Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Tour de France pour le climat

    L’escale nantaise de Catherine Chabaud à la recherche de solutions

    De G à D :  C. Chabaud,  J. Bontemps, R. Le Gouvello, E. Banel et J-C Hainglaise De G à D : C. Chabaud, J. Bontemps, R. Le Gouvello, E. Banel et J-C Hainglaise

    Son escale nanto-nazairienne est passée un peu inaperçue dans les médias. Pourtant, le "Tour de France des solutions pour le climat" initié par Catherine Chabaud1, à défaut de la faire couler, a bien jeté l’ancre, trois jours durant, du 9 au 11 juin derniers, dans l’estuaire de la Loire. L’occasion pour Catherine - et pour l’association Innovations bleues2 qu’elle préside - de rencontrer à Nantes et à Saint-Nazaire quelques-uns de ceux qui recherchent et mettent en œuvre des solutions pour tenter de limiter les impacts des activités humaines sur le réchauffement climatique.

    Ce Tour de France de Catherine Chabaud n’arrive pas par hasard. Il s’inscrit dans la perspective de la fameuse COP21 sur le climat (Conférence des parties - ONU) pour la fin de l’année 2015 à Paris, alors que la question des océans a failli être oubliée… "L’année 2015 est cruciale pour l’avenir de la Planète, rappelle Catherine Chabaud. En décembre prochain, 196 États se réunissent à Paris pour trouver un accord qui les engagera durablement vers une réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. Le défi est considérable au regard de l’accroissement exponentiel de ces émissions. Mais c’est aussi l’opportunité de construire un monde plus en harmonie avec la planète".

    Aussi, depuis le 1er avril 2015, Catherine Chabaud a-t-elle entamé son Tour de France des Solutions pour le Climat. Son but : sensibiliser et mobiliser les littoraux français à l’indispensable mise en œuvre de solutions pour répondre aux enjeux climatiques, valoriser ces solutions afin qu’elles donnent envie au plus grand nombre de se mobiliser. Avec une escale à Saint-Nazaire puis à Nantes du mardi 9 au 11 juin derniers.

    80 % des habitants de la planète

    le bateau OceanoScientific Explorer Il faut bien reconnaître que l’initiative n’a pas attiré la foule alors que le bateau OceanoScientific Explorer3 qui sert de support à ce Tour de France aurait pu, à lui seul, attirer la curiosité des Nantais-es passionné-es de voile, comme de celles et ceux qui s’intéressent aux innovations scientifiques et environnementales. Mais l’essentiel n’était pas là : Catherine Chabaud a pu rencontrer les acteurs – institutionnels, associatifs, entrepreneurs… – pour lesquels les enjeux économiques, démographiques et environnementaux du changement climatique sont primordiaux.

    À travers et avec eux, le message qu’elle espère faire passer au plus grand nombre concerne le rôle primordial que les océans jouent dans l’équilibre du climat. "On sait que le littoral, cet espace où la mer rencontre la terre, concentrera 80 % des habitants de la planète à l’horizon 2050. Dans le même temps, il est aux premières loges de l’élévation du niveau des océans, ceux-là mêmes qui sont impactés par le réchauffement climatique. Pour la France, hôte de la COP21 et dont le territoire littoral et maritime est implanté dans toutes les régions océaniques du globe, les enjeux sont prépondérants." Catherine Chabaud porte ce message avec la Plateforme Océan&Climat, une structure multi-acteurs regroupant des organismes scientifiques, des universités, des institutions de recherche, des associations à but non lucratif, des fondations, des institutions publiques et des associations d’entreprises nationales et internationales.

    Une armada pour le climat

    Les solutions recueillies lors de ce Tour de France, telles que celles développées par l’entreprise nantaise Énergie Perspective (voir encadré), feront l’objet d’un Livre bleu des solutions du littoral pour le climat. Ce Livre bleu sera présenté lors de la COP21 afin de mobiliser, autant qu’il est possible, les chefs d’États réunis à cette occasion pour une meilleure prise en compte et une généralisation des solutions du littoral et de leurs impacts positifs sur les océans et le climat. De plus, la Plateforme Océan & Climat veut réunir sur la Seine, lors de la COP21 à Paris, une "Armada pour le Climat" : une flotte de bateaux emblématiques (dont Tara Expéditions, PlanetSolar, EnergyObserver et La Recouvrance) qui rappellera l’importance de la prise en compte des océans dans les négociations climatiques qui seront alors en cours (COP21). Espérons que des marins nantais y seront présents…

    Légende photo : Tout au long du Tour de France pour le Climat, Catherine Chabaud remet aux marins engagés pour les océans le pavillon Océan & Climat afin de réunir une flotte de navires soutiens et des ambassadeurs de la Plateforme Océan & Climat. Ici, dans le port de Nantes, c’est le véliplanchiste Julien Bontemps, quadruple champion du monde et vice-champion olympique, qui a reçu ce pavillon des mains de Raphaëla Le Gouvello (Association Respect Océan), en présence de Catherine Chabaud, d’Eric Banel, délégué général d’Armateurs de France, et de Jean-Charles Hainglaise (Innovations Bleues).

     

    1 Catherine Chabaud a été journaliste et navigatrice, première femme à boucler une course autour du monde en solitaire et sans escale (Vendée Globe) en 1997, elle est aujourd’hui membre du Conseil économique social et environnemental (CESE), présidente de l’association Innovations Bleues et pilote du projet Voilier du Futur, membre fondateur de la plateforme Océan et Climat et réserviste de la Marine.

    2 Innovations Bleues est une association co-fondée par Catherine Chabaud, Julian Stone et Jean-Charles Hainglaise. Elle a pour objet la promotion par le développement de l’éco-innovation et la sensibilisation du développement durable du maritime. Innovations Bleues promeut notamment le projet Voilier du Futur, lauréat des Investissements d’avenir, qui pourrait être construit au chantier Alumarine de Couëron.

    3 L’Oceanicscientific Explorer est un voilier de 16 mètres mis au point par Yvan Griboval, ancien compétiteur, homme de médias et président-fondateur de la société Sailing One. Le bateau a été conçu pour assurer une collecte de données à l’interface océan - atmosphère (données océanographiques et atmosphériques / météorologiques). Ces données, collectées toutes les six secondes, sont transmises par satellite en temps quasi réel aux chercheurs et elles doivent permettre à la communauté scientifique internationale d’enrichir ses connaissances relatives au changement climatique, en collaboration avec l’Ifremer et Météo France, et sous l’égide de l’Unesco.

     

    En savoir plus : www.innovations-bleues.org

     

    Énergie Perspective

    Un métier et des outils nouveaux pour accompagner vers la transition énergétique

    Énergie Perspective est une jeune société indépendante de conseil en rénovation énergétique, basée à Nantes, qui compte aujourd’hui une cinquantaine de collaborateurs. Yann Person en est son président, un brin décalé (un adjectif qu’il affectionne particulièrement). Catherine Chabaud l’avait invité à présenter son activité lors de la conférence organisée à la CCI dans le cadre du Tour de France des solutions pour le climat.

    C’est dans le contexte du Grenelle de l’Environnement (2007) et alors que le film d’Al Gore – Une vérité qui dérange – sort sur les écrans, que Yann Person, ancien élève d’Audencia Nantes, alors en mission de conseil auprès d'EDF, pressent qu'une place existe pour un acteur industriel proposant une offre globale et indépendante de conseil en économie d'énergie.

    Celui qui est aujourd’hui le président d’Énergie Perspective est rapidement rejoint dans l'aventure par deux associés : Marc-Antoine Catherine et Pierre Leroy. "Nous formons à nous trois PYM (Pierre, Yann, Marc-Antoine), un triumvirat décalé et solidaire, mué par la conviction que la transition énergétique ne peut s'opérer par une approche "top down" classique. La transition énergétique n’est pas qu’une question technique ou réglementaire, elle bouscule les façons de faire, elle réclame de la créativité et de nouveaux outils. Nous agissons sur tous les terrains de la transition et la diversité de notre équipe répond à la diversité des enjeux : une communauté d’experts issus des mondes du bâtiment, du conseil, de la relation client, du datamining (NDLR : extraction de connaissances à partir de grandes quantités de données par des méthodes automatiques ou semi-automatiques). Au total , plus de 27 disciplines représentées."

    Énergie Perspective n’est pas une marque. Surtout pas ! Elle ne vend pas un produit mais une méthode avec un certain état d’esprit : elle accompagne des clients - particulier mais aussi collectivités locales - à travers une démarche qui va diagnostic au financement. "Nous leur donnons les moyens d’agir, précise Yann Person. Et il poursuit : Nous travaillons à mettre en place des partenariats autour d’un intérêt commun à nos clients, aux énergéticiens et aux banquiers."

    Pour le particulier, Énergie Perspective développe notamment des services web autour de ses attentes et de ses usages en essayant systématiquement de rendre la gestion de son habitat toujours plus simple. Les collectivités locales, quant à elles, représentent une formidable opportunité de rassembler les forces vives d’un territoire, d’autant que l’État leur a délégué la déclinaison du guichet unique de la rénovation. Mais il faut disposer pour cela de quelques moyens, de quelques repères dans la permanence de l’action publique et de pas mal de méthode. La dynamisation des économies locales est à ce prix mais ce n’est pas toujours simple…

    Ce qui n’empêche pas Énergie Perspective d’être devenu un acteur incontournable bien que discret de la rénovation énergétique, avec un réseau impressionnant de 9 000 artisans et de 60 réseaux de distribution. Et, déjà, à ce jour, l’action de l’entreprise nantaise a concerné plus 50 000 foyers alors que le "marché" ne demande qu’à se développer. Même avec un prix du pétrole au plus bas…

    En savoir plus : www.energie-perspective.fr

    Franck Cassard - Journaliste
    Franck Cassard - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...