme. Pour qu’au moins nos yeux voient. Bingo ! La lutte contre l’obscurité était gagnée ! Tellement, que la nuit, dans nos villes électriquement illuminées, il fait désormais sombre… comme en plein jour ! Jusqu’à la déraison. Aussi sont-ils quelques-uns, comme les Vers luisants, au Mans, à rallumer cette petite flamme. Celle de la lutte. Non violente, s’entend. Pour, entre autres, réduire les coûts. Ceux que la pollution lumineuse mancelle génère notamment par d’inutiles éclairages nocturnes.

    Dominique Ragneau - Homo Sapiens
    Dominique Ragneau - Homo Sapiens

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Commentaires  

     
    0 #1 Catherine Chantepie - Journaliste 26-10-2011 14:18
    Effectivement éclairer les galeries marchandes la nuit ça ne sert à rien et c'est du grand gâchis!
    Signaler à l’administrateur
     

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...