La roche au démon, ép. 3/3

Un quatrième cadavre à Gavrinis

Dernier extrait du polar La Roche au Démon, de Jean-Marc Ligny. Le serial killer fanatique de mythologie celte a déjà frappé à trois reprises. À chaque fois, les corps sont mis en scène sur un site mégalithique. L'enquête d'Erwann Le Tallec piétine, et une quatrième victime est découverte à Gavrinis. Dans la chambre funéraire, évidemment…

À l’occasion de la semaine digitale de Nantes, en septembre dernier, Stéphane Jupin a présenté son travail sur la 3D et avec les drones. Sa particularité : entre les captations aériennes et le résultat numérique, il ajoute l'intervention d'archéologues. Rencontre avec un mathématicien spécialiste de la photogrammétrie, grosse tête pleine d’humour et d'amour pour les sciences humaines qui a construit son réseau professionnel... au Hellfest.

Laboratoire Arc'Antique

Au chevet des objets du passé

À Nantes, Arc’Antique est l’un des huit laboratoires français de conservation-restauration et de recherche en archéologie. On y conserve et restaure des objets en verre, en céramique, en métal et en matière organique. À ce sujet, Gwenaël Lemoine est "incollable"…

Ophélie de Peretti, archéologue de la Ville de Rezé

Ratiatum sauvée des eaux

À Rezé, le sous-sol du quartier Saint-Lupien continue de livrer ses secrets. Chaque été, les fouilles archéologiques se poursuivent au pied de l'ancienne chapelle, mettant peu à peu au jour l'antique cité gallo-romaine de Ratiatum. Avec, cette année, une belle découverte dans les anciens quais de la cité portuaire. Retour au 1er siècle de notre ère avec Ophélie de Peretti, archéologue territoriale de la ville.

De Montsoreau à Nantes, la Loire armoricaine et angevine recèle des richesses archéologiques exceptionnelles qui ont attiré et attirent encore chercheurs et amateurs. Si certains objets anciens en bois ont été bien conservés, d'autres ont été oubliés dans un grand bâtiment vétuste à Montjean-sur-Loire.

François Beaudoin, archéologue fluvial

Homo Ligerus

François Beaudouin a d'abord été ethnologue nautique avant d'interpréter les bois d'épaves de Loire en posant les jalons d'une discipline nouvelle : l'archéologie fluviale. Au terme d'une carrière bien étoffée, il s'installe au Fresne sur Loire (49) pour une retraite studieuse, à plus de 80 ans.