La Fédération des radios associatives des Pays de la Loire (Frap) organise la troisième édition de sa "Semaine" spéciale. Du 8 au 14 février 2016, plusieurs événements permettront au grand public de (re)découvrir ces médias associatifs.

Solution Recyclage, basé à Saint-Herblain (44), propose aux entreprises une offre à la carte pour le tri, la collecte et la valorisation de leurs déchets. Un groupe d'étudiants de SciencesCom et d'AGR-l'école de l'image a créé des supports de communication originaux inspirés de l'univers des superhéros. Troisième épisode du feuilleton consacré à Transition positive 2016.

À l'été 2014, l'imprévisible président du Football Club de Nantes, Waldemar Kita, lance pratiquement ex nihilo une section féminine. Son équipe première est passée du huitième au cinquième échelon national en un an et demi, remportant au passage un match 37-0. Objectif avoué à demi-mot : la D2 féminine. Des Canaries qui prennent leur envol sur et en dehors des terrains, où leur bonhomie contraste avec un environnement de club professionnel.

Ils s'appellent Özlem, Fatma, Marcia, Gregori… Ils viennent d'Arménie, du Brésil, d’Italie, de Russie, de Tunisie et de Turquie. Tous habitent aujourd'hui le quartier du Château, à Rezé, et ont accepté d'évoquer leur exil en récit, chanson et musique auprès de Zsòfia Pesovàr, ethnomusicologue et artiste. L'aboutissement de ce travail de collecte : un CD accompagné d’un livret de trente pages.

Breizh Amerika veut renforcer la coopération économique entre la Bretagne et les États-Unis. Pour y parvenir, l'association mise sur la diffusion de la culture bretonne via l'organisation ou le soutien de projets artistiques. Une démarche originale portée par un homme au profil atypique, l'Américano-Breton Charles Kergaravat.

Pour une pratique nautique populaire en Loire métropolitaine

Les associations donnent de la voix (sur berges)

Dans le sillage du grand débat Nantes, la Loire et nous, lancé début 2015 par Nantes Métropole, un collectif d'associations œuvrant dans le domaine du nautisme s'est constitué de manière informelle*. Il veut faire entendre sa voix sur l’avenir des berges de la Loire, notamment pour le maintien et le développement des accès au fleuve, condition de l’essor d’une navigation de loisirs ouverte au plus grand nombre.

Ô Bocal est un projet de commerce écologique, sans emballages. Imaginé par Johanna Le Mau, il devrait ouvrir prochainement dans le centre-ville nantais et a pris la forme d'une boutique éphémère en novembre. Pour booster ses premiers pas, des étudiants ont créé plusieurs outils de communication pendant le séminaire Transition positive.

L’Épopée Patatoïde est un projet de l'association nantaise Planet'Étudiants. Son objectif : organiser des opérations itinérantes sur les campus afin de promouvoir une alimentation locale et conviviale. Dans le cadre de Transition positive 2016, des étudiants de SciencesCom et d'AGR-l'école de l'image ont créé des supports de communication dédiés.

Une initiative de Transition positive

Les Poubelles du futur : trier devient tripant

Le tri sélectif se recycle. Dans le cadre de Transition positive, des étudiants ingénieurs de l'École supérieure du bois de Nantes ont planché sur 14 modèles de ressourceries intelligentes et ludiques. Les meilleurs projets passeront ensuite en phase d'industrialisation.

Exposition de moisissures, tactique du portique, manifestation équipée de brouettes, de pelles et de seaux, le tout sur fond de batucada : à l’heure du brainstorming, le collectif Si on s’alliait ? ne manque pas d’imagination. Mais l’originalité de cette organisation militante ne s’arrête pas aux modes d’action, ceux-ci seraient même plutôt anecdotiques. Si on s’alliait ? est surtout une nouvelle manière de militer, une sorte de syndicat tout terrain, dont les principes reposent sur les travaux d’un sociologue américain, Saul Alinsky, et sur une expérience grenobloise.

Le collectif Le jour et la nuit militait depuis deux ans pour la création à Rennes d’un lieu culturel géré par les associations elles-mêmes. En septembre, il a ouvert La Basse division pour mettre en lumière la scène alternative rennaise et mêler les publics et les pratiques artistiques. Les premiers événements ont eu lieu au début de l’automne, avec notamment le festival Les Oiseaux de passage.

L'association Open Odyssey remet le couvert. La saison 2015/2016 de Transition positive sera lancée le 19 octobre depuis le Solilab, pôle nantais de l'ESS, pendant la Greenweek. Au cours de l'année scolaire, plus de 300 étudiants seront impliqués dans des projets porteurs de changement dans les domaines de l’alimentation et des déchets.

Comment une commune de Vendée est passée entre les mailles du football

L'Épine : une histoire de Vendéens accros... au basket

En Vendée, d'irréductibles accros au basket (à Luçon, Chambretaud...) résistent encore et toujours à la planète football. Leur addiction est parfois exceptionnelle. À Chantonnay, elle dure depuis 1928. C'est le club de l'Épine et sa devise imparable, "Qui s'y frotte, s'y pique".

Nantes va de nouveau accueillir un Village des alternatives à l'occasion d'Alternatiba 2015. L'événement, qui se déroule le week-end des 19 et 20 septembre, s'annonce comme un temps fort local pour la préparation de la Cop 21 et une nouvelle étape dans l'élaboration d'une "planète B" plus respectueuse de l'environnement.

Elle joue avec les mots depuis qu’elle les connaît. La romancière nantaise Thérèse André-Abdelaziz est entrée en écriture comme on entre en religion et n’en est plus jamais sortie. Depuis, entre ses quatre enfants et ses nombreux déménagements, elle a pris le temps d'en explorer toutes les formes : contes, poèmes, romans, nouvelles, faits de société, pièces radiophoniques et théâtrales…

Quartier de la Bottière à Nantes

La promenade sensible de Façades exquises

L'association nantaise les Am'arts etc. mène cette année la deuxième édition de Façades exquises. Les habitants du quartier de la Bottière, accompagnés par des artistes, ont conçu une promenade sonore qui sera dévoilée le 30 mai.

"En avril, ne te découvre pas d'un fil", dit l'adage. Restons à l'abri des caprices du ciel à confectionner des meubles en carton tout en dégustant une petite "disco soupe". Le mois de mai arrive à grands pas avec son lot d'événements printaniers : un festival de la débrouille à Nantes, un tournoi de footango à Bouguenais… Par ici les bonnes idées !

Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage des médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 8 avril 2015.

"Les graines du passé apportent les fruits du présent"1. Les membres de l'association nantaise Ecos l'ont bien compris, et viennent de lancer un nouveau projet de grainothèque, Bombus, destinée à recueillir des petits sachets de semences. Les adhérents de l'association peuvent prendre ou déposer des graines de leur choix, sous certaines conditions2, et contribuent ainsi à sauver des variétés.

Films, documentaires, éditions de livres et d'un magazine... Le label nantais Capricci multiplie les univers et joue sur plusieurs tableaux avec le sens du collectif. Interview de Thierry Lounas, fondateur de l'entreprise.

Du 16 au 20 mars, le tout nouveau Collectif des associations citoyennes de Loire-Atlantique (Cac 44) propose des temps de réflexion sur l'importance du monde associatif dans notre société. Cette semaine de mobilisation, intitulée "Rebattons les cartes" se déroulera à Nantes et dans plusieurs communes du département. L'objectif ? Montrer aux habitants et aux élus les richesses produites par le monde associatif.

« Précédent - Suivant »
Page 2 sur 9