L'Atelier de la gouvernance, ép. 2/3

Kheops : hacker nantais au cœur de militant

Un air d'éternel adolescent, un look un peu anar et toujours armé de son ordinateur portable, Kheops est de ceux que l'on appelle communément les hackers. Lui se définit plutôt comme un bricoleur du numérique mettant ses compétences au service des gens. Ce jeune Nantais est membre de l'association FAImaison, un fournisseur d'accès internet associatif, et participe à de nombreux événements sur la région, tels que l'Atelier de la gouvernance (voir encadré) ou le Forum du numérique social.

De septembre 2014 à janvier 2015, un groupe de citoyens, motivés par le débat public, vont tenter d'établir les bases d'une gouvernance ouverte "à la nantaise". Organisé par Libertic, TuttiVox et Influents, l'Atelier de la gouvernance se déclinera en quatre rendez-vous et des échanges sur le site internet du projet.

En septembre dernier, une cinquantaine de citoyens réunis à la Cantine numérique de Nantes a essayé d'imaginer ce que pourrait être une gouvernance ouverte "à la nantaise". Tous ont répondu à l'appel lancé par Libertic, TuttiVox et Influents, déjà à l'initiative de l'Atelier des élections. Cette démarche a pour objectif la rédaction d'une charte de la gouvernance ouverte locale (voir encadré) et d'un livret d'idées.